150119


Plus de bureau. Présent mais disparu. Entre les travaux pratiques nécessaires à la confection des cartes 花札 pour « Bara no hanayome » et l’envoi des catalogues 2019 : feuilles de papier en tas, piles d’enveloppes, tas de catalogues, boite de cartes, règle, ciseaux, épreuves. Les catalogues vont partir, là. Écoutant cette émission des Chemins de la philosophie sur la folie du jeu dans la littérature russe, ce moment que j’isole pour Morphine(s), où Markowicz parle de la société russe :

Tout ce qui porte en soi la mort contient pour l’âme et pour le corps les voluptés incandescentes des gages d’immortalité, qui sait, heureux dans la tourmente qui sut les voir et les goûter. Ça, c’est Pouchkine dans Le festin pendant la peste. La société russe est une société morte. Qui a toujours été morte. Dans son administration, dans son temps, dans son fonctionnement politique. Le seul problème, c’est : des fois on tue plus, des fois on tue moins. Et c’est finalement une question technique. Dans cette société-là, la seule façon de vivre, c’est être, comment vous dire, à l’extrême limite. À la limite. Ce moment d’être à la limite est le moment de la jouissance. C’est le seul possible. Ce qui compte, c’est de pas tomber de l’autre côté. Dans le rien. Cette image est reprise dans L’idiot de Dostoïevski. Dans l’image de l’épilepsie. (...) Il est trop. L’idiot, c’est le roman du trop. Parce que, il est trop bien. Il rend la vie impossible aux autres. Mais la façon dont il décrit l’épilepsie, avec ses trois phases : un, d’oppression totale, où tout se colle, comme dans Le Joueur et puis ce moment d’extase, cette seconde d’extase qui est l’éternité. Suivi par la chute. C’est une image réellement constante de la littérature russe.

<  -  >

Partager

Révisions

8 révisions

150119, version 9 (22 février 2019)

Plus de bureau. Présent mais disparu. Entre les travaux pratiques nécessaires à la confection des cartes [花札->https://fr.wikipedia.org/wiki/Hanafuda] pour « Bara no hanayome » et l’envoi des [catalogues 2019->https://www.publie.net] Entre les travaux pratiques nécessaires à la confection des cartes hanafuda pour «  Bara no hanayome  » et l’envoi des catalogues 2019 : feuilles de papier en tas, piles d’enveloppes, tas de catalogues, boite de cartes, règle, ciseaux, épreuves. Les catalogues vont partir, là. Écoutant cette émission des Chemins de la philosophie sur la folie du jeu dans la littérature russe, ce moment que j’isole , ce moment que j’isole pour Morphine(s), où Markowicz parle de la société russe : . La question était, pourquoi cette importance du jeu ?
Publie.net, ///, Fiodor Dostoïevski, André Markowicz, Alexandre Pouchkine, Bara no hanayome
jpg/dsc_1313.jpg

150119, version 8 (21 février 2019)

Plus de bureau. Présent Il est présent mais il a disparu. Entre les travaux pratiques nécessaires à la confection des cartes hanafuda pour « Bara no hanayome » et l’envoi des catalogues 2019 : feuilles de papier en tas, piles d’enveloppes, tas de catalogues, boite de cartes, règle, ciseaux, épreuves. Les catalogues vont partir, là. Écoutant cette émission des Chemins de la philosophie sur la folie du jeu dans la littérature russe, ce moment que j’isole pour Morphine(s), où Markowicz parle de la société russe. La question était, pourquoi cette importance du jeu ?

150119, version 7 (18 février 2019)

Plus J’ai plus de bureau. Il est présent mais il a disparu. Entre les travaux pratiques nécessaires à la confection des cartes hanafuda pour «  Bara no hanayome » et l’envoi des catalogues 2019pour publie : feuilles de papier en tas, piles d’enveloppes, tas de catalogues, boite de cartes, règle, ciseaux, épreuves. Les catalogues vont partir, là. Écoutant cette émission des Chemins de la philosophie sur la folie du jeu dans la littérature russe, ce moment que j’isole pour Morphine(s), où Markowicz parle de la société russe. La question était, pourquoi cette importance du jeu ? Ça me sera utile.

150119, version 6 (3 février 2019)

J’ai Je n’ai plus de bureau. Il est présent mais il a disparu. Entre les travaux pratiques nécessaires à la confection des cartes hanafuda pour Bara no hanayome et l’envoi des catalogues 2019 pour publie : feuilles de papier en tas, piles d’enveloppes, tas de catalogues, boite de cartes, règle, ciseaux, épreuves. Les catalogues vont partir, là. Écoutant cette émission des Chemins de la philosophie sur la folie du jeu dans la littérature russe, ce moment que j’isole pour Morphine(s), où Markowicz parle de la société russe. La question était, pourquoi cette importance du jeu ? Ça me sera utile.

150119, version 5 (29 janvier 2019)

Je n’ai plus de bureau. Il est présent mais il a disparu. Entre les travaux pratiques nécessaires à la confection des cartes hanafuda pour Bara no hanayome et l’envoi des catalogues 2019 pour publie : feuilles de papier en tas, piles d’enveloppes, tas de catalogues, boite de cartes, règle, ciseaux, épreuves. Les catalogues vont partir, là. Écoutant cette émission des Chemins de la philosophie sur la folie du jeu dans la littérature russe, ce moment que j’isole pour Morphine(s), où Markowicz parle de la société russe. La question était, pourquoi cette importance du jeudans la littérature russe ? Ça me sera utile.

150119, version 4 (15 janvier 2019)

Je n’ai plus de bureau. Il est présent mais il a disparu. Entre les travaux pratiques nécessaires à la confection des cartes hanafuda pour Bara no hanayome et l’envoi des catalogues 2019 pour publie : feuilles de papier en tas, piles d’enveloppes, tas de catalogues, boite de cartes, règle, ciseaux, épreuves. Les catalogues vont partir, là. Écoutant cette émission des Chemins de la philosophie sur [la folie du jeu dans la littérature russe->https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance/le-jeu-55-rien-ne-va-plus-la-folie-du-jeu-dans-la], ce moment que j’isole pour Morphine(s), où Markowicz parle de la société russe. La question était, pourquoi cette importance du jeu dans la littérature russe ? Ça me sera utile.

<blockquote>

Pourquoi cette importance du jeu dans la littérature russe ?

<blockquote >

Tout ce qui porte en soi la mort / contient pour l’âme et pour le corps / les voluptés incandescentes / des gages d’immortalité, qui sait / heureux dans la tourmente qui sut les voir et les goûter. Ça, c’est Pouchkine dans Le festin pendant la peste. La société russe est une société morte. Qui a toujours été morte. Dans son administration, dans son temps, dans son fonctionnement politique. Le seul problème, c’est : des fois on tue plus, des fois on tue moins. Et c’est finalement une question technique. Dans cette société-là, la seule façon de vivre, c’est être, comment vous dire, à l’extrême limite. À la limite. Ce moment d’être à la limite est le moment de la jouissance. C’est le seul possible. Ce qui compte, c’est de pas tomber de l’autre côté. Dans le rien. C’est image est reprise dans L’idiot de Dostoïevski. Dans l’image de l’épilepsie. (...) Il est trop. L’idiot, c’est le roman du trop. Parce que, il est trop bien. Il rend la vie impossible aux autres. Mais la façon dont il décrit l’épilepsie, avec ses trois phases : un, d’oppression totale, où tout se colle, comme dans Le Joueur et puis ce moment d’extase, cette seconde d’extase qui est l’éternité. Suivi par la chute. C’est une image réellement constante de la littérature russe.

150119, version 3 (15 janvier 2019)

Je n’ai plus de bureau. Il est présent mais il a disparu. Entre les travaux pratiques nécessaires à la confection des cartes hanafuda pour Bara no hanayome et l’envoi des catalogues 2019 pour publie : feuilles de papier en tas, piles d’enveloppes, tas de catalogues, boite de cartes, règle, ciseaux, épreuves. Les catalogues vont partir, là.

<blockquote>

Pourquoi cette importance du jeu dans la littérature russe ?

Tout ce qui porte en soi la mort / contient pour l’âme et pour le corps / les voluptés incandescentes / des gages d’immortalité, qui sait / heureux dans la tourmente qui sut les voir et les goûter. Ça, c’est Pouchkine dans Le festin pendant la peste.

150119, version 2 (15 janvier 2019)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |