fuirestunepulsion.net | journal | guillaume vissac | liens

Guillaume Vissac

Pour me contacter, trois options : mail, facebook, twitter.

Guillaume Vissac est né dans la Loire un peu après Tchernobyl. Vivant & travaillant désormais à Paris, il se consacre en souterrain aux choses qui le dépassent et qui n'ont pas (encore) de réalité matérielle.

Guillaume Vissac a, paraît-il, étudié les Lettres quelques années à l'Université Jean Monnet de Saint-Etienne. Il y a fait des rencontres formidables. Il y a écrit des romans honteux que (presque) personne n'a lus. Il publie son premier petit texte, Anticipation, en 2007 dans un ovni appelé Transforme(s). Suivront ensuite des nouvelles dans la superbe revue Cyclocosmia (volume 2 & 3) publiée par l'Association Minuscule en 2009 et 2010. D'autres petites choses suivront ici ou là.

En 2007, à la suite du Colloque Éclats de réalité organisé par l'Université Jean Monnet, Guillaume Vissac se construit un nouveau site Internet pour accueillir son laboratoire quotidien via la plateforme Spip. Ce site, intitulé Fuir est une pulsion, est toujours, à ce jour, le site personnel de l'auteur et aurait donc pu s'appeler guillaumevissac.truc. Particulièrement intéressé par la révolution numérique qui est en train de s'opérer en littérature à cette période, il s'équipe de tout un tas de gadgets électroniques pour mieux lire sur machine dans des trains. Guillaume Vissac habite alors en région parisienne et prend le train régulièrement pour faire tout un tas de petits jobs alimentaires tels que (liste non exhaustive) professeur de français vacataire, assistant d'éducation, vendeur en librairie, assistant commercial dans une start-up web, vendeur de WC, écriveur de slogan pour des panneaux solaires, assistant ADV transit maritime, gestionnaire SAV pour un grand groupe de cyborgs en plastique.

En 2010, il publie conjointement Qu'est-ce qu'un logement et Livre des peurs primaires aux éditions Publie.net, coopérative d'auteurs et d'édition numérique. Début 2011, publication d'Accident de personne, toujours chez Publie.net, adaptation en livre d'un projet né sur Twitter plusieurs mois plus tôt sur les suicides et accidents mortels dans les transports en commun.

En 2011 toujours, Guillaume Vissac commence à traduire, tout seul, dans son coin, de l'anglais vers le français, et sans autorisation aucune, un recueil de l'américaine Amy Hempel intitulé The Dog of the Marriage. Fort de cette expérience mémorable, il se lance, début 2012, quelques semaines après la chute dans le domaine public des oeuvres de James Joyce, dans la traduction de son Ulysse sur la base d'une phrase (ou un groupe de phrases) par jour. La publication de cette version piratée devrait prendre une quarantaine d'années environ.

Entre 2006 et fin 2010, Guillaume Vissac s'est consacré à l'écriture de son premier roman, Coup de tête, récit initiatique d'un amputé en quête de sa main perdue, qui paraît aux formats numérique et papier en mars 2013 aux éditions Publie.net.

Courant 2014, les éditions Publie.net deviennent une nouvelle structure qu'il intègre comme associé et membre du comité éditorial. Il en deviendra ensuite responsable éditorial en 2015. Il poursuit néanmoins, en parallèle, ses propres projets souterrains, comme par exemple ///, épopée futuristique à ciel ouvert, dite en vers justifiés, et construite comme un livre dont vous êtes le héros, projet qui commence à émettre timidement au cours de cette année. En novembre 2014, paraît également le premier épisode de Transoxiane, série exclusivement numérique d'urban fantasy propulsée par les éditions Studio Walrus. Le deuxième épisode (sur une série de quatre) est paru en 2015

Fin 2015, aux éditions Publie.net, pour la collection Horizons de Louise Imagine paraît mondeling (en collaboration avec le photographe japonais Junku Nishimura).

Nous en sommes là.

Voir en ligne : Fuir est une pulsion


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |