200618


Un certain temps passé sur le site d’Empreintes pour permettre aux notes de bas de page (qui sont en réalité des notes qui s’affichent sur la moitié droite de l’écran) d’apparaître sans leur lien dans le texte. La syntaxe pour ça dans Spip c’est [[texte de la note]] ce qui génère automatiquement un appel dans le texte au format [numéro de la note] [1]. Or nous n’avons besoin de l’appel que pour la version mobile du site. Et on ne peut pas simplement déterminer .spip_note ou .spip_note_ref en display : none dans la CSS, sinon on perd l’alignement des notes sur le texte. Comme souvent, la solution est simple et on passe des heures à tourner autour sans la voir. Il suffisait de définir le a.spip_note (le lien vers la note) et le .spip_note_ref (les crochets d’ouverture et de fermeture) en font-size : 0px ;, c’est-à-dire en taille de police = zéro. On l’intègre via les media queries pour limiter ces paramètres aux écrans dont la taille est supérieure à X pouces (ou pixels je sais plus). Si je note tout ici c’est, aussi, pour mieux réussir à m’y retrouver dans quelques jours, semaines, mois, années, lorsque j’aurai tout oublié. Tartelette s’est arrachée elle-même le truc planté dans son dos. C’est une warrior. Et la nouvelle véto trouve que tout va bien. Sauf qu’elle a une otite. Ça arrive souvent avec les béliers, dira-t-elle. Alors il faut lui mettre dans l’oreille une pommade pendant quinze jours et j’écris, en pense bête, dans une note du téléphone ouverte dans Keep, que c’est son oreille gauche, pour ne pas oublier. 525 pauvres mots d’Eff sur In Sea. Quelque chose s’est activé sous le crâne. Ça danse. Ça frémit. Mais ça ne fait pas écrire mieux.

<  -  >

Partager

Révisions

7 révisions

200618, version 8 (25 juillet 2018)

Publie.net, Lapin, Spip, Jeroen van Veen, Louis-René des Forêts, Emmanuel Delaplanche
png/screenshot_20180620-192055.png
<img2502|center > capture d’écran keep
Un certain temps passé sur [le site d’Empreintes->https://www.publie.net/weblivres/empreintes/] Un certain temps passé sur le site d’Empreintes pour permettre aux notes de bas de page (qui sont en réalité des notes qui s’affichent sur la moitié droite de l’écran) d’apparaître sans leur lien dans le texte. La syntaxe pour ça dans Spip c’est [[texte de la note]] ce qui génère automatiquement un appel dans le texte au format [numéro de la note] [1]. Or nous n’avons besoin de l’appel que pour la version mobile du site. Et on ne peut pas simplement déterminer .spip_note ou .spip_note_ref en display : none dans la CSS, sinon on perd l’alignement des notes sur le texte. Comme souvent, la solution est très simple et on passe des heures à tourner autour sans la voir. Il suffisait de définir le a.spip_note (le lien vers la note) et le .spip_note_ref (les crochets d’ouverture et de fermeture) en font-size : 0px ;, c’est-à-dire en taille de police = zéro. On l’intègre via les media queries pour limiter ces paramètres aux écrans dont la taille est supérieure à X pouces (ou pixels je sais plus). Si je note tout ici c’est, aussi, pour mieux réussir à m’y retrouver dans quelques jours, semaines, mois, années, lorsque j’aurai tout oublié. Tartelette s’est arrachée elle-même [le le truc planté dans son dos->article4061 ]. dos . C’est une warrior. Et la nouvelle véto trouve que tout va bien. Sauf qu’elle a une otite. Ça arrive souvent avec les béliers, dira-t-elle. Alors il faut lui mettre dans l’oreille une pommade pendant quinze jours et j’écris, en pense bête, dans une note du téléphone ouverte dans Keep, que c’est son oreille gauche, pour ne pas oublier. 525 pauvres mots d’Eff sur In Sea. Quelque chose s’est activé sous le crâne. Ça danse. Ça frémit. Mais ça ne fait pas écrire mieux.

[1Comme par exemple ici.

200618, version 7 (24 juillet 2018)

Un certain temps passé sur le site d’Empreintes d’Empreintes pour permettre aux notes de bas de page (qui sont en réalité des notes qui s’affichent sur la moitié droite de l’écran) d’apparaître sans leur lien dans le texte. La syntaxe pour ça dans Spip c’est [[texte de la note]] ce qui génère automatiquement un appel dans le texte au format [numéro de la note] [2]. Or nous n’avons besoin de l’appel que pour la version mobile du site. Et on ne peut pas simplement déterminer .spip_note ou .spip_note_ref en display : none dans la CSS, sinon on perd l’alignement des notes sur le texte. Comme souvent, la solution est très simple et on passe des heures à tourner autour sans la voir. Il suffisait de définir le a.spip_note (le lien vers la note) et le .spip_note_ref (les crochets d’ouverture et de fermeture) en font-size : 0px ;, c’est-à-dire en taille de police = zéro. On l’intègre via les media queries pour limiter ces paramètres aux écrans dont la taille est supérieure à X pouces (ou pixels je sais plus). Si je note tout ici c’est, aussi, pour mieux réussir à m’y retrouver dans quelques jours, semaines, mois, années, lorsque j’aurai tout oublié. Tartelette s’est arrachée elle-même le truc planté dans son dos. C’est une warrior. Et la nouvelle véto trouve que tout va bien. Sauf qu’elle a une otite. Ça arrive souvent avec les béliers, dira-t-elle. Alors il faut lui mettre dans l’oreille une pommade pendant quinze jours et j’écris, en pense bête, dans une note du téléphone ouverte dans Keep, que c’est son oreille gauche, pour ne pas oublier. 525 pauvres mots d’Eff sur In Sea. Quelque chose s’est activé sous le crâne. Ça danse. Ça frémit. Mais ça ne fait pas écrire mieux.

[2Comme par exemple ici.

200618, version 6 (22 juillet 2018)

Un certain temps passé sur le site d’Empreintes pour permettre aux notes de bas de page (qui sont en réalité des notes qui s’affichent sur la moitié droite de l’écran) d’apparaître sans leur lien dans le texte. La syntaxe pour ça dans Spip c’est [[texte de la note]] ce qui génère automatiquement un appel dans le texte au format [numéro de la note] [3]. Or nous n’avons besoin de l’appel que pour la version mobile du site. Et on ne peut pas simplement déterminer .spip_note ou .spip_note_ref en display : none dans la CSS, sinon on perd l’alignement des notes sur le texte. Comme souvent, la solution est très simple et on passe des heures à tourner autour sans la voir. Il suffisait de définir le a.spip_note (le lien vers la note) et le .spip_note_ref (les crochets d’ouverture et de fermeture) en font-size : 0px ;, c’est-à-dire en taille de police = zéro. On l’intègre via les media queries pour limiter ces paramètres aux écrans dont la taille est supérieure à X pouces (ou pixels je sais plus). Si je note tout ici c’est, aussi, pour mieux réussir à m’y retrouver dans quelques jours, semaines, mois, années, lorsque j’aurai tout oublié. Tartelette s’est arrachée elle-même le truc planté qui s’était plantée dans son dos. C’est une warrior. Et la nouvelle véto trouve que tout va bien. Sauf qu’elle a une otite. Rien à voir. Ça arrive souvent avec les béliers, dira-t-elle. Alors il faut lui mettre dans l’oreille une pommade pendant quinze jours et j’écris, en pense bête, dans une note du téléphone ouverte dans Keep, que c’est son oreille gauche, pour ne pas oublier. 525 pauvres mots d’Eff sur In Sea. Quelque chose s’est activé sous le crâne. Ça danse. Ça frémit. Mais ça ne fait pas écrire mieux.

[3Comme par exemple ici.

200618, version 5 (14 juillet 2018)

Un certain temps passé sur le site d’Empreintes pour permettre aux notes de bas de page (qui sont en réalité des notes qui s’affichent sur la moitié droite de l’écran) d’apparaître sans leur lien dans le texte. La syntaxe pour ça dans Spip c’est [[texte de la note]] ce qui génère automatiquement un appel dans le texte au format [numéro de la note] [4]. Or nous n’avons besoin de l’appel que pour la version mobile du site. Et on ne peut pas simplement déterminer .spip_note ou .spip_note_ref en display : none dans la CSS, sinon on perd l’alignement des notes sur le texte. Comme souvent, la solution est très simple et on passe des heures à tourner autour sans la voir. Il suffisait de définir le a.spip_note (le lien vers la note) et le .spip_note_ref (les crochets d’ouverture et de fermeture) en font-size : 0px ;, c’est-à-dire en taille de police = zéro. On l’intègre via les media queries pour limiter ces paramètres aux écrans dont la taille est supérieure à X pouces ( ou pixels je sais plus ). taille . Si je note tout ici c’est, aussi, pour mieux réussir à m’y retrouver dans quelques jours, semaines, mois, années, lorsque j’aurai tout oublié. Tartelette s’est arrachée elle-même le truc qui s’était plantée dans son dos. C’est une warrior. Et la nouvelle véto trouve que tout va bien. Sauf qu’elle a une otite. Rien à voir. Ça arrive souvent avec les béliers, dira-t-elle semble-t-il . Alors il faut lui mettre dans l’oreille une pommade pendant quinze jours et j’écris, en pense bête, dans une note du téléphone ouverte dans Keep, que c’est son oreille gauche, pour ne pas oublier. 525 pauvres mots d’Eff sur In Sea. Quelque chose s’est activé sous le crâne. Ça danse. Ça frémit. Mais ça ne fait pas écrire mieux.

[4Comme par exemple ici.

200618, version 4 (20 juin 2018)

Un certain temps passé sur le site d’Empreintes pour permettre aux notes de bas de page (qui sont en réalité des notes qui s’affichent sur la moitié droite de l’écran) d’apparaître sans leur lien dans le texte. La syntaxe pour ça dans Spip c’est [[texte de la note]] ce qui génère automatiquement un appel dans le texte au format [numéro de la note] [5]. Or nous n’avons besoin de l’appel que pour la version mobile du site. Et on ne peut pas simplement déterminer .spip_note ou .spip_note_ref en display : none dans la CSS, sinon on perd l’alignement des notes sur le texte. Comme souvent, la solution est très simple et on passe des heures à tourner autour sans la voir. Il suffisait le a.spip_note (le lien vers la note) et le .spip_note_ref (les crochets d’ouverture et de fermeture) en font-size : 0px ;, c’est-à-dire en taille de police = zéro. On l’intègre via les media queries pour limiter ces paramètres aux écrans dont la taille est supérieure à X taille. Si je note tout ici c’est, aussi, pour mieux réussir à m’y retrouver dans quelques jours, semaines, mois, années, lorsque j’aurai tout oublié. Tartelette s’est arrachée elle-même le truc qui s’était plantée dans son dos. C’est une warrior. Et la nouvelle véto trouve que tout va bien. Sauf qu’elle a une otite. Rien à voir. Ça arrive souvent avec les béliers semble-t-il. Alors il faut lui mettre dans l’oreille une pommade pendant quinze jours et j’écris, en pense bête, dans une note du téléphone ouverte dans Keep, que c’est son oreille gauche, pour ne pas oublier. 525 pauvres mots d’Eff sur In Sea. Quelque chose s’est activé sous le crâne. Ça danse. Ça frémit. Mais ça ne fait pas écrire mieux.

[5Comme par exemple ici.

200618, version 3 (20 juin 2018)

capture d’écran keep
Un certain temps passé sur le site d’Empreintes pour permettre aux notes de bas de page (qui sont en réalité des notes qui s’affichent sur la moitié droite de l’écran) d’apparaître sans leur lien dans le texte. La syntaxe pour ça dans Spip c’est [[texte de la note]] ce qui génère automatiquement un appel dans le texte au format [numéro de la note] [6]. Or nous n’avons besoin de l’appel que pour la version mobile du site. Et on ne peut pas simplement déterminer .spip_note ou .spip_note_ref en display : none dans la CSS, sinon on perd l’alignement des notes sur le texte. Comme souvent, la solution est très simple et on passe des heures à tourner autour sans la voir. Il suffisait le a.spip_note (le lien vers la note) et le .spip_note_ref (les crochets d’ouverture et de fermeture) en font-size : 0px ;, c’est-à-dire en taille de police = zéro. On l’intègre via les media queries pour limiter ces paramètres aux écrans dont la taille est supérieure à X taille. Si je note tout ici c’est, aussi, pour mieux réussir à m’y retrouver dans quelques jours, semaines, mois, années, lorsque j’aurai tout oublié. Tartelette s’est arrachée elle-même le truc qui s’était plantée dans son dos. C’est une warrior. Et la nouvelle véto trouve que tout va bien. Sauf qu’elle a une otite. Rien à voir. Ça arrive souvent avec les béliers semble-t-il. Alors il faut lui mettre dans l’oreille une pommade pendant quinze jours et j’écris, en pense bête, dans une note du téléphone ouverte dans Keep, que c’est son oreille gauche, pour ne pas oublier.

[6Comme par exemple ici.

200618, version 2 (20 juin 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |