060618


Premier jour de marché. Philippe passera me prendre à neuf heures, puis c’est descendre les caisses de livres et partir à Saint-Sulpice, où un groupe de touristes, avec une guide, observe l’église entre les chapiteaux blancs, plastiques, qui ont mais recouvert la place. On les traversera plusieurs fois avec notre chargement (ça pèse lourd). Cette année, le stock, c’est plus de 300 livres. Puis installer, c’est-à-dire disposer les tables, nappes, puis les livres ensuite. On a cherché à gagner du volume par rapport à l’an dernier, donc on a des petits modules en plastique pour ça. Et installer la belle affiche conçue par Roxane pour les dix ans. Puis l’ardoise sur quoi on écrira, avec des lettres sanguinolentes d’abord, puis ensuite non-sanguinolentes, le programme des signatures à venir ces cinq jours. Le premier c’est le plus long. Ça ferme à 21h30. Et il n’y a pas grand monde le mercredi, comme tous les ans. Un groupe d’adolescentes errant là, dans les allées : non moi je cherche juste des posters de Baudelaire. À méditer pour l’année prochaine. Pas de chiens. Peu de ventes. C’est comme ça. Puis ce sera rentrer chez soi un peu avant 22h, avoir le temps de manger un truc vite, puis filer prendre une douche, dormir, avant de recommecer demain.

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

060618, version 5 (8 juillet 2018)

Premier jour de [marché->http://www marché .marche-poesie.com ]. Ça pèse lourd . [Philippe->https://www.atelierdebricolage.net] Philippe passera me prendre à neuf heures, puis c’est descendre les caisses de livres livre et partir à jusqu’à Saint-Sulpice, où un groupe de touristes, avec une guide, observe l’église entre les chapiteaux blancs, plastiques, qui ont mais recouvert la place. À cette heure-là ? Oui, des touristes et une guide à cette heure-là. On les traversera plusieurs fois avec notre chargement ( ça pèse lourd ). . Cette année, le stock, c’est plus de 300 livres. Puis installer, c’est-à-dire disposer les tables, nappes, puis les livres ensuite. On a cherché à gagner du volume par rapport , à dépasser le stade d’une table plane , comme l’an dernier, donc on a des petits modules en plastique pour ça. Et installer la belle affiche conçue par [Roxane->http://roxane Roxane pour les dix ans .chapalpanoz.com] pour les dix ans. Puis l’ardoise sur quoi on écrira, avec des lettres sanguinolentes d’abord, puis ensuite non-sanguinolentes, le programme des signatures à venir ces cinq jours. Parce que ça dure cinq jours. Le premier c’est le plus long. Ça ferme à 21h30. Et il n’y a pas grand monde le mercredi , comme tous les ans. Un groupe d’adolescentes errant là, dans les allées : non moi je cherche juste des posters de Baudelaire. À méditer pour l’année prochaine. Pas de chiens. Peu de ventes. C’est comme ça. Puis ce sera rentrer chez soi un peu avant 22h, avoir le temps de manger un truc vite, puis filer prendre une douche, dormir, avant de recommecer demain.
Publie.net, Paris, Charles Baudelaire, Philippe Aigrain
jpg/dsc_0071-2.jpg

060618, version 4 (7 juillet 2018)

Premier jour de marché. Philippe passera me prendre à neuf heures, puis c’est descendre les caisses de livre et partir jusqu’à Saint-Sulpice, où un groupe de touristes, avec une guide, observe l’église entre les chapiteaux blancs, plastiques, qui ont mais recouvert la place. À cette heure-là ? Oui, des touristes et une guide à cette heure-là. On les traversera plusieurs fois avec notre chargement. Ça pèse lourd. Cette année, le stock, c’est plus de 300 livres. Puis installer, c’est-à-dire disposer les tables, nappes, puis les livres ensuite. On a cherché chercher à gagner du volume, à dépasser le stade d’une table plane, comme l’an dernier, donc on a des petits modules en plastique pour ça. Et installer la belle affiche conçue par Roxane pour les dix ans. Puis l’ardoise sur quoi on écrira, avec des lettres sanguinolentes d’abord, puis propres ensuite non-sanguinolentes , le programme des signatures à venir ces cinq jours. Parce que ça dure cinq jours. Le premier c’est le plus long. Ça ferme à 21h30. Et il n’y a pas grand monde, comme tous les ans. Un groupe d’adolescentes errant là, dans les allées : , non moi je cherche juste des posters de Baudelaire. À méditer pour l’année prochaine. Pas de chiens. Peu de ventes. C’est comme ça. Puis ce sera rentrer chez soi un peu avant 22h, avoir le temps de manger un truc vite, puis filer prendre une douche, dormir, avant de recommecer remettre ça demain.

060618, version 3 (11 juin 2018)

Premier jour de marché. Philippe passera me prendre à neuf heures, puis c’est descendre les caisses de livre et partir jusqu’à Saint-Sulpice, où un groupe de touristes, avec une guide, observe l’église entre les chapiteaux blancs, plastiques, qui ont mais recouvert la place. À cette heure-là ? Oui, des touristes et une guide à cette heure-là. On les traversera plusieurs fois avec notre chargement. Ça pèse lourd. Cette année, le stock, c’est plus de 300 livres. Puis installer, c’est-à-dire disposer les tables, nappes, puis les livres ensuite. On a chercher à gagner du volume, à dépasser le stade d’une table plane, comme l’an dernier, donc on a des petits modules en plastique pour ça. Et installer la belle affiche conçue par Roxane pour les dix ans. Puis l’ardoise sur quoi on écrira, avec des lettres sanguinolentes d’abord, puis propres ensuite, le programme des signatures à venir ces cinq jours. Parce que ça dure cinq jours. Le premier c’est le plus long. Ça ferme à 21h30. Et il n’y a pas grand monde, comme tous les ans. Un groupe d’adolescentes errant là, dans les allées, non moi je cherche juste des posters de Baudelaire. À méditer pour l’année prochaine. Pas de chiens. Peu de ventes. C’est comme ça. Puis ce sera rentrer chez soi un peu avant 22h, avoir le temps de manger un truc vite, puis filer prendre une douche, dormir, avant de remettre ça demain.

060618, version 2 (8 juin 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |