Fénéon twittait


En 1906, Félix Fénéon contribue pour le journal Le Matin à la rubrique des « nouvelles en trois lignes », brèves dépêches de, tiens tiens, moins de 135 signes typographiques, censées rassembler les nouvelles les plus fraîches délivrées par l’actualité. Elles deviennent aussi, grâce à la plume et la finesse de Fénéon, des petits bijoux d’humour noir. Suivant le modèle de notes embarquées en « live-twitting » expérimenté sur le Journal de Larbaud, j’ai recopié quelques unes de ces nouvelles en trois lignes via Twitter, la contrainte de brièveté correspondant parfaitement à cet outil du web, et je les ai postées sous le hashtag #Fénéontwittait durant environ deux mois, comme superposées à la lecture. En récapitulant l’ensemble de ces twitts sur cette page, je me rends compte que l’accent est surtout mis sur les morts loufoques ou les suicides, d’où les quelques liens vers l’expérience Accident de personne développée en parallèle.

Voilà ce qu’écrit Jean-Yves Jouannais au sujet des Nouvelles en trois lignes dans l’excellent Artistes sans oeuvres reparu chez Verticales il y a quelques années :

Il fallut
attendre 1970 pour que Joan Halperin réunisse ce qu’elle nomma les Œuvres
plus que complètes
, en deux volumes 22, dont le second tome compte une
centaine de pages des « fameuses » Nouvelles en trois lignes qu’il écrivit
pour Le Matin à partir de 1906. Ces dernières, faits divers en trois lignes
comme le haïku est un poème en trois vers, s’énoncent en autant de romans
elliptiques, de vastes sagas évidées, réduites à leurs seules coutures, La
Comédie humaine
condensée en un point d’antimatière où s’abîment sans
espoir de réflexion les masses dramatiques du bovarysme, du burlesque des
idées reçues, du sordide des passages à l’acte : « Quittée par Delorce,
Cécile Ward refuse de le reprendre, sauf mariage. Il la poignarde, cette
clause lui ayant paru scandaleuse. »

Jean-Yves Jouannais, Artistes sans oeuvre – I would prefer not to, Verticales, P.23

Et voilà ce qu’on peut lire chez un autre précurseur de Twitter, en l’occurrence Kurt Vonnegut [1], entre Fénéon et Jouannais en 1969 :

Leurs livres étaient tout petits (…) de brefs massifs de symboles séparés par des étoiles (…) chaque assemblage de signes constitue un message court et impérieux, décrit une situation, une scène. Les messages ne sont enchaînés par aucun lien spécial mais l’auteur les a choisis avec soin afin que, considérés en bloc, ils donnent une image de la vie à la fois belle, surprenante et profonde. Il n’y a ni commencement, ni milieu, ni fin. Pas de suspense, de morale, de cause ni d’effet. Ce qui nous séduit dans nos livres, c’est le relief de tant de merveilleux moments appréhendés simultanément.

Clin d’oeil au passage pour signaler que Twitter existait sans doute un peu avant Twitter, dans le texte tout du moins, et ces Nouvelles en trois lignes en sont un parfait exemple. Les quelques extraits compilés sur cette page sont issus de la très belle compilation effectuée par les Editions Cent Pages en 2009, que je recommande bien évidemment.

"Pendant une faction, Gustave Langlois, du 4e colonial, s’est tiré une balle Lebel sous le menton. Sa tête vola en éclats." #Fénéontwittait

7 Nov

"Pour la cinquième fois, Cuvillier, poissonnier à Marines, s’est empoisonné, et, cette fois, c’est définitif." #Fénéontwittait

7 Nov

"Deux hommes d’équipe, tamponnés par un wagon en dérive, ont été broyés dans la gare de Rochefort." #Fénéontwittait (cf. @apersonne)

6 Nov

"Les coliques travaillent dix-huit habitants de Matha (Charente-Inférieure) : ils ont mangé de trop beaux champignons." #Fénéontwittait

27 Oct

"Le maire du Vésinet hait les sirènes. Elles devront se taire, à bord des autos, sur son territoire." #Fénéontwittait

26 Oct

Au cimetière des Essarts-le-Roi, M.Gauthier avait enterré ses trois filles. Il les voulut faire exhumer.Manquait un cadavre. #Fénéontwittait

25 Oct

"Pourchassé par un gendarme maritime, un matelot s’est jeté dans des rognures de tôle dont l’une lui trancha la carotide." #Fénéontwittait

21 Oct

Un pauvre d’une 15aine d’années se jette dans le canal, plaine St-Denis ;on lui tend une gaule, il la repousse et coule à pic #Fénéontwittait

20 Oct

Le soir, Blandine Guérin, de Vaucé (Sarthe), se dévêtit dans l’escalier et, nue comme un mur d’école, alla se noyer au puits #Fénéontwittait

16 Oct

"Mariés depuis trois mois, les Audouy, de Nantes, se sont suicidés au laudanum, à l’arsenic et au revolver." #Fénéontwittait

15 Oct

"E. Moreau, de la Plaine-St-Denis, s’était jetée à l’eau. Hier elle sauta du 4e étage. Elle vit encore, mais elle avisera." #Fénéontwittait

13 Oct

"Très horrifiques monstres et dermatoses efflorescentes, un "musée Dupuytren" forain a flambé dans le parc de Saint-Cloud." #Fénéontwittait

11 Oct

"Suicide : une sexagénaire, aveugle depuis cinq ans, Mme Navette, de Cluny, s’est enduite d’essence minérale et a allumé." #Fénéontwittait

7 Oct

"L’action syndicale cadre-t-elle avec le parlementaire ? se demande le Congrès d’Amiens. Oui, dit Keufer ;non, dit Broutchoux" #Fénéontwittait

4 Oct

"Il n"y a même plus de Dieu pour les ivrognes : Kersilie, de St-Germain, qui avait pris la fenêtre pour la porte, est mort." #Fénéontwittait

3 Oct

"Harold Bauer et Casals donnent aujourd’hui, à Saint-Sébastien, un concert. En outre, il se peut qu’ils se battent en duel." #Fénéontwittait

27 Sep

"A bord de la Néra, à Marseille, un boy canaque, Vatnis, a éventré un autre boy canaque, André." #Fénéontwittait

26 Sep

"Bras liés et le dos chargé de pierres énormes, le cadavre d’un sexagénaire a été trouvé dans les sablières de Draveil." #Fénéontwittait

26 Sep

"On voyait de Grenoble, cette nuit, une ligne de feu de plusieurs kilomètres : les forêts brûlent." #Fénéontwittait

24 Sep

"Selon la mère du petit Moureau, de Maubeuge, une bonne de 16 ans, Marthe Delvaux, a tenté d’empoisonner cet enfant idiot." #Fénéontwittait

23 Sep

"Comme son camarade refusait de le tuer, un garçon de 19 ans, de Liffol (Haute-Marne), s’est fait décapiter par un train." #Fénéontwittait

22 Sep

Une fillette, qui avait subi bien des outrages, a été trouvée morte à Sallaoun (Constantine). Manquaient un bras, une jambe. #Fénéontwittait

21 Sep

"M. Chevreuil, de Cabourg, sauta d’un tramway en marche, se cogna contre un arbre, roula sous son tram et mourut là." #Fénéontwittait

20 Sep

"Vengeant sa tribu qu’il chassait de Cormeilles-en-Parisis, la gitane Nita Rosch a mordu un coriace gendarme d’Argenteuil." #Fénéontwittait

18 Sep

"Inculpée d’avoir laissé mourir d’inanition sa jeune bâtarde, Mme Inizan, vachère à Guiclan (Finistère), a été arrêtée." #Fénéontwittait

16 Sep

"La fourche en l’air, les Masson rentraient à Marainviller (Meurthe-et-Moselle).Le tonnerre tua l’homme et presque la femme. #Fénéontwittait

14 Sep

"Le parquet de Toulouse fait recherche (commission rogatoire) si sa bizarre nihiliste a bien séjourné à Marseille." #Fénéontwittait

14 Sep

"Comme son train stoppait, Mme Parlucy, de Nanterre, ouvrit, se pencha. Passa un express qui brisa la tête et la portière." #Fénéontwittait

13 Sep

"Un homme d’une trentaine d’années s’est suicidé dans un hôtel de Mâcon. Ne cherchez pas mon nom, a-t-il écrit." #Fénéontwittait

13 Sep

"Ribas marchait à reculons devant le rouleau qui cylindrait une route du Gard. Le rouleau pressa le pied et écrasa l’homme." #Fénéontwittait

12 Sep

"A l’église des Chavannes (Savoie), la foudre a fondu les cloches et paralysé une dévote. Une trombe a dévasté la commune." #Fénéontwittait

11 Sep

"Gare de Mâcon, Mouroux eut les jambes coupées par une machine. Voyez donc mes pieds sur la voie ! dit-il, et il s’évanouit." #Fénéontwittait

10 Sep

"Au Havre, le marin Scouarnec s’est jeté sous une locomotive. On a ramassé dans une toile ses intestins." #Fénéontwittait @apersonne

10 Sep

"Une folle de Puéchabon (Hérault), Mme Bautiol, née Hérail, a réveillé ses beaux-parents à coups de massue." #Fénéontwittait

10 Sep

"Radieux : J’aurais pu avoir plus ! s’est écrié l’assassin Lebret, condamné, à Rouen, aux travaux forcés à perpétuité." #Fénéontwittait

9 Sep

"Le cadavre du sexagénaire Dorlay se balançait à un arbre, à Arcueil, avec cette pancarte : Trop vieux pour travailler." #Fénéontwittait

9 Sep

"Les grévistes de Ronchamp (Haute-Saône) ont jeté à l’eau un ouvrier qui s’entêtait à travailler." #Fénéontwittait

9 Sep

Je profite de l’excellente parution en numérique des Nouvelles en trois lignes pour repasser cette page en une. Cette version numérique est disponible chez Publie.net depuis quelques jours, une formidable occasion de découvrir (ou redécouvrir) ces micro-récits. A lire à l’endroit, à l’envers, dans l’ordre ou dans le désordre, sur tablette, sur ordi ou sur son téléphone, à lire quoi.

11 septembre 2011
par Guillaume Vissac
Labo
#Accident de personne #Félix Fénéon #Kurt Vonnegut #Mort #Publie.net #Rodrigo Fresán #Twitter #Valery Larbaud

[1Cette citation est extraite des remerciements du Fond du ciel, de Rodrigo Fresán (P.292-293). Elle propose une description succincte des livres tels qu’ils existent sur une planète extra-terrestre et qui rappellerait non sans humour une version Sci-Fi de Twitter.

<  -  >

Partager

Révisions

1 révision

Fénéon twittait, version 2 (11 septembre 2011)

Je profite de l’excellente parution en numérique des Nouvelles en trois lignes pour repasser cette page en une. Cette version numérique est disponible chez Publie.net depuis quelques jours, une formidable occasion de découvrir (ou redécouvrir) ces micro-récits. A lire à l’endroit, à l’envers, dans l’ordre ou dans le désordre, sur tablette, sur ordi ou sur son téléphone, à lire quoi.
Publie.net Mort Valery Larbaud Twitter Accident de personne Félix Fénéon Rodrigo Fresán Kurt Vonnegut

Commentaires

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |