fuirestunepulsion.net | traductions| guillaume vissac | liens

0 | 5 | 10 | 15

Ulysse par jour >



Le grand Ulysse traduit, trahi ou piraté, jour après jour, phrase après phrase.


Simon Critchley, Bowie : « Ma première expérience sexuelle »

9 janvier 2016, par Guillaume Vissac, dans Traductions |
Tags : Adolescence - David Bowie - Simon Critchley


Commençons par un aveu plutôt embarrassant : dans ma vie, personne ne m’a donné plus de plaisir que David Bowie.

(Lire la suite)


David Bowie, Cinq ans

1er novembre 2015, par Guillaume Vissac, dans Traductions |
Tags : David Bowie - Postapocalypse


Il y a foule au marché
c’est plein de mères qui gémissent
l’info vient de tomber :
il nous reste cinq ans à geindre.
(Lire la suite)


Tom Spanbauer, GRIDS

13 septembre 2015, par Guillaume Vissac, dans Traductions |
Tags : Homosexualité - Mort - Tom Spanbauer


Manhattan, octobre 1988. Dimanche fin de matinée, la gueule de bois des bières bues samedi soir sur le perron. Dehors, il fait chaud, soleil, gris et humide. Des poubelles renversées sur le trottoir. À l’intérieur, Little Ben assis face à un fan de Dark Vador. Beaucoup trop de café. De la sueur qui me coule dans les yeux, le long de ma nuque, sous mes bras. Le Sunday Times c’est tout ce qu’il reste.
Putain de dimanches, ouais. Dimanche-Sisyphe : le matin passé à cuver la gueule de bois de la veille et l’après-midi obnubilé par tout ce qu’il faudra faire lundi matin.

(Lire la suite)


Leonard Cohen, La noirceur

29 mai 2015, par Guillaume Vissac, dans Traductions |
Tags : Leonard Cohen - Père


J’ai attrapé la noirceur
Je l’ai attrapée dans ton verre
J’ai attrapé la noirceur
en buvant dans ton verre
J’ai demandé est-ce contagieux ?
Et tu m’as dis finis ton verre.
(Lire la suite)


Ross Robbins, Hôpital Psychiatrique

12 octobre 2014, par Guillaume Vissac, dans Traductions |
Tags : Corps - J.R.R. Tolkien - Ross Robbins


Il y a un marché noir pour les briquets et pour tout ce qui coupe. Il y a un marché noir pour les émotions et les organes génitaux. Il y a beaucoup trop de gens qui baisent. Il y a un marché noir pour hier. Je sniffe la Ritalin de quelqu’un d’autre et j’ai besoin que tu me files une cigarette.

(Lire la suite)


0 | 5 | 10 | 15










Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |