200518


CDJ les. Tous les deux. Ils prennent. Ensuite. La gorge. Puis. Profond. Loin sur l’autre. Quelques minutes plus tard. IS est derrière elle. Elle est debout. Vers RK. Il commence à. Sa bouche. Ses. Par. Ses doigts. Ouvrant. Sur son. De plus en plus vite. Derrière. Au début. Lentement. Profondément. Un martèlement. Dur. RK vient de l’autre côté. Une seconde fois. Sur sa joue. Avec son. Derrière. Retour dans sa bouche. Ils prennent. Derrière. Tournent dans son. Devant son ventre. Sa bouche bouscule. Rapidement. Leurs. Dans. Dans différentes positions. Enfin, ils ont. À la fois. Sur ses. Dans sa bouche. Les deux en même temps. Sur sa bouche et sur ses yeux.

Mélanie Yvon, Entrée libre, Nouvel Attila, P. 75

Ça, c’est une trouvaille d’écriture intéressante pour aborder les scènes de sexe (ici retranscription d’un film porno) sous un angle à la fois cohérent (zapping effréné) et juste (style saccadé). Et ça fonctionne. Le reste du livre (tentative d’épuisement d’un espace donné : un sex shop) est peut-être plus aride mais c’est une voix singulière. 539 mots pour Eff sur je sais même plus quoi.

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

200518, version 5 (20 juin 2018)

Mélanie Yvon
jpg/maxresdefault-3-2.jpg

<blockquote> CDJ les. Tous les deux. Ils prennent. Ensuite. La gorge. Puis. Profond. Loin sur l’autre. Quelques minutes plus tard. IS est derrière elle. Elle est debout. Vers RK. Il commence à. Sa bouche. Ses. Par. Ses doigts. Ouvrant. Sur son. De plus en plus vite. Derrière. Au début. Lentement. Profondément. Un martèlement. Dur. RK vient de l’autre côté. Une seconde fois. Sur sa joue. Avec son. Derrière. Retour dans sa bouche. Ils prennent. Derrière. Tournent dans son. Devant son ventre. Sa bouche bouscule. Rapidement. Leurs. Dans. Dans différentes positions. Enfin, ils ont. À la fois. Sur ses. Dans sa bouche. Les deux en même temps. Sur sa bouche et sur ses yeux.

Mélanie Yvon, [Entrée libre, Nouvel Attila->http://www.lenouvelattila.fr/entree-libre /] entrée libre p . , P . 75 75

</blockquote>

Ça, c’est une trouvaille d’écriture intéressante pour aborder les scènes de sexe (ici retranscription d’un film porno) sous un angle à la fois cohérent (zapping effréné) et juste (style saccadé). Et ça fonctionne. Le reste du livre (tentative d’épuisement d’un espace donné : un sex shop) est peut-être plus aride mais c’est une voix singulière. 539 mots pour Eff sur je sais même plus quoi.

200518, version 4 (18 juin 2018)

entrée libre p. 75

Ça, c’est une trouvaille d’écriture intéressante pour aborder les scènes de sexe (ici retranscription d’un film porno) sous un angle à la fois cohérent (zapping effréné) et juste (style saccadé). Et ça Ça fonctionne. Le reste du livre (tentative d’épuisement d’un espace donné : un sex shop) est peut-être plus aride mais c’est une voix singulière. 539 mots pour Eff sur je sais même plus quoi.

200518, version 3 (16 juin 2018)

entrée libre p. 75

Ça, c’est une trouvaille d’écriture intéressante pour aborder les scènes de sexe (ici retranscription d’un film porno) sous un angle à la fois cohérent (zapping effréné) et juste (style saccadé). Ça fonctionne. Le reste du livre (tentative d’épuisement d’un espace donné : un sex shop) est peut-être plus aride mais c’est une voix singulière. 539 mots pour Eff sur je sais même plus quoi.

200518, version 2 (21 mai 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |