011018


À un moment donné, tout tiendra dans un clin d’œil. Ce n’est pas quelque chose qui m’arrive directement et ce n’est pas quelque chose que je lis ; c’est quelque chose qu’on me raconte. Mais, au cours de ce récit, quel qu’en soit par ailleurs le contexte, oui, tout tiendra dans ce clin d’œil. Et ce clin d’œil est le symbole, non, la cristallisation d’un sentiment qui est qu’au fond faire de la littérature et en vendre sont deux choses diamétralement différentes. Indépendamment de ce qui (ou non) nous désespère là-dedans, ce sera un très bon moment et le temps court, le temps court, le temps nous a dépassé maintenant. Plus tard, dans une émission de radio, quelqu’un prononcera trois fois de suite le mot précisément. Mais une autre version de cette journée, qui pouvait apparaître d’un point de vue différent du mien, peut être lu ailleurs qu’ici.

<  -  >

Partager

Révisions

8 révisions

011018, version 9 (15 novembre 2018)

À un moment donné, tout tiendra dans un clin d’œil. Ce n’est pas quelque chose qui m’arrive directement et ce n’est pas quelque chose que je lis ; , c’est quelque chose qu’on me raconte. Mais, au cours de ce récit, quel qu’en soit par ailleurs le contexte, oui, tout tiendra dans ce clin d’œil. Et ce clin d’œil est le symbole, non, la cristallisation d’un sentiment qui est qu’au fond faire de la littérature et en vendre sont deux choses diamétralement différentes. Indépendamment de ce qui (ou non) nous désespère là-dedans, ce sera un très bon moment et le temps court, le temps court, le temps nous a dépassé maintenant. Plus tard, dans une émission de radio, quelqu’un prononcera trois fois de suite le mot précisément. Mais une autre version de cette journée, qui pouvait apparaître d’un point de vue différent du mien, peut être lu ailleurs qu’ici.

011018, version 8 (13 novembre 2018)

Jérôme Orsoni
jpg/dsc_0523-3.jpg
À un moment donné, tout tiendra dans un clin d’œil. Ce n’est pas quelque chose qui m’arrive directement et ce n’est pas quelque chose que je lis, c’est quelque chose qu’on me raconte. Mais, au cours de ce récit, quel qu’en soit par ailleurs le contexte, oui, tout tiendra dans ce clin d’œil. Et ce clin d’œil est le symbole, non, la cristallisation d’un sentiment qui est qu’au fond faire de la littérature et en vendre sont deux choses diamétralement différentes. Indépendamment de ce qui (ou non) nous désespère là-dedans, ce sera un très bon moment et le temps court, le temps court, le temps nous a dépassé maintenant. Plus tard, dans une émission de radio, quelqu’un prononcera trois fois de suite le mot précisément. Mais une autre version de cette journée, qui pouvait apparaître d’un point de vue différent du mien, peut être lu [ailleurs qu’ici->https://cahiersfantomes ailleurs qu’ici .com/2018/10/03/3-10-18/].

011018, version 7 (13 novembre 2018)

011018, version 6 (12 novembre 2018)

À un moment donné, tout tiendra dans un clin d’œil. Ce n’est pas quelque chose qui m’arrive directement et ce n’est pas quelque chose que je lis, c’est quelque chose qu’on me raconte. Mais, au cours de ce récit, quel qu’en soit par ailleurs le contexte, oui, tout tiendra dans ce clin d’œil. Et ce clin d’œil est le symbole, non, la cristallisation d’un sentiment qui est qu’au fond faire de la littérature et en vendre sont deux choses diamétralement différentes. Indépendamment de ce qui (ou non) nous désespère là-dedans, ce sera un très bon moment et le temps court, le temps court, le temps nous a dépassé maintenant . Plus tard, dans une émission de radio, quelqu’un prononcera trois fois de suite le mot précisément. Mais une autre version de cette journée, qui pouvait apparaître d’un point de vue différent du mien, peut être lu ailleurs qu’ici que chez moi .

011018, version 5 (9 novembre 2018)

À un moment donné, tout tiendra dans un clin d’œil. Ce n’est pas quelque chose qui m’arrive directement et ce n’est pas quelque chose que je lis, c’est quelque chose qu’on me raconte. Mais, au cours de ce récit, quel qu’en soit par ailleurs le contexte, oui, tout tiendra dans ce clin d’œil. Et ce clin d’œil est le symbole, non, la cristallisation d’un sentiment qui est qu’au fond faire de la littérature et en vendre sont deux choses diamétralement différentes. Indépendamment de ce qui (ou non) nous désespère là-dedans, ce sera un très bon moment et le temps court, le temps court, le temps nous a dépassé. Plus tard, dans une émission de radio, quelqu’un prononcera trois fois de suite le mot précisément. Mais une autre version de cette journée, qui pouvait apparaître vue d’un point de vue différent du mien peut être peut-être lu ailleurs que chez moi.

011018, version 4 (8 novembre 2018)

À un moment donné, tout tiendra dans un clin d’œil. Ce n’est pas quelque chose qui m’arrive directement et ce n’est pas quelque chose que je lis, c’est quelque chose qu’on me raconte. Mais, au cours de ce récit, quel qu’en soit par ailleurs le contexte, oui, tout tiendra dans ce clin d’œil. Et ce clin d’œil est le symbole, non, la cristallisation d’un sentiment qui est qu’au fond faire de la littérature et en vendre sont deux choses diamétralement différentes. Indépendamment de ce qui (ou non) nous désespère là-dedans, ce sera un très bon moment et le temps court, le temps court, le temps nous a dépassé. Plus tard, dans une émission de radio, quelqu’un prononcera trois fois de suite le mot précisément. Mais une autre version de cette journée vue d’un point de vue différent peut-être lu ailleurs que chez moi.

011018, version 3 (13 octobre 2018)

011018, version 2 (1er octobre 2018)

À un moment donné, tout tiendra dans un clin d’œil. Ce n’est pas quelque chose qui m’arrive directement et ce n’est pas quelque chose que je lis, c’est quelque chose qu’on me raconte. Mais, au cours de ce récit, quel qu’en soit par ailleurs le contexte, oui, tout tiendra dans ce clin d’œil. Et ce clin d’œil est le symbole, non, la cristallisation d’un sentiment qui est qu’au fond faire de la littérature et en vendre sont deux choses diamétralement différentes. Indépendamment de ce qui (ou non) nous désespère là-dedans, ce sera un très bon moment et le temps court, le temps court, le temps nous a dépassé. Plus tard, dans une émission de radio, quelqu’un prononcera trois fois de suite le mot précisément.
Guillaume Vissac

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |