121018


C’était un rêve de toute évidence capital puisque je passerai mon temps, derrière, dans tous les autres rêves qui vont suivre, ce qui arrive souvent dans ce genre de cas, pas tout le temps mais souvent, à me le raconter ou à le raconter à d’autres dont le rôle semblait se résumer à ça, être là devant moi à entendre le discours du rêve précédent que je pouvais lui faire, bref, je n’en ai plus, ou presque plus, aucun souvenir à présent que le jour est revenu planer sur nos vies (et ça ne fait rien). Mais aujourd’hui j’irai écrire un tweet à chaud (il ne faut pas écrire de tweet à chaud) en sortant d’une librairie où ça se passera mal, c’est comme ça. Si on choisit à un moment de l’écrire, c’est bien que c’est passé par nous, non ? Que ça laissera des traces ? Dernière relecture d’ADP maquetté, avec table des matières complètement folle à la fin. Allons-y.

<  -  >

Partager

Révisions

5 révisions

121018, version 6 (19 novembre 2018)

Publie.net, Twitter, Accident de personne, Rêve
png/capture_d_ecran_2018-11-19_a_12.12.19.png
C’était un rêve de toute évidence capital puisque je passerai mon temps, derrière, dans tous les autres rêves qui vont suivre, ce qui comme ça arrive souvent dans ce genre de cas, pas tout le temps mais souvent, à me le raconter ou à le raconter à d’autres dont le rôle semblait se résumer à ça, être là devant moi à entendre le discours du rêve précédent que je pouvais lui faire, bref, je n’en ai plus, ou presque plus, aucun souvenir à présent que le jour est revenu planer sur nos vies (et ça ne fait rien). Mais aujourd’hui j’irai écrire [un tweet à chaud->https://twitter.com/gvissac/status/1050682955650269184] (il Mais aujourd’hui j’irai écrire un tweet à chaud ( il ne faut pas écrire de tweet à chaud) en sortant d’une librairie où ça se passera mal, c’est comme ça. Si on choisit à un moment de l’écrire, c’est bien que c’est passé par nous, non ? Que ça laissera des traces ? Dernière relecture d’ADP Dernière relecture d’ADP maquetté, avec table des matières complètement folle à la fin. Allons-y.

121018, version 5 (19 novembre 2018)

C’était un rêve de toute évidence capital puisque je passerai mon temps, derrière, dans tous les autres rêves qui vont suivre, comme ça arrive souvent dans ce genre de cas, pas tout le temps mais souvent, à me le raconter ou à le raconter à d’autres personnes oniriques dont le rôle semblait se résumer à ça, être là devant moi à entendre le discours du rêve précédent que je pouvais lui faire, bref, mais je n’en ai plus, ou presque plus, aucun souvenir à présent que le jour est revenu planer sur nos vies ( et ça ne fait rien ). . Voilà où nous en sommes. Mais aujourd’hui j’irai écrire un tweet à chaud (il ne faut pas écrire de tweet à chaud) en sortant d’une librairie ça se passera mal , mais c’est comme ça. Si on choisit à un moment de l’écrire, c’est bien que c’est passé par nous, non ? Que ça laissera des traces ? Dernière relecture d’ADP maquetté, avec table des matières complètement folle à la fin. Allons-y.

121018, version 4 (19 novembre 2018)

C’était un rêve de toute évidence capital puisque je passerai mon temps, derrière, dans tous les autres rêves qui vont suivre suivront , comme ça arrive souvent dans ce genre de cas , pas tout le temps mais souvent, à me le raconter ou à le raconter à d’autres personnes oniriques dont le rôle semblait se résumer à ça, être là devant moi à entendre le discours du rêve précédent que je pouvais lui faire, bref, mais je n’en ai plus , ou presque plus , aucun souvenir à présent que le jour est revenu sur nos vies . Je n’ai plus trop de souvenir de ce qui était tellement fort et unique, si ce n’est une ou deux petites choses. Il y avait un éditeur fou qui me faisait subir X humiliations ainsi qu’un récit pulp sur des nonnes mécaniques qui se battaient en escadron pour sauver le monde (what else ?) qu’il me fallait écrire. À un moment donné, un robot est venu me trouver, c’était un boy-hunter-robot, sans que je parvienne à comprendre qui de nous deux était le boy, le chasseur ou le robot. S’en est suivi une douleur aiguë. L’éditeur avait un nom italien, c’est un dompteur de cirque. Voilà où nous en sommes. Mais si j’écris le mot humiliation ce n’est pas par hasard, et à la suite d’une énième scène dont je ne rends pas forcément toujours compte dans le journal (cela fait plus de trois ans maintenant que je travaille pour publie.Mais aujourd’hui net , imaginez un peu si je notais à chaque fois tout ce qui me pèse , on n’en sortirait plus ), en librairie cette fois , pour la troisième fois de la semaine , j’irai écrire un tweet à chaud (il ne faut pas écrire de tweet à chaud) en sortant d’une librairie mais c’est comme ça. Si on choisit à un moment de l’écrire, c’est bien que c’est passé par nous, non ? Que ça laissera des traces ? Dernière relecture d’ADP maquetté, avec table des matières complètement folle à la fin. Allons-y.

121018, version 3 (8 novembre 2018)

C’était un rêve de toute évidence capital puisque je passerai mon temps, derrière, dans tous les autres rêves qui suivront, comme ça arrive souvent, pas tout le temps mais souvent, à me le raconter ou à le raconter à d’autres personnes dont le rôle semblait se résumer à ça, être là devant moi à entendre le discours du rêve précédent que je pouvais lui faire, bref. Je n’ai plus trop de souvenir de ce qui était tellement fort et unique, si ce n’est une ou deux petites choses. Il y avait un éditeur fou qui me faisait subir X humiliations ainsi qu’un récit pulp sur des nonnes mécaniques qui se battaient en escadron pour sauver le monde (what else ?) qu’il me fallait écrire. À un moment donné, un robot est venu me trouver, c’était un boy-hunter-robot, sans que je parvienne à comprendre qui de nous deux était le boy, le chasseur ou le robot. S’en est suivi une douleur aiguë. L’éditeur avait un nom italien, c’est un dompteur de cirque. Voilà où nous en sommes. Mais si j’écris le mot humiliation ce n’est pas par hasard, et à la suite d’une énième scène dont je ne rends pas forcément toujours compte dans le journal (cela fait plus de trois ans maintenant que je travaille pour publie.net, imaginez un peu si je notais à chaque fois tout ce qui me pèse, on n’en sortirait plus), en librairie cette fois, pour la troisième fois de la semaine, j’irai écrire un tweet à chaud (il ne faut pas écrire de tweet à chaud) mais c’est comme ça. Si on choisit à un moment de l’écrire, c’est bien que c’est passé par nous, non ? Que ça laissera des traces ? Dernière relecture d’ADP maquetté, avec table des matières folle à la fin. Allons-y.

121018, version 2 (12 octobre 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |