/

#Ulysse 121

La phrase originale

His head vanished but the drone of his descending voice boomed out of the stairhead :

And no more turn aside and brood
Upon love’s bitter mystery
For Fergus rules the brazen cars.

Son crâne s’absente
mais sa voix
(sourd murmure en plongée)
résonne depuis le fond de l’escalier :

Ne te détourne plus pour méditer
L’amer mystère de l’amour
Car Fergus commande aux chars d’airain.
 [1]

Progression : 0.89%

Position géographique

James Joyce par Guillaume Vissac / 5 juin 2012 / Ulysse par jour
Chapitre : Télémaque - Géographie : Tour Martello - Littérature : W. B. Yeats - Personnage : Buck Mulligan - Temps : 8h14

2 révisions

#Ulysse 121, version 3 (30 novembre 2014)

53.288667, -6.113613

<IFRAME SRC="http://www.openstreetmap.fuirestunepulsion . org / ? mlat=53.288667&mlon=-6.net/ulysse/iframes/martello 113613 " style="border  : 1px solid black">

<br />< small><a href="http://www .htm <iframe width="625 " height="450 " width=600 height=460 frameborder="0" scrolling="no " marginheight="0 " marginwidth="0 " SCROLLING="no "> </IFRAME > src="http://www . openstreetmap.org/ ?mlat=53.288667&mlon=-6.113613">Voir une carte plus grande

Buck Mulligan, Tour Martello, Télémaque, Entre 8h et 8h45, W. B. Yeats, 8h14

#Ulysse 121, version 2 (16 février 2013)

Buck Mulligan, Tour Martello, Télémaque, Entre 8h et 8h45, W. B. Yeats

His head vanished but the drone of his descending voice boomed out of the stairhead :

And no more turn aside and brood
Upon love’s bitter mystery
For Fergus rules the brazen cars.

La phrase originale

His head vanished but the drone of his descending voice boomed out of the stairhead :

And no more turn aside and brood
Upon love’s bitter mystery
For Fergus rules the brazen cars.

Son crâne s’absente
mais sa voix
(sourd murmure en plongée)
résonne depuis le fond de l’escalier :

Ne te détourne plus pour méditer
L’amer mystère de l’amour
Car Fergus commande aux chars d’airain.
 [1]

Progression : 0.89%

[1Poème de Yeats, ici traduit par Morel.

53.288667, -6.113613


Voir une carte plus grande



Notes

[1Poème de Yeats, ici traduit par Morel.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

Syndication RSS | Rechercher | Spip | Contact