020618


559 mots pour Eff sur ces il n’y aura pas d’hier. J’ignore où ça me porte mais, bon, ça pourra pas se prolonger indéfiniment. Idéalement, ce chapitre devrait se voir suivi d’un autre, tout simple, qui dirait en substance, les choses se sont passées précisément comme on l’avait prévu. J’aimerais assez ça. Fin du travail d’intégration du contenu du site Empreintes, ce qui ne veut pas dire pour autant que le site soit fini. Mais les recensements des Mendiants, du Bavard et des annexes, qui m’ont occupé ces deux derniers jours, sont faits. Ouf. C., qui vit dans le Limousin avec des poules et des moutons (comme j’aimerais ça vivre où que ce soit mais avec des moutons), vend du miel sur un marché de la Confédération paysanne à deux pas d’ici. On y passera avant de retrouver T. et E. chez eux pour une nouvelle étape romaine de nos aventures lovecraftiennes (et nous rentrons à pieds car c’est l’une de ces nuits).

<  -  >

Partager

Révisions

7 révisions

020618, version 8 (4 juillet 2018)

Publie.net, E., Paris, H., C., T., H. P. Lovecraft, Louis-René des Forêts, Emmanuel Delaplanche
559 mots pour Eff sur ces il n’y aura pas d’[hier->article4044 ]. d’hier . J’ignore où ça me porte mais, bon, ça ne pourra pas se prolonger indéfiniment. Idéalement, ce chapitre devrait se voir suivi d’un autre, tout simple, qui dirait en substance, les choses se sont passées précisément comme on l’avait prévu. J’aimerais assez ça. Fin du travail d’intégration du contenu du site Empreintes , ce qui ne veut pas dire pour autant que le site [Empreintes->https://www soit fini .publie.net/livre/louis-rene-forets-empreintes-emmanuel-delaplanche/], ce qui ne veut pas dire pour autant que le site soit fini. Mais les recensements des Mendiants, du Bavard et des annexes, qui m’ont occupé ces deux derniers jours, sont faits. Ouf. [C C .->mot331], qui vit dans le Limousin avec des poules et des moutons (comme j’aimerais ça vivre que ce soit mais avec des moutons), vend du miel sur un marché de la Confédération paysanne à deux pas d’iciau jardin de Bercy . On y passera avant de retrouver [T T .->mot503] et [E E .->mot28] chez eux pour une nouvelle étape romaine de nos aventures lovecraftiennes (et nous rentrons à pieds car c’est l’une de ces nuits).
jpg/dsc_0056-2.jpg

020618, version 7 (3 juillet 2018)

559 mots pour Eff sur ces il n’y aura pas d’hier. J’ignore où ça me porte mais, bon, ça ne pourra pas se prolonger indéfiniment. Idéalement, ce chapitre devrait se voir suivi d’un autre, tout simple, qui dirait en substance, les choses se sont passées précisément comme on l’avait prévu. J’aimerais assez ça. Fin du travail d’intégration du contenu du site Empreintes, ce qui ne veut pas dire pour autant que le site soit fini. Mais les recensements des Mendiants, du Bavard et des annexes, qui m’ont occupé ces deux derniers jours, sont faits. Ouf. C., qui vit dans le Limousin avec des poules et des moutons (comme j’aimerais ça vivre avec des moutons), vend du miel sur un marché de la Confédération confédération paysanne à deux pas d’ici au jardin de Bercy. On y passera avant de retrouver T. et E. chez eux pour une nouvelle étape romaine de nos aventures lovecraftiennes (et nous rentrons à pieds car c’est l’une de ces nuits).

020618, version 6 (23 juin 2018)

559 mots pour Eff sur ces il n’y aura pas d’hier que j’ai commencé hier . J’ignore où ça me porte mais, bon, ça ne pourra pas se prolonger indéfiniment. Idéalement, ce chapitre devrait se voir suivi d’un autre, tout simple, qui dirait en substance, les choses se sont passées précisément comme on l’avait prévu. J’aimerais assez ça. Fin du travail d’intégration du contenu du site Empreintes, ce qui ne veut pas dire pour autant que le site soit est fini. Mais les recensements des Mendiants, du Bavard et des annexes, qui m’ont occupé ces deux derniers jours, sont faits. Ouf. C., qui vit dans le Limousin avec des poules et des moutons (comme j’aimerais ça vivre avec des moutons), vend du miel sur un marché de la confédération paysanne à deux pas d’ici au jardin de Bercy. On y passera avant de retrouver T. et E. chez eux pour une nouvelle étape romaine de nos aventures lovecraftiennes (et nous rentrons à pieds car c’est l’une de ces nuits).

020618, version 5 (18 juin 2018)

559 mots pour Eff sur ces il n’y aura pas que j’ai commencé dès hier. J’ignore où ça me porte mais, bon, ça ne pourra pas se prolonger indéfiniment, ça . Idéalement, ce chapitre devrait se voir suivi d’un autre, tout simple, qui dirait en substance, les choses se sont passées précisément comme on l’avait prévu. J’aimerais assez ça. Fin du travail d’intégration du contenu du site Empreintes, ce qui ne veut pas dire pour autant que le site est fini. Mais les recensements des Mendiants, du Bavard et des annexes, qui m’ont occupé ces deux derniers jours, sont faits. Ouf. C., qui vit dans le Limousin avec des poules et des moutons (comme j’aimerais ça vivre avec des moutons), , vend du miel sur un marché de la confédération paysanne à deux pas d’ici au jardin de Bercy. On y passera avant de retrouver T. et E. chez eux pour une nouvelle étape romaine de nos aventures lovecraftiennes ( et nous rentrons à pieds car c’est l’une de ces nuits). .

020618, version 4 (3 juin 2018)

559 mots pour Eff sur ces il n’y aura pas que j’ai commencé dès hier. J’ignore où ça me porte mais, bon, ça ne pourra pas se prolonger indéfiniment, ça. Idéalement, ce chapitre devrait se voir suivi d’un autre, tout simple, qui dirait en substance, les choses se sont passées précisément comme on l’avait prévu. J’aimerais assez ça. Fin du travail d’intégration du contenu du site Empreintes, ce qui ne veut pas dire pour autant que le site est fini. Mais les recensements des Mendiants, du Bavard et des annexes, qui m’ont occupé ces deux derniers jours, sont faits. Ouf. C., qui vit dans le Limousin avec des poules et des moutons ( comme j’aimerais ça vivre avec des moutons , vend du miel sur un marché de la confédération paysanne à deux pas d’ici au jardin de Bercy. On y passera avant de retrouver T. et E. chez eux pour une nouvelle étape romaine de nos aventures lovecraftiennes et nous rentrons à pieds car c’est l’une de ces nuits.

020618, version 3 (3 juin 2018)

559 mots pour Eff sur ces il n’y aura pas que j’ai commencé dès hier. J’ignore où ça me porte mais, bon, ça ne pourra pas se prolonger indéfiniment, ça. Idéalement, ce chapitre devrait se voir suivi d’un autre, tout simple, qui dirait en substance, les choses se sont passées précisément comme on l’avait prévu. J’aimerais assez ça. Fin du travail d’intégration du contenu du site Empreintes, ce qui ne veut pas dire pour autant que le site est fini. Mais les recensements des Mendiants, du Bavard et des annexes, qui m’ont occupé ces deux derniers jours, sont faits. Ouf. C. vend du miel sur un marché de la confédération paysanne à deux pas d’ici au jardin de Bercy. On y passera avant de retrouver T. et E. chez eux pour une nouvelle étape romaine de nos aventures lovecraftiennes et nous rentrons à pieds car c’est l’une de ces nuits.

020618, version 2 (2 juin 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |