270518


I could not get over two facts, both equally difficult for the imagination to grasp, and one was that I could have been murdered. But the other was that I had been ready to commit murder. I saw nothing very clearly but I did see this : that my life, my real life, was in danger, and not from anything other people might do but from the hatred I carried in my own heart.

James Baldwin, Notes on a Native Son

Ulysse 21%. Eff : 585 mots d’il y a plusieurs semaines à recopier. J’ai peine à situer où ça se trouve à cause de ça, le temps, son écoulement. J’ai oublié. Mais je retrouve malgré tout. Pas impossible que je me rende compte, dans quelques années, avoir situé des passages à des endroits incohérents du coup. Est-ce que c’est grave ? Puis 545 autres sur cette histoire de bombe. Et 721 pour enfin être à jour des mots oubliés dans un carnet. Et 533 mots : ceux d’aujourd’hui. Tout le dimanche à lire ou à écrire, ou à faire du ménage, ou à boire quarante mille litres d’eau. Relu tout le Morphine(s) 05, pas mal de choses à revoir. Toute la fin, basiquement. Il faut envoyer des pans entiers de ce récit plus loin dans l’économie narrative. Il faut réduire les extrait d’Avalon, le film de Mamoru Oshii. Il n’est pas impossible que toutes ces ekphrasis finissent par disparaître. Ou bien alors il n’en restera quasiment rien. Juste la pointe émergée d’un iceberg. J’aime assez cette idée, écrire ici et là des pointes émergées (c’est-à-dire, non, précisément le contraire, pas écrire mais soustraire). J’ai des picotements blancs dans les doigts. Mais j’ai une vision de ce qu’il faut faire. C’est bien. Je comprends mieux. Ça se dégage. Les Métamorphoses : Ils pleurent ensemble, sous la douleur ensemble abandonnent / leurs membres au sol, ensemble gisent, se tournent vers la dernière / lumière, soufflent ensemble leur vie.

<  -  >

Partager

Révisions

11 révisions

270518, version 12 (27 juin 2018)

<blockquote>

I could not get over two facts, both equally difficult for the imagination to grasp, and one was that I could have been murdered. But the other was that I had been ready to commit murder. I saw nothing very clearly but I did see this : that my life, my real life, was in danger, and not from anything other people might do but from the hatred I carried in my own heart.

James Baldwin , Notes notes on a Native Son native son

</blockquote>

[Ulysse->http://www.fuirestunepulsion.net/ulysse/] Ulysse 21%. Eff : 585 mots d’il y a plusieurs semaines à recopier. 585 mots pour Eff d’il y a plusieurs semaines à recopier J’ai peine à situer où ça se trouve à cause de ça, le temps, son écoulement qui a coulé . J’ai oublié. Mais je retrouve malgré tout. Pas impossible que je me rende compte, dans quelques années, avoir situé des passages à des endroits incohérents du coup à cause de ça . Est-ce que c’est grave ? Puis 545 autres sur cette histoire de bombe. Et 721 mots pour enfin être à jour des mots oubliés dans un carnet. Et 533 mots : ceux d’aujourd’hui. Tout le dimanche à lire ou à écrire, ou à faire du ménage, ou à boire quarante mille litres d’eau. Relu tout le Morphine(s) 05, pas mal de choses à revoir. Toute la fin, basiquement. Il faut envoyer des pans entiers de ce récit plus loin dans l’économie narrative. Il faut réduire les extrait d’Avalon , le film de Mamoru Oshii d’Avalon . Il n’est pas impossible que toutes ces ekphrasis finissent par disparaître. Ou bien alors il n’en restera quasiment rien. Juste la pointe émergée d’un iceberg. J’aime assez cette idée, écrire ici et là des pointes émergées (c’est-à-dire, non, précisément le contraire, pas écrire mais soustraire ). soustraire ). J’ai des picotements blancs dans les doigts. Mais j’ai une vision de ce qu’il faut faire. C’est bien. Je comprends mieux. Ça se dégage. [Les Métamorphoses->http://www.editionsdelogre.fr/books/view/-Publius-Ovidius-Naso—Ovide-Les-Metamorphoses] Les Métamorphoses : Ils pleurent ensemble, sous la douleur ensemble abandonnent / leurs membres au sol, ensemble gisent, se tournent vers la dernière / lumière, soufflent ensemble leur vie. Non . ++ citation Nous autre sismographe quelque part en NBP.

///, Ovide, Ulysse par jour, Marie Cosnay, Mamoru Oshii, James Baldwin
jpg/dsc_0039-2.jpg

270518, version 11 (27 juin 2018)

notes on a native son

Ulysse 21%. 585 mots pour Eff recopiés d’il y a plusieurs semaines. 585 mots pour Eff d’il y a plusieurs semaines à recopier J’ai peine à situer où ça se trouve à cause de ça, le temps qui a coulé. J’ai oublié. Mais je retrouve malgré tout. Pas impossible que je me rende compte, dans quelques années, avoir situé des passages à des endroits incohérents à cause de ça. Est-ce que c’est grave ? Non. Puis 545 autres sur cette histoire de bombe. Et 721 mots pour enfin être à jour des mots oubliés dans un carnet. Et 533 mots : ceux d’aujourd’hui. Tout le dimanche à lire ou à écrire, ou à faire du ménage, ou à boire quarante mille litres d’eau. Relu tout le Morphine(s) 05, avec pas mal de choses à revoir. Toute la fin, basiquement. Il faut envoyer des pans entiers de ce récit plus loin dans l’économie narrative. Il faut réduire les extrait d’Avalon. Il n’est pas impossible que toutes ces ekphrasis finissent par disparaître. Ou bien alors il n’en restera quasiment rien. Juste la pointe émergée d’un iceberg. J’aime assez cette idée, écrire ici et là des pointes émergées (c’est-à-dire, non, précisément le contraire, pas écrire mais soustraire effacer ). J’ai des picotements blancs dans les doigts. Mais j’ai une vision de ce qu’il faut faire. C’est bien. Je comprends mieux. Ça se dégage. Les Métamorphoses : Ils pleurent ensemble, sous la douleur ensemble abandonnent / leurs membres au sol, ensemble gisent, se tournent vers la dernière / lumière, soufflent ensemble leur vie. ++ citation Nous autre sismographe quelque part en NBP.

270518, version 10 (23 juin 2018)

notes on a native son

Ulysse 21%. 585 mots pour Eff recopiés d’il y a plusieurs semaines. J’ai peine à situer où ça se trouve à cause de ça, le temps qui a coulédepuis . J’ai oublié. Mais je retrouve malgré tout. Pas Il n’est pas impossible que je me rende compte, dans quelques années, avoir situé des passages à des endroits incohérents à cause de ça. Est-ce que c’est grave ? Non. Puis 545 autres sur cette histoire de bombe. Et 721 mots pour enfin être à jour des mots oubliés dans un carnet. Et 533 mots : ceux d’aujourd’hui. Tout le dimanche à lire ou à écrire, ou faire du ménage, ou à boire quarante mille litres d’eau. Relu tout le Morphine(s) 05 avec pas mal de choses à revoir. Toute Il faut revoir toute la fin, basiquement . Il faut envoyer des pans entiers de ce récit plus loin dans l’économie narrative. Il faut réduire les extrait d’Avalon. Il n’est pas impossible que toutes ces ekphrasis finissent par disparaître. Ou bien alors il n’en restera quasiment rien. Juste la pointe émergée d’un iceberg de l’iceberg . J’aime assez cette idée, écrire ici et là des pointes émergées (c’est-à-dire, non, précisément le contraire, pas écrire mais effacer). J’ai des picotements blancs dans les doigts. Mais j’ai une vision de ce qu’il faut faire, c’est bien . C’est bien. Je comprends mieux. Ça se dégage. Les Métamorphoses : Ils pleurent ensemble, sous la douleur ensemble abandonnent / leurs membres au sol, ensemble gisent, se tournent vers la dernière / lumière, soufflent ensemble leur vie. ++ citation Nous autre sismographe quelque part en NBP.

270518, version 9 (18 juin 2018)

notes on a native son

Ulysse 21%. 585 mots pour Eff recopiés d’il y a plusieurs semaines. J’ai peine peinse à situer où ça se trouve à cause de ça, le temps qui a coulé depuis. J’ai oublié. Mais je retrouve malgré tout. Il n’est pas impossible que je me rende compte, dans quelques années, avoir situé des passages à des endroits incohérents à cause de ça. Est-ce que c’est grave ? Non. Puis 545 autres sur cette histoire de bombe. Et 721 mots pour enfin être à jour des mots oubliés dans un carnet. Et 533 mots : ceux d’aujourd’hui. Tout le dimanche à lire ou à écrire, ou faire du ménage, ou à boire quarante mille litres d’eau. Relu tout le Morphine(s) 05 avec pas mal de choses à revoir. Il faut revoir toute la fin. Il faut envoyer des pans entiers de ce récit plus loin dans l’économie narrative. Il faut réduire les extrait d’Avalon. Il n’est pas impossible du tout que toutes ces ekphrasis elles finissent par disparaître. Ou bien alors il n’en restera quasiment rien. Juste la pointe émergée de l’iceberg. J’aime assez cette idée, écrire ici et des pointes émergées ( c’est-à-dire , non , précisément le contraire , pas écrire mais effacer ). . J’ai des picotements blancs dans les doigts. Mais j’ai une vision de ce qu’il faut faire, c’est bien. Je comprends mieux. Ça se dégage. Les Métamorphoses : Ils pleurent ensemble, sous la douleur ensemble abandonnent / leurs membres au sol, ensemble gisent, se tournent vers la dernière / lumière, soufflent ensemble leur vie. ++ citation Nous autre sismographe quelque part en NBP.

270518, version 8 (28 mai 2018)

notes on a native son

Ulysse 21%. 585 mots pour Eff recopiés d’il y a plusieurs semaines. J’ai peinse à situer où ça se trouve à cause de ça, le temps qui a coulé depuis. J’ai oublié. Mais je retrouve malgré tout. Il n’est pas impossible que je me rende compte, dans quelques années, avoir situé des passages à des endroits incohérents à cause de ça. Est-ce que c’est grave ? Non. Puis 545 autres sur cette histoire de bombe. Et 721 mots pour enfin être à jour des mots oubliés dans un carnet. Et 533 mots : ceux d’aujourd’hui. Tout le dimanche à lire ou à écrire, ou faire du ménage, ou à boire quarante mille litres d’eau. Relu tout le Morphine(s) 05 avec pas mal de choses à revoir. Il faut revoir toute la fin. Il faut envoyer des pans entiers de ce récit plus loin dans l’économie narrative. Il faut réduire les extrait d’Avalon. Il n’est pas impossible du tout que toutes ces ekphrasis elles finissent par disparaître. Ou bien alors il n’en restera quasiment rien. Juste la pointe émergée de l’iceberg. J’aime assez cette idée. J’ai des picotements blancs dans les doigts. Mais j’ai une vision de ce qu’il faut faire, c’est bien. Je comprends mieux. Ça se dégage. Les Métamorphoses : Ils pleurent ensemble, sous la douleur ensemble abandonnent / leurs membres au sol, ensemble gisent, se tournent vers la dernière / lumière, soufflent ensemble leur vie. ++ citation Nous autre sismographe quelque part en NBP .

270518, version 7 (27 mai 2018)

notes on a native son

Ulysse 21%. 585 mots pour Eff recopiés d’il y a plusieurs semaines. J’ai peinse à situer où ça se trouve à cause de ça, le temps qui a coulé depuis. J’ai oublié. Mais je retrouve malgré tout. Il n’est pas impossible que je me rende compte, dans quelques années, avoir situé des passages à des endroits incohérents à cause de ça. Est-ce que c’est grave ? Non. Puis 545 autres sur cette histoire de bombe. Et 721 mots pour enfin être à jour des mots oubliés dans un carnet. Et 533 mots : ceux d’aujourd’hui. Tout le dimanche à lire ou à écrire, ou faire du ménage, ou à boire quarante mille litres d’eau. Relu tout le Morphine(s) 05 avec pas mal de choses à revoir. Il faut revoir toute la fin. Il faut envoyer des pans entiers de ce récit plus loin dans l’économie narrative. Il faut réduire les extrait d’Avalon. Il n’est pas impossible du tout que toutes ces ekphrasis elles finissent par disparaître. Ou bien alors il n’en restera quasiment rien. Juste la pointe émergée de l’iceberg. J’aime assez cette idée. J’ai des picotements blancs dans les doigts. Mais j’ai une vision de ce qu’il faut faire, c’est bien. Je comprends mieux. Ça se dégage. Les Métamorphoses : Ils pleurent ensemble, sous la douleur ensemble abandonnent / leurs membres au sol, ensemble gisent, se tournent vers la dernière / lumière, soufflent ensemble leur vie.

270518, version 6 (27 mai 2018)

Ulysse 21%. 585 mots pour Eff recopiés d’il y a plusieurs semaines. J’ai peinse à situer où ça se trouve à cause de ça, le temps qui a coulé depuis. J’ai oublié. Mais je retrouve malgré tout. Il n’est pas impossible que je me rende compte, dans quelques années, avoir situé des passages à des endroits incohérents à cause de ça. Est-ce que c’est grave ? Non. Puis 545 autres sur cette histoire de bombe. Et 721 mots pour enfin être à jour des mots oubliés dans un carnet. Et 533 mots : ceux d’aujourd’hui. Tout le dimanche à lire ou à écrire, ou faire du ménage, ou à boire quarante mille litres d’eau. Relu tout le Morphine(s) 05 avec pas mal de choses à revoir. Il faut revoir toute la fin. Il faut envoyer des pans entiers de ce récit plus loin dans l’économie narrative. Il faut réduire les extrait d’Avalon. Il n’est pas impossible du tout que toutes ces ekphrasis elles finissent par disparaître. Ou bien alors il n’en restera quasiment rien. Juste la pointe émergée de l’iceberg. J’aime assez cette idée. J’ai des picotements blancs dans les doigts.

270518, version 5 (27 mai 2018)

Ulysse 21%. 585 mots pour Eff recopiés d’il y a plusieurs semaines. J’ai peinse à situer où ça se trouve à cause de ça, le temps qui a coulé depuis. J’ai oublié. Mais je retrouve malgré tout. Il n’est pas impossible que je me rende compte, dans quelques années, avoir situé des passages à des endroits incohérents à cause de ça. Est-ce que c’est grave ? Non. Puis 545 autres sur cette histoire de bombe. Et 721 mots pour enfin être à jour des mots oubliés dans un carnet. Et 533 mots : ceux d’aujourd’hui.

270518, version 4 (27 mai 2018)

Ulysse 21%. 585 mots pour Eff recopiés d’il y a plusieurs semaines. J’ai peinse à situer où ça se trouve à cause de ça, le temps qui a coulé depuis. J’ai oublié. Mais je retrouve malgré tout. Il n’est pas impossible que je me rende compte, dans quelques années, avoir situé des passages à des endroits incohérents à cause de ça. Est-ce que c’est grave ? Non. Puis 545 autres sur cette histoire de bombe. Et 721 mots pour enfin être à jour des mots oubliés dans un carnet.

270518, version 3 (27 mai 2018)

Ulysse 21%. 585 mots pour Eff recopiés d’il y a plusieurs semaines. J’ai peinse à situer où ça se trouve à cause de ça, le temps qui a coulé depuis. J’ai oublié. Mais je retrouve malgré tout. Il n’est pas impossible que je me rende compte, dans quelques années, avoir situé des passages à des endroits incohérents à cause de ça. Est-ce que c’est grave ? Non. Puis 545 autres sur cette histoire de bombe.

0 | 10 | Tout afficher

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |