fuirestunepulsion.net | fictions| guillaume vissac | liens



kbb | Pierrot à 0642508833 #1 est un fragment du projet kiss bye boy , première mise en ligne le 12 janvier 2011, dernière mise à jour le 20 juin 2011, par Guillaume Vissac, tags : Adolescence - Chaos - Fuite - kiss bye boy - Peur

pierrot tu sais qui c’est j’aimeraisque tu répondes

au moins une fois à mes appels j’aimerais que tu répondes j’aimerais ta voix j’aimerais entendre ta voix j’aimerais surtout ne pas parler dans le vide encore j’aimerais ne pas avoir à parler dans le vide encore pendant des heures et des heures j’aimerais au moins tu sais dis quelque chose j’aimerais entendre quelque chose ta voix j’aimerais l’entendre ta voix c’est trop te demander ta voix est-ce que c’est trop vraiment

j’appelle je tombe chaque fois je veux dire chaque fois sur ton répondeur je peux plus je ne peux pas me satisfaire une mère ne peut pas se satisfaire d’entendre pierrot ta voix sur un répondeur une mère a besoin d’entendre la voix de son fils je ne peux plus ne veux plus encore entendre ton de répondeur cette saloperie je ne peux plus je suis à bout réponds ne serait-ce qu’une seule fois ou appelle appelle-moi ne serait-ce que pour me dire pour balancer un mot juste un mot je m’en contente m’en contenterai que je sache que tu es que ta voix au moins que ta voix je l’entende

comprends moi pierrot il faut me comprendre il le faut c’est tout

j’aimerais savoir savoir simplement où tu es j’aimerais que tu reviennes j’aimerais que tu m’appelles j’aimerais d’abord savoir où tu es et si tout se passe j’aimerais savoir si ça va où est-ce que tu es si tu manges si tu dors où tu dors ça fait maintenant je ne compte plus les jours je préfère ne pas les compter j’ai l’impression qu’une seule journée s’est écoulée c’est tout depuis que depuis tu es ailleurs maintenant j’ai l’impression que c’était hier quand tu étais encore j’ai l’impression qu’une seule journée s’est écoulée depuis que tu es parti et qu’hier encore tu étais là et je ne sais plus ne me souviens plus tu te rends compte je n’arrive plus à me souvenir me rappeler exactement quel était le dernier mot quelle dernière conversation on s’est qu’est-ce qu’on s’est dit pour la dernière fois avant juste avant que tu t’en ailles ce dernier mot lequel je ne sais plus je sais c’est inutile mais c’est une façon une ultime façon de me rapprocher me rapprocher de toi tu comprends j’aimerais que tu comprennes j’aimerais sincèrement que tu me que tu comprennes que l’on reprenne où l’on en était avant que tu me dises ce dernier mot peu importe lequel c’était je t’assure je suis une épave je ne sais même plus où tu étais avant avant de décamper partir où tu étais ce qu’on s’est dit et quand dis moi juste quand tu as fermé la porte

j’ai besoin de respirer

j’ai besoin que l’on m’aide

ici je suis seule

j’ai besoin de prendre sur moi

j’ai parlé tu sais à qui j’ai parlé à beaucoup de personnes des gens différents je leur ai parlé je suis allée à ton lycée j’ai vu tes professeurs j’ai vu certains de tes professeurs j’ai vu des gens qui m’ont dit ils m’ont dit nous allons parler parler avec ses camarades ses camarades pierrot ils ont dit tes camarades c’est comme ça toi que tu dirais je ne crois pas ils ont dit qu’ils parleraient avec tes camarades et ils ont parlé à tes camarades je les ai vus aussi je leur ai parlé même peut-être ton lycée m’a dit peut-être l’un d’entre eux saura où il est où tu es pierrot peut-être que l’un d’entre eux va te balancer comme tu dirais je leur ai parlé ils ne m’ont rien dit ils m’ont dit madame je sais pas pierrot et moi ils m’ont dit on se connait mais après on se connait pas bien sûr qu’on se parlait des fois on s’est croisé oui une fois on a passé l’aprem on a mangé ensemble on est allé on a bu on a mangé on a joué à tel truc je ne sais plus on est allé macdo on a séché les cours j’ai dit moi je m’en fous à tes camarades tes camarades tu vois comme ta mère parle de tes potes je leur ai dit j’ai essayé de garder mon calme le plus possible mon calme dans la mesure du possible j’ai essayé de prendre sur moi j’ai dit d’une voix très douce très minuscule j’ai simplement besoin de savoir l’un d’entre vous a-t-il la moindre idée d’où il a pu aller d’où il se trouve et quel endroit quel genre d’endroit l’un de vous a-t-il la moindre idée et aucun d’entre eux n’avait la moindre idée tes camarades tes potes tes connaissances bien sûr mais enfin ils disaient qu’ils te connaissaient mal ils ont dit mais comment un truc pareil a pu lui passer par la tête mais enfin y a-t-il au monde une seule personne dans ton foutu lycée cette putain ville partout une seule personne qui sache une seule personne qui ait la moindre idée une seule personne qui sache qui tu étais

non

non ce n’est pas vrai c’est faux

pierrot s’il te plaît je t’en prie je rappellerai tant qu’il faudra je n’ai pas dit étais je crois que tu es quelque part laisse-moi simplement savoir où je te promets

rien je te promets je n’essaierai rien mais dis-moi dis-moi juste

je t’attends


Premier jet du 12/01/11

pierrot tu sais qui c’est je voudrais que tu répondes

au moins une fois à mes appels j’aimerais que tu répondes j’aimerais que ta voix j’aimerais entendre ta voix j’aimerais surtout ne pas parler dans le vide encore j’aimerais ne pas avoir à parler dans le vide encore pendant des heures des heures j’aimerais au moins tu sais dis quelque chose j’aimerais entendre quelque chose de ta voix j’aimerais entendre ta voix est-ce trop te demander ta voix est-ce que c’est trop vraiment

j’appelle je tombe chaque fois je veux dire chaque fois sur ton répondeur je peux plus je ne peux pas me satisfaire une mère ne peut pas se satisfaire d’entendre pierrot ta voix sur un répondeur une mère a besoin d’entendre la voix de son fils je ne peux plus n’en peux plus d’encore entendre ton cette saloperie de répondeur je ne peux plus je suis à bout réponds ne serait-ce qu’une seule fois ou appelle appelle-moi ne serait que pour me dire pour balancer un mot juste un mot je m’en contente je m’en contenterai que je sache que tu que ta voix au moins je l’entende

comprends moi pierrot il faut me comprendre il faut c’est tout

j’aimerais savoir simplement savoir où tu es j’aimerais que tu reviennes j’aimerais que tu m’appelles j’aimerais d’abord savoir où tu es et si tout j’aimerais savoir si ça va où est-ce que tu es tu manges tu dors où est-ce que tu dors ça fait maintenant je ne compte plus les jours je préfère ne pas les compter j’ai l’impression qu’une seule qu’une journée s’est écoulée c’est tout depuis que depuis tu es ailleurs maintenant j’ai l’impression que c’était hier que tu étais encore j’ai l’impression qu’une seule journée s’est écoulée depuis que tu es parti et qu’hier encore tu étais là et je ne sais plus ne me souviens plus tu te rends compte je n’arrive plus à me souvenir me rappeler exactement quel était le dernier mot quelle dernière conversation on s’est qu’est-ce qu’on s’est dit pour la dernière fois avant juste avant que tu t’en ailles ce dernier mot lequel je ne sais plus je sais c’est inutile mais c’est une façon une ultime façon de me rapprocher de me rapprocher de toi tu comprends j’aimerais que tu comprennes j’aimerais tellement que tu me que tu comprennes que l’on reprenne où on en était avant que tu me dises ce dernier mot qu’est-ce que c’était je ne sais même plus même plus je t’assure je suis une épave je ne sais même plus où tu étais avant avant de décamper partir où tu était ce qu’on s’est dit et quand dis moi juste quand tu as fermé la porte

j’ai besoin de respirer

j’ai besoin que l’on m’aide

ici je suis toute seule

j’ai besoin de prendre sur moi

j’ai parlé tu sais à j’ai parlé à beaucoup de personnes de gens différents j’ai parlé à je suis allée au ton lycée j’ai vu tes professeurs j’ai vu certains de tes professeurs j’ai vu des gens qui m’ont ils m’ont dit nous allons parler parler avec ses camarades ses camarades pierrot ils ont dit tes camarades c’est comme ça toi que tu dis je ne crois pas ils ont dit qu’ils parleraient avec tes camarades et ils ont parlé à tes camarades je les ai vus aussi je leur ai parlé même peut-être ton lycée m’a dit peut-être l’un d’entre eux saura où il est où tu es pierrot peut-être que l’un d’entre eux va te balancer je leur ai parlé ils ne m’ont rien dit ils m’ont dit madame je sais pas pierrot et moi ils m’ont dit on se connait mais après on se connait pas bien sûr qu’on se parlait des fois on s’est croisé oui une fois on a passé l’aprem on a mangé ensemble on est allé on a bu on a mangé on a joué à tel truc je ne sais plus on est allé macdo on a séché les cours j’ai dit moi je m’en fous à tes camarades tes camarades tu vois comme ta mère parle tes potes je leur ai dit j’ai essayé de garder le plus possible mon calme dans la mesure du possible j’ai essayé de prendre sur moi j’ai dit d’une voix très douce très minuscule j’ai juste besoin de savoir l’un d’entre vous a-t-il la moindre idée d’où il a pu où il se trouve quel endroit quel genre d’endroit l’un de vous a-t-il la moindre idée et aucun d’entre eux n’avait la moindre idée tes camarades mais enfin ils disaient ils ne te connaissaient pas bien ils ont dit mais comment un truc pareil a pu lui passer par la tête mais enfin y a-t-il au monde une seule personne dans ton foutu lycée cette putain ville partout une seule personne qui sache une seule personne qui ait la moindre idée une seule personne qui sache qui tu étais

non

non ce n’est pas vrai c’est faux

ce n’est pas vrai je n’ai pas dit ça je m’excuse je n’ai pas dit ça je n’ai pas dit étais j’ai dit es je voulais dire je ne voulais pas dire au passé je ne veux pas dire que je n’ai pas dit ça je l’ai dit au présent crois-moi je l’ai dit je ne voulais pas le dire je le pensais c’est tout mais le présent c’est tout seul le présent compte

pierrot s’il te plaît je t’en prie je rappellerai tant qu’il faudra je n’ai pas dit étais je crois que tu es quelque part laisse-moi simplement savoir où je te promets

rien je te promets je n’essaierai rien mais dis-moi dis-moi juste

je t’attends



Share |

Aucune révision


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


kbb, autres textes


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |