041218


Dernière chance au dernier Arctic Monkeys ; ça ne prend toujours pas. Le précédent sous un nouvel angle. Le Nils Frahm, en revanche, c’est superbe. Rêvé la remise du prix de la SGDL avant de la vivre : non seulement le prix n’était pas attribué (il y avait encore un scrutin public) mais en plus ce n’était pas le bon livre. Un livre que je ne me souvenais pas avoir traduit. Ça arrive. Je veux dire, ça arrive dans les rêves. Là, dans la réalité, c’est tout autre. C’est, pour commencer. Pas forcément à l’aise dans ce genre d’évènements, s’y sentir à côté de sa place. Par exemple quand, non mais ça ne sert même à rien de l’écrire. J’ai dit des trucs qui n’étaient pas prévus et des remerciements qui, eux, l’étaient. Oublié de remercier le CNL qui a soutenu le livre. Derrière, c’est un flot de personnes et un buffet, des verres. Et peu de temps à accorder à tous. Du jus d’orange (T. s’est moqué). Et lorsque la comédienne Micky Sebastian lit la première nouvelle, ce que j’entends (non : ce que je m’attends à entendre), ce ne sont pas les mots qui sont restés mais tous les choix antérieurs sur lesquels je suis revenu.

<  -  >

Partager

Révisions

8 révisions

041218, version 9 (4 janvier 2019)

Amy Hempel, Rêve, Arctic Monkeys, Traduire, T., Nils Frahm
jpg/dsc_1208.jpg
Dernière Une autre chance au dernier Arctic album d’Arctic Monkeys ; ça ne prend toujours pas. Le précédent lu sous un nouvel angle. Le dernier Nils Frahm, en revanche, c’est superbe. Rêvé la remise du prix de la SGDL avant de la vivre : non seulement le prix n’était pas attribué (il y avait encore un scrutin public) mais en plus ce n’était pas le bon livre. Un livre que je ne me souvenais savais même pas avoir traduit. Ça arrive. Je veux dire, ça arrive dans les rêves. Là, dans la réalité, c’est tout autre. C’est, pour commencer. Pas forcément à l’aise dans ce genre d’évènements, s’y sentir à côté de sa place. Par exemple quand, mais non mais ça ne sert même à rien de l’écrire. J’ai dit des trucs qui n’étaient pas prévus et des remerciements qui, eux, l’étaient. Oublié L’angoisse d’oublier de remercier quelque chose ou quelqu’un ( ce sera le cas , le CNL qui a soutenu le livre. ). Derrière, c’est un flot de personnes et un buffet, des verres. Et peu de temps à accorder à tous. Du jus d’orange ([ ( T.->mot503] s’est moqué). Et lorsque la comédienne Micky Sebastian ( retrouver son nom ) lit la première nouvelle, ce que j’entends (non : ce que je m’attends à entendre), ce ne sont pas les mots qui sont restés mais tous les choix antérieurs sur lesquels je suis revenu.

041218, version 8 (3 janvier 2019)

Une autre chance au dernier album d’Arctic Monkeys ; mais ça ne prend toujours pas. Le Mais le précédent lu sous un nouvel angle, oui . Le dernier Nils Frahm, en revanche, c’est superbe. Rêvé la remise du prix de la SGDL : non seulement le prix n’était pas attribué (il y avait encore un scrutin public) mais en plus ce n’était pas le bon livre. Un livre que je ne me savais même pas avoir traduit. Ça arrive. Je veux dire, ça arrive dans les rêves. Là, dans la réalité, c’est tout autre. C’est, pour commencer. Pas forcément à l’aise dans ce genre d’évènements, s’y sentir à côté de sa place. Par exemple quand, mais non ça ne sert même à rien de l’écrire. J’ai dit des trucs qui n’étaient pas prévus et des remerciements qui, eux, l’étaient. L’angoisse d’oublier de remercier quelque chose ou quelqu’un (ce sera le cas, le CNL qui a soutenu le livre). Derrière, c’est un flot de personnes et un buffet, des verres. Du jus d’orange (T. s’est moqué). Et lorsque la comédienne (retrouver son nom) lit la première nouvelle, ce que j’entends (non : ce que je m’attends à entendre), ce ne sont pas les mots qui sont restés mais tous les choix antérieurs sur lesquels je suis revenu. Et peu de temps à accorder à tous.Mais j’ai fait passer dans les esprits des uns, des autres, qu’il y aura, bientôt, un nouveau Amy Hempel.

041218, version 7 (23 décembre 2018)

Une J’accorde une autre chance au dernier album d’Arctic Monkeys mais ça ne prend toujours prendra pas. Toujours pas. Mais Je réécoute désormais le précédent sous un nouvel angle, oui . Le dernier Nils Frahm, en revanche, dans un tout autre genre , c’est est superbe. Rêvé la remise du prix de la SGDL : non seulement le prix n’était pas attribué (il y avait encore un scrutin public) mais en plus ce n’était pas le bon livre. Un livre que je ne me savais même pas avoir traduit. Ça arrive. Je veux dire, ça arrive dans les rêves. Là, dans la réalité, c’est tout autre. C’est, pour commencer. Pas Je suis pas forcément à l’aise dans ce genre d’évènements, s’y sentir à côté de sa place. Par exemple quand, mais non ça ne sert même à rien de l’écrire. J’ai dit des trucs qui n’étaient pas prévus et des remerciements qui, eux, l’étaient. L’angoisse d’oublier de remercier quelque chose ou quelqu’un (ce sera le cas j’en oublierai , le CNL qui a soutenu le livre). Derrière, c’est un flot de personnes et un buffet, des verres. Du jus d’orange (T. s’est moqué). Et lorsque la comédienne (retrouver son nom) lit la première nouvelle, ce que j’entends (non : ce que je m’attends à entendre), ce ne sont pas les mots qui sont restés mais tous les choix antérieurs sur lesquels je suis revenu. Et peu de temps à accorder à tous. Mais j’ai fait passer dans les esprits des uns, des autres, qu’il y aura , bientôt , un nouveau Amy Hempel message .Il y aura un nouveau Amy Hempel bientôt.

041218, version 6 (15 décembre 2018)

J’accorde une autre chance au dernier album d’Arctic Monkeys mais ça ne prendra pas. Toujours pas. Je réécoute désormais le précédent sous un nouvel angle. Le dernier Nils Frahm, en revanche, dans un tout autre genre, est superbe. Rêvé la remise du prix de la SGDL : non seulement le prix n’était pas attribué (il y avait encore un scrutin public) mais en plus ce n’était pas le bon livre. Un livre que je ne me savais même pas avoir traduit. Ça arrive. Je veux dire, ça arrive dans les rêves. Là, dans la réalité, c’est tout autre. C’est, pour commencer. Je suis pas forcément à l’aise dans ce genre d’évènements, s’y sentir à côté de sa place. Par exemple quand, mais non ça ne sert même à rien de l’écrire. J’ai dit des trucs qui n’étaient pas prévus et des remerciements qui, eux, l’étaient. L’angoisse d’oublier de remercier quelque chose ou quelqu’un (j’en oublierai, le CNL qui a soutenu le livre). Derrière, c’est un flot de personnes personne et un buffet, des verres. Du jus d’orange (T. s’est moqué). Et lorsque la comédienne (retrouver son nom) lit la première nouvelle, ce que j’entends (non  : ce que je m’attends à entendre), ce ne sont pas les mots qui sont restés mais tous les choix antérieurs sur lesquels je suis revenu. Et peu de temps à accorder à tous. Mais j’ai fait passer dans les esprits des uns, des autres, un message. Il y aura un nouveau Amy Hempel bientôt.

041218, version 5 (7 décembre 2018)

J’accorde une autre chance au dernier album d’Arctic Monkeys mais ça ne prendra pas. Toujours pas. Je réécoute désormais le précédent sous un nouvel angle. Le dernier Nils Frahm, en revanche, dans un tout autre genre, est superbe. Rêvé la remise du prix de la SGDL : non seulement le prix n’était pas attribué (il y avait encore un scrutin public) mais en plus ce n’était pas le bon livre. Un livre que je ne me savais même pas avoir traduit. Ça arrive. Je veux dire, ça arrive dans les rêves. Là, dans la réalité, c’est tout autre. C’est, pour commencer. Je suis pas forcément à l’aise dans ce genre d’évènements, s’y sentir à côté de sa place. Par exemple quand, mais non ça ne sert même à rien de l’écrire. J’ai dit des trucs qui n’étaient pas prévus et des remerciements qui, eux, l’étaient. L’angoisse d’oublier de remercier quelque chose ou quelqu’un (j’en oublierai, le CNL qui a soutenu le livre). Derrière, c’est un flot de personne et un buffet, des verres. Du jus d’orange (T. s’est moqué). Et lorsque la comédienne (retrouver son nom) lit la première nouvelle, ce que j’entends (ce que je m’attends à entendre), ce ne sont pas les mots qui sont restés mais tous les choix antérieurs sur lesquels je suis revenu. Et peu de temps à accorder à tous. Mais j’ai fait passer dans les esprits des uns, des autres, un message. Il y aura un nouveau Amy Hempel bientôt.

041218, version 4 (5 décembre 2018)

J’accorde une autre chance au dernier album d’Arctic Monkeys mais ça ne prendra pas. Toujours pas. Je réécoute désormais le précédent sous un nouvel angle. Le dernier Nils Frahm, en revanche, dans un tout autre genre, est superbe. Rêvé la remise du prix de la SGDL : non seulement le prix n’était pas attribué (il y avait encore un scrutin public) mais en plus ce n’était pas le bon livre. Un livre que je ne me savais même pas avoir traduit. Ça arrive. Je veux dire, ça arrive dans les rêves. Là, dans la réalité, c’est tout autre. C’est, pour commencer. Je suis pas forcément à l’aise dans ce genre d’évènements, s’y sentir à côté de sa place. Par exemple quand, mais non ça ne sert même à rien de l’écrire. J’ai dit des trucs qui n’étaient pas prévus et des remerciements qui, eux, l’étaient. L’angoisse d’oublier de remercier quelque chose ou quelqu’un (j’en oublierai, le CNL qui a soutenu le livre). Derrière, c’est un flot de personne et un buffet, des verres. Du jus d’orange (T. s’est moqué). Et peu de temps à accorder à tous. Mais j’ai fait passer dans les esprits des uns, des autres, un message. Il y aura un nouveau Amy Hempel bientôt.

041218, version 3 (4 décembre 2018)

J’accorde une autre chance au dernier album d’Arctic Monkeys mais ça ne prendra pas. Toujours pas. Je réécoute désormais le précédent sous un nouvel angle. Le dernier Nils Frahm, en revanche, dans un tout autre genre, est superbe. Rêvé la remise du prix de la SGDL : non seulement le prix n’était pas attribué (il y avait encore un scrutin public) mais en plus ce n’était pas le bon livre. Un livre que je ne me savais même pas avoir traduit. Ça arrive. Je veux dire, ça arrive dans les rêves. Là, dans la réalité, c’est tout autre. C’est, pour commencer. J’ai dit des trucs qui n’étaient pas prévus et des remerciements qui, eux, l’étaient. Derrière, c’est un flot de personne et un buffet, des verres. Du jus d’orange (T. s’est moqué). Et peu de temps à accorder à tous. Mais j’ai fait passer dans les esprits des uns, des autres, un message. Il y aura un nouveau Amy Hempel bientôt.

041218, version 2 (4 décembre 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |