300718


Jonas est dans l’eau, de nouveau il a conscience de cette puissance inouïe et il avance aussi péniblement que s’il était pris en périphérie d’une avalanche. Il progresse vers le tourbillon, veille à ne pas trop s’approcher, à l’effleurer seulement, comme la touche d’un clavier ; il imagine l’horreur si jamais lui aussi venait à être happé et emprisonné par le courant, s’il mourait avec elle, Veronika, deux cadavres dans un cercle sans fin.
Il est tout près maintenant, il voit le visage passer devant lui, plus doré que blanc, et il sent la force, les muscles de l’eau, les centaines de petites mains qui tentent de l’agripper. Peut-être, pense-t-il subitement, est-ce là le moyeu qu’il cherche depuis toujours, cette puissance incroyable, un moyeu parfaitement caché, enfoui entre des parois de basalte noir, au milieu de nulle part, un trou tumultueux avec un visage pris dans un tourbillon ?

Jan Kjærstad, Le séducteur, Monsieur Toussaint Louverture, traduction Loup-Maëlle Besançon

<  -  >

Partager

Révisions

2 révisions

300718, version 3 (30 août 2018)

Ailleurs, Jan Kjærstad
jpg/dsc_0299-3.jpg

<blockquote>

Jonas est dans l’eau, de nouveau il a conscience de cette puissance inouïe et il avance aussi péniblement que s’il était pris en périphérie d’une avalanche. Il progresse vers le tourbillon, veille à ne pas trop s’approcher, à l’effleurer seulement, comme la touche d’un clavier ; il imagine l’horreur si jamais lui aussi venait à être happé et emprisonné par le courant, s’il mourait avec elle, Veronika, deux cadavres dans un cercle sans fin.

Il est tout près maintenant, il voit le visage passer devant lui, plus doré que blanc, et il sent la force, les muscles de l’eau, les centaines de petites mains qui tentent de l’agripper. Peut-être, pense-t-il subitement, est-ce là le moyeu qu’il cherche depuis toujours, cette puissance incroyable, un moyeu parfaitement caché, enfoui entre des parois de basalte noir, au milieu de nulle part, un trou tumultueux avec un visage pris dans un tourbillon ?

Jan Kjærstad, Le séducteur, Monsieur Toussaint Louverture, traduction Loup-Maëlle Besançon

</blockquote>

300718, version 2 (1er août 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |