200419


Il y a tellement de lumière dehors que le Luxmètre n’arrive plus à suivre. It’s over nine thousand ! Ce chapeau ne me va plus, j’ai trop de cheveux maintenant, il s’enfonce en arrière. On me dit : tu mets un chapeau juste pour traverser la rue deux minutes !? C’est qu’il y a tant de nappes de soleil blanc de partout... Je remets un paquet mystérieux à quelqu’un, peut-être contient-il des substances prohibées ? Je cherche à inclure des smileys dans Messenger, comment on fait déjà ? Et quelle bête ce sera ? Une grenouille ? Va pour la grenouille. Je ne trouve pas Giovanni’s room très intéressant. Ça ressemble à tout un tas de trucs que j’ai pas envie de lire, aussi c’est très daté. On dirait un roman gay des années soixante, soixante-dix, ce que c’est probablement d’ailleurs. Et je ne retrouve rien de l’intensité, de la singularité que j’ai perçue dans Go tell it on the mountain.

<  -  >

Partager

Révisions

5 révisions

200419, version 6 (21 mai 2019)

Homosexualité, Dragon Ball, James Baldwin
Il y a tellement de lumière dehors que [le Luxmètre->article4391] le Luxmètre n’arrive plus à suivre . n’arrive plus à suivre. [It’s It’s over nine thousand thousands !->https://www.youtube.com/watch?v=n18X4o0dANE] Ce chapeau ne me va plus, j’ai trop de cheveux maintenant, il s’enfonce en arrière. On me dit : tu mets un chapeau juste pour traverser la rue deux minutes !? C’est qu’il y a tant de nappes de soleil blanc de partout... Je remets un paquet mystérieux à quelqu’un, peut-être contient-il des substances prohibées ? Je cherche à inclure des smileys dans Messenger, comment on fait déjà ? Et quelle bête ce sera ? Une grenouille ? Va pour la grenouille. Je ne trouve pas [Giovanni’s room->https://en Giovani’s room très intéressant .wikipedia.org/wiki/Giovanni%27s_Room] très intéressant. Ça ressemble à tout un tas de trucs que j’ai pas envie de lire, aussi c’est très daté. On dirait un roman gay des années soixante, soixante-dix, ce que c’est probablement d’ailleurs. Et je ne retrouve rien de l’intensité, de la singularité que j’ai perçue lu dans Go tell it on the mountain.

200419, version 5 (20 mai 2019)

Il y a tellement de lumière dehors que le Luxmètre n’arrive plus à suivre. It’s over nine thousands ! Ce chapeau ne me va plus, j’ai trop de cheveux maintenant, il s’enfonce en arrière. On me dit : tu mets un chapeau juste pour traverser la rue deux minutes !?  ? C’est qu’il Il y a tant plein de nappes de soleil blanc de partout... . Je remets un paquet mystérieux à quelqu’un, peut-être contient-il des substances prohibées ? Je cherche à inclure des smileys dans Messenger, comment on fait déjà ? Et quelle bête ce sera ? Une grenouille ? Va pour la grenouille. Je ne trouve pas Giovani’s room très intéressant. Ça ressemble à tout un tas de trucs que j’ai pas envie de lire, aussi et c’est très daté. On dirait un roman gay des années soixante, soixante-dix, ce que c’est probablement d’ailleurs. Et je ne retrouve rien de l’intensité, de la singularité que j’ai lu dans Go tell it on the mountain.

200419, version 4 (4 mai 2019)

Il y a tellement de lumière dehors que le Luxmètre n’arrive plus à suivre. It’s over nine thousands ! Ce chapeau de ne me va plus, j’ai trop de cheveux maintenant, il s’enfonce en arrière. On me dit : tu mets un chapeau juste pour traverser la rue deux minutes ? Il y a plein de nappes de soleil blanc de partout. Je remets un paquet mystérieux à quelqu’un, peut-être contient-il des substances prohibées ? Je cherche à inclure des smileys dans Messenger, comment on fait déjà ? Et quelle bête ce sera ? Une grenouille ? Va pour la grenouille. Je ne trouve pas Giovani’s room très intéressant. Ça ressemble à tout un tas de trucs que j’ai pas envie de lire, et c’est très daté. On dirait un roman gay des années soixante, soixante-dix, ce que c’est probablement d’ailleurs. Et je ne retrouve rien de l’intensité, de la singularité que j’ai lu dans Go tell it on the mountain.

200419, version 3 (20 avril 2019)

png/capture_d_ecran_2019-04-20_a_21.59.26.png
Il y a tellement de lumière dehors que le Luxmètre n’arrive plus à suivre. It’s over nine thousands ! Ce chapeau de ne me va plus, j’ai trop de cheveux maintenant, il s’enfonce en arrière. On me dit : tu mets un chapeau juste pour traverser la rue deux minutes ? Il y a plein de nappes de soleil blanc de partout. Je remets un paquet mystérieux à quelqu’un, peut-être contient-il des substances prohibées ? Je cherche à inclure des smileys dans Messenger, comment on fait déjà ? Et quelle bête ce sera ? Une grenouille ? Va pour la grenouille. Je ne trouve pas Giovani’s room très intéressant. Ça ressemble à tout un tas de trucs que j’ai pas envie de lire, et c’est très daté. On dirait un roman gay des années soixante, soixante-dix, ce que c’est probablement d’ailleurs. Et je ne retrouve rien de l’intensité, de la singularité que j’ai lu dans Go tell it on the mountain.

200419, version 2 (20 avril 2019)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |