181218


Après quatre mois à léviter bêtement devant ma fenêtre, le vélo a retrouvé son abri fraichement recarrelé et
il n’y a pas de fin à cette phrase. Si ce n’est peut-être qu’un autre train encore m’emporte précisément où je me rends chaque jour, je veux dire chaque année. C’est un lapsus et mon voisin de siège ne lèvera pas les yeux de sa tablette tout du long, je lèverai pas les yeux de ma kindle quant à moi : y lire Hh, un grand livre avant même que d’en devenir un (je le pense). Mais lui (ce type), il remontera dans mon estime en commençant à regarder le premier épisode de Cowboy Bebop. Mais il s’arrête en plein milieu, changera pour une espèce de série Batman en 3D qui sortait de nulle part. Devant, quelqu’un monologue avec un bébé de quelques semaines qui ne répond
jamais. Dehors la lumière est d’ozone, on est dans des jaunes tristes, comme après un dégazage dans l’atmosphère (peut-être c’était le cas). La ville ici elle changeait sans changer. Je trouve le moyen après une demi-heure passée chez moi de demander à ma mère de me recoudre un bouton. Une nouvelle ligne de tram encore (c’est ce qu’on sait faire de mieux ici, des trams). Mais ici, Tartelette est heureuse. Elle a de l’espace pour courir et courir et sprinter.

<  -  >

Partager

Révisions

5 révisions

181218, version 6 (20 janvier 2019)

Publie.net, Train, Joachim Séné, St-Etienne, Lapins, Tram, Mère, Vélo, Cowboy Bebop
jpg/dsc_1223.jpg

Après quatre mois Après quatre mois à léviter bêtement devant ma fenêtre, le vélo a retrouvé son abri de vélo fraichement recarrelé et

il n’y a pas de fin à cette phrase. Si ce n’est peut-être qu’un autre train encore m’emporte précisément où je me rends chaque jour, je veux dire chaque année. C’est un lapsus et mon voisin de siège ne lèvera pas les yeux de sa tablette tout du long, je lèverai pas les yeux de ma kindle quant à moi : pour y lire [Hh->http://jsene . Hh , un grand livre avant même que d’en devenir un ( je le pense ). net/spip.php ?article1076], un grand livre avant même que d’en devenir un (je le pense). Mais lui (ce type), il ) après avoir mis son billet dans mon filet ( comment ça s’appelle ce truc ) remontera dans mon estime en commençant à regarder le premier épisode de Cowboy Bebop. Mais il s’arrête en plein milieu, changera pour une espèce de série Batman en 3D qui sortait de nulle part. Devant, quelqu’un monologue avec un bébé de quelques semaines qui ne répond

181218, version 5 (18 janvier 2019)

Après quatre mois à léviter bêtement de lévitation devant ma fenêtre, le vélo a retrouvé son abri de vélo fraichement recarrelé et

il n’y a pas de fin à cette phrase. Si ce n’est peut-être qu’un autre train encore m’emporte précisément où je me rends chaque jour, je veux dire chaque année. C’est un lapsus et mon voisin de siège ne lèvera pas les yeux de sa tablette tout du longdu voyage , je ne lèverai pas les yeux de ma kindle quant à moi pour y lire Hh, un grand livre avant même que d’en devenir un (je le pense). Mais lui (ce type voisin ) après avoir mis son billet dans mon filet (comment ça s’appelle ce truc) remontera dans mon estime en commençant à regarder le premier épisode de Cowboy Bebop. Mais il Il retombe aussi sec lorsqu’il s’arrête en plein milieu, changera il a changé pour une espèce de série Batman en 3D qui sortait de nulle part , je ne sais pas ce que c’était . Devant, quelqu’un monologue avec un bébé de quelques semaines qui ne répond

181218, version 4 (10 janvier 2019)

jamais. Dehors la lumière est d’ozone, on est dans des jaunes tristes, comme après un dégazage dans l’atmosphère (peut-être c’était c’est le cas). La ville ici elle changeait sans changer. Je trouve le moyen après une demi-heure passée chez moi de demander à ma mère de recoudre un bouton. Une nouvelle ligne de tram encore (c’est ce qu’on sait faire de mieux ici, des trams). Mais ici, Tartelette est heureuse. Elle a de l’espace pour courir et courir et sprinter.

181218, version 3 (23 décembre 2018)

Après quatre mois de lévitation devant ma fenêtre, le vélo a retrouvé son abri de vélo fraichement recarrelé et

jamais. Dehors la lumière est d’ozone, on est dans des jaunes tristes, comme après un dégazage dans l’atmosphère (peut-être c’est le cas). La ville ici elle changeait sans changer. Je trouve le moyen après une demi-heure passée chez moi de demander à ma mère de recoudre un bouton. Une nouvelle ligne de tram encore (c’est ce qu’on sait faire de mieux ici, des trams). Mais ici, Tartelette est heureuse. Elle a de l’espace pour courir et courir et sprinter.

181218, version 2 (18 décembre 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |