070918


Gérer une association consacrée à la poésie, c’est n’avoir pas le temps d’en lire. L’idée, c’est qu’on veut organiser des événements, mais que l’argent des adhérents n’y suffit pas ; on doit donc demander des subventions à des organismes et des collectivités qui soutiennent nos événements, en échange d’une contrepartie ; s’il n’y a pas de contrepartie, il faut la créer pour toucher la subvention. Il y a beaucoup de formulaires à remplir, avec très peu de poésie dedans. Il faut faire des tableaux, sans poésie non plus. Si bien qu’il faut ramper dans le tunnel très longtemps avant de retrouver la poésie, à l’autre bout, un peu dans la lumière (pas beaucoup). Les journées passent à une vitesse folle.

Quentin Leclerc, Relevés

Un moment à Beaubourg pour le Festival Extra. Ça commence par un jus d’abricot en haut avec Juliette puis une soirée centrée sur la littéra-tube. Certains disent tube, certains disent tioube, certains disent toube. Bon. Et pendant la performance de Jérôme Game il y aura cette idée de truc à faire pour une lecture en janvier (non pas un truc à lire mais un truc à faire). Aucune idée de ce que j’écrirai pour ça. Mais au fait, pourquoi ce festival, qui interroge les formes de littérature hors livre consacre chaque jour une heure de son programme à la rentrée littéraire ? Ici une table ronde sur POL. Demain Christine Angot. Sans déconner, pourquoi ? Je trouverai à mon retour un courrier me confirmant ce que je sais déjà depuis des jours : on s’est trompé dans une ordonnance, mes verres ne sont pas mes verres, il va falloir que je les fasse changer.

<  -  >

Partager

Révisions

6 révisions

070918, version 7 (7 octobre 2018)

Juliette Mézenc, Quentin Leclerc, Jérôme Game
jpg/dsc_0475-3.jpg
Un moment à Beaubourg pour le [Festival Extra->https://www Festival Extra .centrepompidou.fr/cpv/agenda/event.action ?param.id=FR_R-23c6f5925db172ea292279931568c1cf&param.idSource=FR_E-23c6f5925db172ea292279931568c1cf]. Ça commence par un Un jus d’abricot en haut avec [Juliette->http://www Juliette puis ça .motmaquis.net] C’est un beau festival . puis Avec une soirée centrée sur la littéra-tube. Certains disent tube, certains disent tioube, certains disent toube toubent . Bon. Et pendant la performance de [Jérôme Game->http://www.jeromegame.com/bio/] Et pendant la performance de Jérôme Game il y aura cette idée de truc à faire pour une lecture en janvierprochain (non pas un truc à lire mais un truc à faire). Aucune idée de ce que j’écrirai pour ça. Mais au fait, pourquoi ce festival, qui interroge les formes de littérature hors livre consacre chaque jour une heure de son programme à la rentrée littéraire ? Ici une table ronde sur POL. Demain Christine Angot. Sans déconner, pourquoi ? Je trouverai à mon retour ce soir-là un courrier me confirmant ce que je sais savais déjà depuis des jours : on s’est trompé dans une ordonnance, mes verres ne sont pas mes verres, il va falloir que je les fasse changer.

070918, version 6 (6 octobre 2018)

Un moment à Beaubourg pour le Festival Extra. Un jus d’abricot en haut avec Juliette puis ça. C’est un beau festival. Avec une soirée centrée sur la littéra-tube. Certains disent tube, certains disent tioube, certains disent toubent. Bon. Et pendant la performance de Jérôme Game il y aura cette idée de truc à faire pour une lecture en janvier prochain (non pas un truc à lire mais un truc à faire). Aucune idée de ce que j’écrirai pour ça. Mais au fait, pourquoi ce festival, qui interroge les formes formes de littérature hors livre livre ( et c’est super ) consacre chaque jour une heure de son programme à la rentrée littéraire ? Ici une table ronde sur POL. Demain Christine Angot. Sans déconner, pourquoi ? Je trouverai à mon retour ce soir-là un courrier me confirmant ce que je savais pressentais déjà depuis des plusieurs jours : on l’ophtalmo s’est trompé dans une son ordonnance, mes verres ne sont pas mes verres à ma vue , il va falloir que je les fasse changer change .

070918, version 5 (29 septembre 2018)

Un moment à Beaubourg pour le Festival Extra. Un jus d’abricot en haut avec Juliette puis ça. C’est un beau festival. Avec une soirée centrée sur la littéra-tube. Certains disent tube, certains disent tioube, certains disent toubent. Bon. Et pendant la performance de Jérôme Game il y aura j’aurais cette idée de truc à faire pour une lecture en janvier prochain (non pas un truc à lire mais un truc à faire ). faire ). Aucune idée de ce que j’écrirai pour ça. Mais au fait, pourquoi ce festival, qui interroge les formes de littérature hors livre (et c’est super) consacre chaque jour une heure de son programme à la rentrée littéraire ? Ici une table ronde sur POL. Demain Christine Angot. Sans déconner, pourquoi ? Je trouverai à mon retour ce soir-là un courrier me confirmant ce que je pressentais déjà depuis plusieurs jours : l’ophtalmo s’est trompé dans son ordonnance, mes verres ne sont pas à ma vue, il va falloir que je les change.

070918, version 4 (16 septembre 2018)

070918, version 3 (8 septembre 2018)

Un moment à Beaubourg pour le Festival Extra. Un jus d’abricot en haut avec Juliette puis ça. C’est un beau festival. Avec une soirée centrée sur la littéra-tube. Certains disent tube, certains disent tioube, certains disent toubent. Bon. Et pendant la performance de Jérôme Game j’aurais cette idée de truc à faire pour une lecture en janvier prochain (non pas un truc à lire mais un truc à faire). Aucune idée de ce que j’écrirai pour ça. Mais au fait, pourquoi ce festival, qui interroge les formes de littérature hors livre (et c’est super) consacre chaque jour une heure de son programme à la rentrée littéraire ? Ici une table ronde sur POL. Demain Christine Angot. Sans déconner, pourquoi ? Je trouverai à mon retour ce soir-là un courrier me confirmant ce que je pressentais déjà depuis plusieurs jours : l’ophtalmo s’est trompé dans son ordonnance, mes verres ne sont pas à ma vue, il va falloir que je les change.

070918, version 2 (7 septembre 2018)

<blockquote>

Gérer une association consacrée à la poésie, c’est n’avoir pas le temps d’en lire. L’idée, c’est qu’on veut organiser des événements, mais que l’argent des adhérents n’y suffit pas ; on doit donc demander des subventions à des organismes et des collectivités qui soutiennent nos événements, en échange d’une contrepartie ; s’il n’y a pas de contrepartie, il faut la créer pour toucher la subvention. Il y a beaucoup de formulaires à remplir, avec très peu de poésie dedans. Il faut faire des tableaux, sans poésie non plus. Si bien qu’il faut ramper dans le tunnel très longtemps avant de retrouver la poésie, à l’autre bout, un peu dans la lumière (pas beaucoup). Les journées passent à une vitesse folle.

Quentin Leclerc, Relevés

</blockquote>

Un moment à Beaubourg pour le Festival Extra. Un jus d’abricot en haut avec Juliette puis ça. C’est un beau festival. Avec une soirée centrée sur la littéra-tube. Certains disent tube, certains disent tioube, certains disent toubent. Bon. Et pendant la performance de Jérôme Game j’aurais cette idée de truc à faire pour une lecture en janvier prochain (non pas un truc à lire mais un truc à faire). Aucune idée de ce que j’écrirai pour ça. Mais au fait, pourquoi ce festival, qui interroge les formes de littérature hors livre (et c’est super) consacre chaque jour une heure de son programme à la rentrée littéraire ? Ici une table ronde sur POL. Demain Christine Angot. Sans déconner, pourquoi ?

Guillaume Vissac

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |