281218


Suffisamment froid dehors pour que j’en vienne à souhaiter que les commandes qui tomberont soient des commandes numériques pour n’avoir pas à sortir poster quoi que ce soit (il y en aura une néanmoins qui nécessite que je m’emmitoufle et que j’y aille). En haut de son étagère, la plante zombie qui survit tant bien que mal depuis une petite dizaine d’années refait une fleur. On l’avait cru cramée par les gelures et le froid en novembre (non). Et si je n’ai pas aimé Les frères Lehman au fond je crois que le livre n’y est pas pour grand chose : tout ce que j’y recherchais n’était pas dans le récit. Car je me ficherai bien de savoir que l’histoire de Lehman Brothers est au fond l’histoire des USA elle-même, et je me fiche aussi d’avoir vu la catastrophe venir. Ce qui m’intéressait, précisément, c’était la catastrophe elle-même, qu’on évoque brièvement dans l’épilogue. Par exemple je suis capable, un film comme Margin Call, tout imparfait qu’il puisse être, de le voir à chaque fois qu’il repasse où que ce soit (c’est-à-dire souvent). Le reste (le passé plus lointain), ça ne m’intéresse pas. C’est comme ça. Sortir néanmoins dans la nuit poussiéreuse avec des gants (trop petits), un bonnet (à ponpon) pour le meilleur film Spiderman de l’histoire des films Spiderman (ouf).

<  -  >

Partager

Révisions

5 révisions

281218, version 6 (28 janvier 2019)

Publie.net, Froid, Stefano Massini, Spiderman
Suffisamment froid dehors pour que j’en vienne à souhaiter que [les commandes->https://www les commandes publie .publie.net] Non . net qui tomberont soient des commandes numériques pour n’avoir pas à sortir poster quoi que ce soit ( il y en aura une néanmoins qui nécessite que je m’emmitoufle et que j’y aille ). . Il y en aura une néanmoins qui nécessite que je m’emmitoufle et que j’y aille. En haut de son étagère, la plante zombie qui survit tant bien que mal depuis une petite dizaine d’années refait une fleur. On l’avait cru cramée par les gelures et le froid en novembre ( non ). . Et si je n’ai pas aimé Les frères Lehman au fond je crois que le livre n’y est pas pour grand chose rien : tout ce que j’y recherchais n’était pas dans le récit. Car je me ficherai bien de savoir que l’histoire de Lehman Brothers est au fond l’histoire des USA elle-même, et je me fiche aussi d’avoir vu la catastrophe venir. Ce qui m’intéressait, précisément, c’était la catastrophe elle-même, qu’on évoque brièvement dans l’épilogue. Par exemple je suis capable, un film comme Margin Call, tout imparfait qu’il puisse être , de le voir à chaque fois qu’il repasse où que ce soit (c’est-à-dire souvent). Le reste (le passé plus lointain), ça ne m’intéresse pas. C’est comme ça. Sortir néanmoins dans la nuit poussiéreuse avec des gants (trop petits), un bonnet (à ponpon) pour [le le meilleur film Spiderman->https://www . Spiderman de l’histoire des films Spiderman ( ouf ). youtube.com/watch ?v=g4Hbz2jLxvQ] de l’histoire des films Spiderman (ouf).

281218, version 5 (27 janvier 2019)

Suffisamment froid dehors pour que j’en vienne à souhaiter que les commandes publie.net qui tomberont soient des commandes numériques pour n’avoir pas à sortir poster quoi que ce soit. Il y en aura une néanmoins qui nécessite que je m’emmitoufle et que j’y aille sorte . En haut de son étagère, la plante zombie qui survit tant bien que mal depuis une petite dizaine d’années refait une fleur. On l’avait cru cramée par les gelures et le froid en novembre. Non. Et si je n’ai pas aimé Les frères Lehman au fond je crois que le livre n’y est pour rien : tout ce que j’y recherchais n’était pas dans le récit. Car je me ficherai bien de savoir que l’histoire de Lehman Brothers est au fond l’histoire des USA elle-même, et je me fiche aussi d’avoir vu la catastrophe venir. Ce qui m’intéressait, précisément, c’était la catastrophe elle-même, qu’on évoque brièvement dans l’épilogue. Par exemple je suis capable, un film comme Margin Call, de le voir à chaque fois qu’il repasse où que ce soit (c’est-à-dire souvent). Le reste (le passé plus lointain), ça ne m’intéresse pas. C’est comme ça. Sortir néanmoins dans la nuit poussiéreuse avec des gants (trop petits), un bonnet (à ponpon) pour le meilleur film Spiderman de l’histoire des films Spiderman (ouf).

281218, version 4 (20 janvier 2019)

Suffisamment froid dehors pour que j’en vienne à souhaiter que les commandes publie.net qui tomberont soient des commandes numériques pour n’avoir pas à sortir poster quoi que ce soit. Il y en aura une néanmoins qui nécessite que je sorte concernait des livres papier . En haut de son étagère, la plante zombie qui survit tant bien que mal depuis une petite dizaine d’années refait une fleur. On l’avait Je l’avais cru cramée par les gelures et le froid en novembre. Non. Et si je n’ai pas aimé Les frères Lehman au fond je crois que le livre n’y est pour rien : tout ce que j’y recherchais n’était pas dans le récit. Car je me ficherai bien de savoir que l’histoire de Lehman Brothers est au fond l’histoire des USA elle-même, et je me fiche aussi d’avoir vu la catastrophe venir. Ce qui m’intéressait, précisément, c’était la catastrophe elle-même, qu’on évoque brièvement dans l’épilogue. Par exemple je suis capable, un film comme Margin Call, de le voir à chaque fois qu’il repasse où que ce soit (c’est-à-dire souvent). Le reste (le passé plus lointain), ça ne m’intéresse pas. C’est comme ça. Sortir néanmoins dans la nuit poussiéreuse poussiéreuses avec des gants (trop petits), un bonnet (à ponpon) pour le meilleur film Spiderman de l’histoire des films Spiderman (ouf).

281218, version 3 (29 décembre 2018)

jpg/spiderman_spiderverse.jpg
Suffisamment froid dehors pour que j’en vienne à souhaiter que les commandes publie.net qui tomberont soient des commandes numériques pour n’avoir pas à sortir poster quoi que ce soit. Il y en aura une néanmoins qui concernait des livres papier. En haut de son étagère, la plante zombie qui survit tant bien que mal depuis une petite dizaine d’années refait une fleur. Je l’avais cru cramée par les gelures et le froid en novembre. Non. Et si je n’ai pas aimé Les frères Lehman au fond je crois que le livre n’y est pour rien : tout ce que j’y recherchais n’était pas dans le récit. Car je me ficherai bien de savoir que l’histoire de Lehman Brothers est au fond l’histoire des USA elle-même, et je me fiche aussi d’avoir vu la catastrophe venir. Ce qui m’intéressait, précisément, c’était la catastrophe elle-même, qu’on évoque brièvement dans l’épilogue. Par exemple je suis capable, un film comme Margin Call, de le voir à chaque fois qu’il repasse où que ce soit (c’est-à-dire souvent). Le reste (le passé plus lointain), ça ne m’intéresse pas. C’est comme ça. Sortir néanmoins dans la nuit poussiéreuses avec des gants (trop petits), un bonnet (à ponpon) pour le meilleur film Spiderman de l’histoire des films Spiderman (ouf).

281218, version 2 (28 décembre 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |