181018


À Poitiers, les éditions de l’Attente et Sophie Coiffier nous ont rejoints pour ce qu’ils appellent les Avant bruits de langue (c’est donc qu’il y a des bruits de langue tout court, mais plus tard dans l’année, là donc on est avant). Ce sont les étudiantes qui préparent cette journée autour des maisons d’édition et des auteurs et autrices invitées. C’était bien. Soleil soleil. À la gare en fin de journée je me retournerai et tomberai nez à nez avec C., un ancien collègue de STAT, qui y travaille encore. Il n’a pas changé. L’un des premiers trucs qu’il me dit ce sera, tu sais que je suis passé directeur quelque chose (j’ai oublié quoi) ? Et, oui, je le savais, puisqu’il s’était empressé de me le dire lorsque je l’avais croisé au bureau, en juin ou en juillet dernier. À chaque fois qu’il me voit, il me demande ce que je fais exactement car il ne comprend pas. Les livres, l’édition, la littérature, il ne comprend pas. Ça ne fait rien. J’explique. Lui : Les bureaux ont déménagé, on est en face du siège du Figaro maintenant. Ça doit te parler, je suppose. Le papier, tout ça. Et c’est exactement ça : le papier, tout ça. Plus tard, il y aura un bagage abandonné à côté de son siège (mais qu’est-ce qu’on y pouvait) ? J’attends un peu avant d’opter pour un antidouleur (et je ne sais pas encore lequel).

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

181018, version 5 (19 novembre 2018)

jpg/dsc_0565.jpg
Migraine, Publie.net, Train, Boulot, C., Sophie Coiffier
À Poitiers, les [éditions de l’Attente->https://www.editionsdelattente.com] À Poitiers , les éditions de l’Attente et Sophie Coiffier ( vérifier ) nous ont rejoints pour ce qu’ils appellent les Avant bruits de langue (c’est donc qu’il y a des bruits de langue tout court, mais plus tard dans l’année, là donc on est avant). Ce sont les étudiantes étudiants qui préparent cette journée autour des maisons d’édition et des auteurs et autrices invitées. C’était bien. Soleil soleil. À la gare en fin de journée je me retournerai et tomberai nez à nez avec C., un ancien collègue de STAT, qui y travaille encore. Il n’a pas changé. L’un des premiers trucs qu’il me dit ce sera, tu sais que je suis passé directeur quelque chose (j’ai oublié quoi) ? Et, oui, je le savais, puisqu’il s’était empressé de me le dire lorsque je l’avais croisé au bureau, en juin ou en juillet dernier. À Et à chaque fois qu’il me voit, il me demande ce que je fais exactement fais exactement car il ne comprend pas. Les livres, l’édition, la littérature, il ne comprend pas. Ça ne fait rien. J’explique. Lui : Les bureaux ont déménagé, on est en face du siège du Figaro maintenant. Ça doit te parler, je suppose. Le papier, tout ça. Et c’est exactement ça : le papier, tout ça. Plus tard, il y aura un bagage abandonné à côté de son siège (mais qu’est-ce qu’on y pouvait) ? J’attends un peu avant d’opter pour un antidouleur des antidouleurs (et je ne sais pas encore lequel lesquels ).

181018, version 4 (19 novembre 2018)

À Poitiers, les éditions de l’Attente et Sophie Coiffier (vérifier) nous ont rejoints pour ce qu’ils appellent les Avant bruits de langue (c’est donc qu’il y a des bruits de langue tout court, mais plus tard dans l’année, là donc on est avant). Ce sont les étudiants qui préparent cette journée autour des maisons d’édition et des auteurs et autrices invitées. C’était bien. Soleil soleil. À la gare en fin de journée je me retournerai tournerai et je tomberai nez à nez avec C., un ancien collègue de STAT, qui y travaille encore. Il n’a pas changé. L’un des premiers trucs qu’il me dit ce sera, tu sais que je suis passé directeur quelque chose (j’ai oublié quoi) ? Et, oui, je le savais, puisqu’il s’était empressé de me le dire lorsque je l’avais croisé au bureau, en juin ou en juillet dernier. Et à chaque fois qu’il me voit, il me demande ce que je fais exactement car il ne comprend pas. Les livres, l’édition, la littérature, il ne comprend pas. Ça ne fait rien. J’explique. Lui : Les bureaux ont déménagé, on est en face du siège du Figaro maintenant. Ça doit te parler, je suppose. Le papier, tout ça. Et c’est exactement ça : le papier, tout ça. Plus tard, il y aura un bagage abandonné à côté de son siège (mais qu’est-ce qu’on y pouvait) ? J’attends un peu avant d’opter pour des antidouleurs (et je ne sais pas encore lesquels).

181018, version 3 (8 novembre 2018)

À Poitiers, les éditions de l’Attente et Sophie Coiffier (vérifier) nous ont rejoints pour ce qu’ils appellent les Avant bruits de langue (c’est donc qu’il y a des bruits de langue tout court, mais plus tard dans l’année, là donc on est avant). Ce sont les étudiants qui préparent cette journée autour des maisons d’édition et des auteurs et autrices invitées. C’était bien. Soleil soleil. À la gare en fin de journée je me tournerai là et je tomberai nez à nez avec C., un ancien collègue de STAT, qui y travaille encore. Il n’a pas changé. L’un des premiers trucs qu’il me dit ce sera, tu sais que je suis passé directeur quelque chose (j’ai oublié quoi) ? Et, oui, je le savais, puisqu’il s’était empressé de me le dire lorsque je l’avais croisé au bureau, en juin ou en juillet dernier. Et à chaque fois qu’il me voit, il me demande ce que je fais exactement car il ne comprend pas. Les livres, l’édition, la littérature, il ne comprend pas. Ça ne fait rien. J’explique. Lui : Les bureaux ont déménagé, on est en face du siège du Figaro maintenant. Ça doit te parler, je suppose. Le papier, tout ça. Et c’est exactement ça : le papier, tout ça. Plus tard, il y aura un bagage abandonné à côté de son siège (mais qu’est-ce qu’on y pouvait) ? J’attends un peu avant d’opter pour des antidouleurs (et je ne sais pas encore lesquels).

181018, version 2 (19 octobre 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |