290119


Jusqu’à présent, la meilleure marque de maté c’est Pajarito. L’emballage est aussi le plus coloré. Ils n’en ont plus en stock, là. Je continue alors mon cheminement, je vais de marque en marque et j’aime autant qu’on ne me prévienne pas à l’avance qu’il va neiger. Il vaut mieux s’en remettre au hasard. Quand je suis déprimé, les manuscrits me paraissent moins bons qu’ils ne sont en réalité. Quand je suis heureux, c’est le contraire, tout me parait meilleur. Fallait-il donc être forcément être neutre ? Mais si je me dis ça c’est que, heureux, je l’étais. Je prends ça pour un oui. Peut-être avais-je besoin de ne pas m’en remettre à une forme de routine qui, d’ordinaire, me parait nécessaire pour écrire : faire la même chose chaque jour aux mêmes moments et vivre selon un planning réglé comme du papier tue-mouche. À musique. Là, j’avais besoin de me dire, partons faire ça sur un coup de tête même si (surtout si) ce n’était pas prévu. Allons ici, disons cela. Pensons mieux. Bon, mieux, je ne sais pas, mais autrement, voilà de quoi il est réellement question ici.

<  -  >

Partager

Révisions

7 révisions

290119, version 8 (9 mars 2019)

Publie.net, Dragon Ball
[ ->http://www . <img2714|center > dragonball-multiverse.com]
Jusqu’à présent, la meilleure marque de maté , c’est la Pajarito. L’emballage est aussi le plus coloré. Ils n’en ont plus en stock, là. Je continue alors mon cheminement, je vais de marque en marque et j’aime autant qu’on ne me prévienne pas à l’avance qu’il va neiger. Il vaut mieux s’en remettre au hasard. Quand Et je me demande  : quand je suis déprimé, les manuscrits me paraissent moins bons bon qu’ils ne sont en réalité. Quand je suis heureux, c’est le contraire, tout me parait meilleur. Fallait-il donc être forcément être neutre ? Mais si je me dis ça c’est que, heureux, je l’étais. Je prends ça pour un oui. Peut-être avais-je besoin de ne pas m’en remettre à une forme de routine qui, d’ordinaire, me parait nécessaire pour écrire : faire la même chose chaque jour aux mêmes moments et vivre selon un planning réglé comme du papier tue-mouche. À musique. Là, j’avais besoin de me dire, partons faire ça sur un coup de tête même si (surtout si) ce n’était pas prévu. Allons ici, disons cela. Pensons mieux. Bon Mieux , mieux , je ne sais pas, mais autrement, voilà de quoi il est réellement question ici.

290119, version 7 (9 mars 2019)

Jusqu’à présent, la meilleure marque de maté, c’est la Pajarito. L’emballage est aussi le plus coloré. Ils n’en ont plus en stock, là. Je continue alors mon cheminement, je vais de marque en marque et j’aime autant qu’on ne me prévienne pas à l’avance qu’il va neiger. Il vaut mieux s’en remettre au hasard. Comment se fait-il que les auteurs, bien souvent, choisissent des titres nuls pour leurs livres bien ? Je fais sans doute pareil. Et je me demande : quand je suis déprimé, les manuscrits me paraissent moins bon qu’ils ne sont en réalité. Quand je suis heureux, c’est le contraire, tout me parait meilleur. Fallait-il donc être forcément être neutre ? Mais si je me dis ça c’est que, heureux, je l’étais. Je prends ça pour un oui. Peut-être avais-je besoin de ne pas m’en remettre à une forme de routine qui, d’ordinaire, me parait nécessaire pour écrire : faire la même chose chaque jour aux mêmes moments et vivre selon un planning réglé comme du papier tue-mouche. À musique. Là, j’avais besoin de me dire, partons faire ça sur un coup de tête même si (surtout si) ce n’était pas prévu. Allons ici, disons cela. Pensons mieux. Mieux, je ne sais pas, mais autrement, voilà de quoi il est question ici.

290119, version 6 (26 février 2019)

Jusqu’à présent, la meilleure marque de maté, c’est la Pajarito. L’emballage est aussi le plus coloré. Ils n’en ont plus en stock, là. Je continue alors mon cheminement, je vais de marque en marque et j’aime autant qu’on ne me prévienne pas à l’avance qu’il va neiger. Il vaut mieux s’en remettre au hasard. Comment se fait-il que les auteurs, bien souvent, choisissent des titres nuls pour leurs livres bien ? Je fais sans doute pareil. Et je me demande : quand je suis déprimé, les manuscrits me paraissent moins bon qu’ils ne sont en réalité. Quand je suis heureux, c’est le contraire, tout me parait meilleur. Fallait-il donc être forcément être neutre ? Mais si je me dis ça c’est que, heureux, je l’étais. Je prends ça pour un oui. Peut-être avais-je besoin de ne pas m’en remettre à une forme de routine qui, d’ordinaire, me parait nécessaire pour écrire : faire la même chose chaque jour aux mêmes moments et vivre selon un planning réglé comme du papier tue-mouche. À musique. Là, j’avais besoin de me dire, partons faire ça sur un coup de tête même si (surtout si) ce n’était pas prévu. Allons ici, disons cela. Pensons mieux. Mieux, je ne sais pas, mais autrement, voilà de quoi il est question ici.

290119, version 5 (18 février 2019)

Jusqu’à présent, la meilleure marque de maté, c’est la Pajarito. L’emballage est aussi le plus coloré. Ils n’en ont plus en stock, là. Je continue alors mon cheminement, je vais de marque en marque et j’aime autant qu’on ne me prévienne pas à l’avance qu’il va neiger. Il vaut mieux s’en remettre au hasard. Comment se fait-il que les auteurs, bien souvent, choisissent des titres nuls pour leurs livres bien ? Je fais sans doute pareil. Et je me demande : quand je suis déprimé, les manuscrits me paraissent moins bon qu’ils ne sont en réalité. Quand je suis heureux, c’est le contraire, et tout me parait meilleur. Fallait-il être forcément être neutre ? Mais si je me dis ça c’est que, heureux, je l’étais. Je prends ça pour un oui. Peut-être avais-je j’ai besoin de ne pas m’en remettre à une forme de routine qui, d’ordinaire, me parait nécessaire pour écrire : faire la même chose chaque jour aux mêmes moments et vivre selon un planning réglé comme du papier tue-mouche. À musique. Là, j’avais besoin de me dire, partons faire ça sur un coup de tête même si (surtout si) ce n’était c’était pas prévu. Allons ici, disons cela ça . Pensons mieux. Mieux, je ne sais pas, mais autrement , voilà de quoi il est question ici autrement , ça oui .

290119, version 3 (29 janvier 2019)

Jusqu’à présent, la meilleure marque de maté, c’est la Pajarito. L’emballage est aussi le plus coloré. Ils n’en ont plus en stock, là. Je continue alors mon cheminement, je vais de marque en marque et j’aime autant qu’on ne me prévienne pas à l’avance qu’il va neiger. Il vaut mieux s’en remettre au hasard. Comment se fait-il que les auteurs, bien souvent, choisissent des titres nuls pour leurs livres bien ? Je fais sans doute pareil. Et je me demande : quand je suis déprimé, les manuscrits me paraissent moins bon qu’ils ne sont en réalité. Quand je suis heureux, c’est le contraire et tout me parait meilleur. Fallait-il être forcément être neutre ? Mais si je me dis ça c’est que, heureux, je l’étais. Je prends ça pour un oui. Peut-être j’ai besoin de ne pas m’en remettre à une forme de routine qui, d’ordinaire, me parait nécessaire pour écrire : faire la même chose chaque jour aux mêmes moments et vivre selon un planning réglé comme du papier tue-mouche. À musique. Là, j’avais besoin de me dire, partons faire ça sur un coup de tête même si (surtout si) c’était pas prévu. Allons ici, disons ça. Pensons mieux. Mieux, je ne sais pas, mais autrement, ça oui.

290119, version 2 (29 janvier 2019)

Jusqu’à présent, la meilleure marque de maté, c’est la Pajarito. L’emballage est aussi le plus coloré. Ils n’en ont plus en stock, là. Je continue alors mon cheminement, je vais de marque en marque et j’aime autant qu’on ne me prévienne pas à l’avance qu’il va neiger. Il vaut mieux s’en remettre au hasard. Comment se fait-il que les auteurs, bien souvent, choisissent des titres nuls pour leurs livres bien ? Je fais sans doute pareil. Et je me demande : quand je suis déprimé, les manuscrits me paraissent moins bon qu’ils ne sont en réalité. Quand je suis heureux, c’est le contraire et tout me parait meilleur. Fallait-il être forcément être neutre ? Peut-être j’ai besoin de ne pas m’en remettre à une forme de routine qui, d’ordinaire, me parait nécessaire pour écrire : faire la même chose chaque jour aux mêmes moments et vivre selon un planning réglé comme du papier tue-mouche. À musique. Là, j’avais besoin de me dire, partons faire ça sur un coup de tête même si (surtout si) c’était pas prévu. Allons ici, disons ça. Pensons mieux. Mieux, je ne sais pas, mais autrement, ça oui.
Guillaume Vissac

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |