131018


C’est quelque chose que je fais : chercher l’origine non pas de la douleur mais de l’état qui précède la douleur. D’accord ça te met à plat deux bonnes heures mais ça te permet de tout arrêter avant qu’il ne soit trop tard et, donc, de ne pas, cette douleur, avoir le désespoir de la voir revenir. J’ai soigné ça à base de maté, d’obscurité, d’un ou deux litres d’eau, de thé vert et de raisins secs. Ça prend deux heures mais ça prend. Mais ça revient toujours, au fond. Je veux dire, il y a toujours une cause. C’est ça qui est épuisant, avec ces histoires de migraine : c’est une maladie de la culpabilité. Ce sera toujours de ta faute. L’autre jour, c’était d’avoir trop longuement fixé l’écran du téléphone pendant que le ciel défilera sur ma gauche. Il ne suffit de rien. Là, c’est de passer dans Indesign de l’écran sans couleur à l’écran pleine luminosité. Ça me le fait souvent. Le remède à tout ça c’est tout simplement de ne pas enchaîner plusieurs livres à la suite et de ne pas le faire le matin (ça te tue ta journée un matin). Certes, c’était un samedi. Mais un samedi où j’aurais dû aller ici, et là. Et finalement je ne suis pas sorti. Si, pour acheter des trucs pour nous débarrasser des mites alimentaires venues dans des noix des paniers (ou le foin des lapins). Allégorie.

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

131018, version 5 (19 novembre 2018)

Migraine, Publie.net
jpg/dsc_0531.jpg
C’est quelque chose que je fais, ça vient de mes pratiques. C’est quelque chose que je fais  : chercher Je cherche l’origine non pas de la douleur mais de l’état qui précède la douleur. D’accord ça te met à plat deux bonnes heures mais ça te permet de tout arrêter avant qu’il ne soit trop tard et, donc, de ne pas, cette douleur , [cette douleur->mot1] avoir le désespoir de la voir revenir . , avoir le désespoir de la voir revenir. J’ai soigné ça à base de maté, d’obscurité d’yeux clos , d’un ou deux litres d’eau, de thé vert et de raisins secs. Ça prend deux heures , donc , mais ça prend. Mais ça revient c’est toujoursdans ce que je fais , au fond. Je veux dire , il Il y a toujours une cause. C’est ça qui est épuisant, au fond , avec ces histoires de migraine : c’est une maladie de la culpabilité. Ce sera toujours de ta faute. L’autre jourL’autre jour , c’était d’avoir trop longuement fixé l’écran du téléphone pendant que le ciel défilera sur ma gauche. Il ne suffit de rien. Là, c’est de passer dans Indesign de l’écran sans couleur à l’écran pleine luminosité. Ça me le fait souvent. Le remède à tout ça c’est tout simplement de ne pas enchaîner plusieurs livres à la suite et de ne pas le faire le matin (ça te tue ta journée un matin). Certes, c’était un samedi. Mais un samedi où j’aurais dû aller ici, et là. Et finalement je ne suis pas sorti. Si, pour acheter des trucs pour nous débarrasser des toxiquer les mites alimentaires venues dans des noix des paniers (ou le foin des lapins). Allégorie.

131018, version 4 (19 novembre 2018)

C’est quelque chose que je fais, ça vient de mes pratiques. Je cherche l’origine non pas de la douleur mais de l’état qui précède la douleur. D’accord ça te met à plat deux bonnes heures mais ça te permet de tout arrêter avant qu’il ne soit trop tard et, donc, de ne pas, cette douleur, avoir le désespoir de la voir revenir. J’ai soigné ça à base de maté, d’yeux clos, d’un ou deux litres d’eau, de thé vert et de raisins secs. Ça prend deux heures, donc, mais ça prend fonctionne . Mais c’est toujours dans ce que je fais, au fond. Il y a toujours une cause. C’est ça qui est épuisant, au fond, avec ces histoires de migraine : c’est une maladie de la culpabilité. Ce sera toujours de ta faute. L’autre jour, c’était d’avoir trop longuement fixé l’écran du téléphone pendant que le ciel défilera sur ma gauche. Il ne suffit de rien. Là, c’est de passer dans Indesign de l’écran sans couleur à l’écran pleine luminosité, colorfull . Ça me le fait souvent. Le remède à tout ça c’est tout simplement de ne pas enchaîner plusieurs livres à la suite et de ne pas le faire le matin (ça te tue ta journée un matin ). Certes, c’était un samedi. Mais un samedi où j’aurais dû aller ici, et là. Et finalement je ne suis pas sorti. Si, pour acheter des trucs pour toxiquer les mites alimentaires venues dans des noix des paniers (ou le foin des lapins). Allégorie.

131018, version 3 (8 novembre 2018)

C’est quelque chose que je fais, ça vient de mes pratiques. Je cherche l’origine non pas de la douleur mais de l’état qui précède la douleur. D’accord ça te met à plat deux bonnes heures mais ça te permet de tout arrêter avant qu’il soit trop tard et, donc, de ne pas, cette douleur, avoir le désespoir de la voir revenir. J’ai soigné ça à base de maté, d’yeux clos, d’un ou deux litres d’eau, de thé vert et de raisins secs. Ça prend deux heures, donc, mais ça fonctionne. Mais c’est toujours dans ce que je fais, au fond. Il y a toujours une cause. C’est ça qui est épuisant, au fond, avec ces histoires de migraine : c’est une maladie de la culpabilité. Ce sera toujours de ta faute. L’autre jour, c’était d’avoir trop longuement fixé l’écran du téléphone pendant que le ciel défilera sur ma gauche. Il ne suffit de rien. Là, c’est de passer dans Indesign de l’écran sans couleur à l’écran pleine luminosité, colorfull. Ça me le fait souvent. Le remède à tout ça c’est tout simplement de ne pas enchaîner plusieurs livres à la suite et de ne pas le faire le matin (ça te tue ta journée). Certes, c’était un samedi. Mais un samedi où j’aurais dû aller ici, et là. Et finalement je ne suis pas sorti. Si, pour acheter des trucs pour toxiquer les mites alimentaires venues dans des noix des paniers (ou le foin des lapins). Allégorie.

131018, version 2 (13 octobre 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |