171118


Deuxième jour de salon. Avons-nous mieux vendu qu’hier ? Oui. Mais ce n’est pas sliced-bread. Ça n’est que très rarement sliced-bread. Et, comme je l’expliquerai à Lou en marchant de nouveau le long de la rue de Rivoli (mais après avoir été bloquée par des sic gilets jaunes), c’est avilissant de conditionner son humeur au nombre de ventes réalisées ou non dans la journée, que ce soit lors d’un salon ou dans la vie réelle. Mais c’est aussi la vie réelle. Par exemple, voir des gens que l’on aime et passer un moment privilégié avec eux dans la brasserie d’en face, serrés comme des sardines, à ne pas s’entendre l’un l’autre à cause du bruit, mais quelque part heureux qu’il y ait ce bruit, c’est-à-dire ce contact, cette matière, cette friction, entre nous. Et, donc, nous.

<  -  >

Partager

Révisions

7 révisions

171118, version 8 (17 décembre 2018)

jpg/dsc_1175.jpg
Deuxième jour de [salon->https://www salon .lautrelivre.fr]. Avons-[nous->https://www.publie.net] Avons-nous mieux vendu qu’hier ? Oui. Mais [ce ce n’est pas sliced-bread->http://bardfilm sliced-bread .blogspot.com/2012/08/friends-and-lady-macbeth.html]. Ça n’est que très rarement sliced-bread. Et, comme je l’expliquerai à [Lou->https://telpere.com] Et , comme je l’expliquerai à Lou en marchant de nouveau le long de la rue de Rivoli (mais bien après avoir été bloquée qu’elle se soit fait bloquer par des sic gilets jaunes), c’est avilissant de conditionner son humeur au nombre de ventes réalisées ou non dans la journée, que ce soit lors d’un salon ou dans la vie réelle. Mais c’est aussi la vie réelle. Par exemple, voir des gens que l’on aime et passer un moment privilégié avec eux dans la brasserie d’en face, serrés comme des sardines, à ne pas s’entendre l’un l’autre à cause du bruit, mais quelque part heureux qu’il y ait ce bruit, c’est-à-dire ce contact, cette matière, cette friction, entre nous. Et, donc, nous.
Publie.net, Paris, Lou Sarabadzic, Friends

171118, version 7 (15 décembre 2018)

Deuxième jour de salon. Avons-nous mieux vendu qu’hier ? Oui. Mais ce n’est pas sliced-bread. Ça n’est que très rarement jamais sliced-bread. Et, comme je l’expliquerai à Lou en marchant de nouveau le long de la rue de Rivoli (bien après qu’elle se soit fait bloquer par des sic gilets jaunes), c’est avilissant de conditionner son humeur au nombre de ventes réalisées ou non dans la journée, que ce soit lors d’un salon ou dans la vie réelle. Mais c’est aussi la vie réelle. Par exemple, voir des gens que l’on aime et passer un moment privilégié avec eux dans la brasserie d’en face, serrés comme des sardines, à ne pas s’entendre l’un l’autre à cause du bruit, mais quelque part heureux qu’il y ait ce bruit, c’est-à-dire ce contact, cette matière, cette friction, entre nous. Et, donc , nous.

171118, version 6 (15 décembre 2018)

Deuxième jour de salon. Avons-nous mieux vendu qu’hier qu’hier  ?  ? Oui. Mais ce n’est pas sliced-bread. Ça n’est jamais sliced-bread. Et, comme je l’expliquerai à Lou en marchant de nouveau le long de la rue de Rivoli (bien après qu’elle se soit fait bloquer par des sic gilets jaunes), c’est avilissant de conditionner son humeur au nombre de ventes réalisées ou non dans la journée, que ce soit lors d’un salon ou dans la vie réelle. Mais c’est aussi la vie réelle. Par exemple, voir des gens que l’on aime et passer un moment privilégié avec eux dans la brasserie d’en face, serrés comme des sardines, à ne pas s’entendre l’un l’autre à cause du bruit, mais quelque part heureux qu’il y ait ce bruit, c’est-à-dire ce contact, cette matière, cette friction, entre nous. Et nous.

171118, version 5 (14 décembre 2018)

Deuxième jour de salon. Avons-nous mieux vendu qu’hier ? Oui. Mais ce n’est pas sliced-bread. Ça n’est jamais sliced-bread. Et, comme je l’expliquerai à Lou en marchant de nouveau le long de la rue de Rivoli (bien après qu’elle se soit fait bloquer par des sic gilets jaunes), c’est avilissant de conditionner son humeur au nombre de ventes réalisées ou non dans la journée, que ce soit lors d’un salon ou dans la vie réelle. Mais c’est aussi la vie réelle. Par exemple, voir des gens que l’on aime et passer un moment privilégié avec eux dans la brasserie d’en face, serrés comme des sardines, à ne pas s’entendre l’un l’autre à cause du bruit, mais quelque part heureux qu’il y ait ce bruit, c’est-à-dire ce contact, cette matière, cette friction, entre nous. Et nous.

171118, version 4 (8 décembre 2018)

171118, version 3 (26 novembre 2018)

Deuxième jour de salon. Avons-nous mieux vendu qu’hier ? Oui. Mais ce n’est pas sliced-bread. Ça n’est jamais sliced-bread. Et, comme je l’expliquerai à Lou en marchant de nouveau le long de la rue de Rivoli (bien après qu’elle se soit fait bloquer par des sic gilets jaunes), c’est avilissant de conditionner son humeur au nombre de ventes réalisées ou non dans la journée, que ce soit lors d’un salon ou dans la vie réelle. Mais c’est aussi la vie réelle. Par exemple, voir des gens que l’on aime et passer un moment privilégié avec eux dans la brasserie d’en face, serrés comme des sardines, à ne pas s’entendre l’un l’autre à cause du bruit, mais quelque part heureux qu’il y ait ce bruit, c’est-à-dire ce contact, cette matière, cette friction, entre nous.

171118, version 2 (18 novembre 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |