< -1 / +1 >

#Ulysse 145

La phrase originale

In a dream, silently, she had come to him, her wasted body within its loose graveclothes giving off an odour of wax and rosewood, her breath, bent over him with mute secret words, a faint odour of wetted ashes.

Sous un rêve
sans un mot
elle s’était faufilée jusqu’à lui
son corps moisi moulé
dans brune sa robe de morte
odeurs de cire de bois de rose
& son haleine
tout contre lui
avait mué en secrets sons
odeur mais vague de cendres moites [1].

Progression : 1%


Position géographique

James Joyce par Guillaume Vissac / 29 juin 2012 / Ulysse par jour
Chapitre : Télémaque - Géographie : Tour Martello - Personnage : Stephen Dedalus - Temps : 8h17 - Thématique : mɛʁ - Thématique : Mort - Thématique : Réminiscence

3 révisions

#Ulysse 145, version 4 (26 décembre 2014)

Tour Martello, Télémaque, Entre 8h et 8h45, Stephen Dedalus, mɛʁ, Mort, Réminiscence, 8h17

La phrase originale

In a dream, silently, she had come to him, her wasted body within its loose graveclothes giving off an odour of wax and rosewood, her breath, bent over him with mute secret words, a faint odour of wetted ashes.

Sous un rêve
sans un mot
elle s’était faufilée jusqu’à lui
son corps moisi moulé
dans brune sa robe de morte
odeurs de cire de bois de rose
& son haleine
tout contre lui
avait mué en secrets sons
odeur mais vague de cendres moites[cinq57t->article57">Ce passage reprend, quasi mot pour mot, avec légères variantes, celui d’[Ulysse 57. L’une de ces variantes fait désormais parler (muettement mais quand même) la presque morte, alors aux portes de son dernier souffle.]].

Progression : 1%


53.288667, -6.113613

<IFRAME SRC="http://www.openstreetmap.fuirestunepulsion . org / ? mlat=53.288667&mlon=-6.net/ulysse/iframes/martello 113613 " style="border  : 1px solid black">

<br />< small><a href="http://www .htm <iframe width="625 " height="450 " width=600 height=460 frameborder="0" scrolling="no " marginheight="0 " marginwidth="0 " SCROLLING="no "> </IFRAME > src="http://www . openstreetmap.org/ ?mlat=53.288667&mlon=-6.113613">Voir une carte plus grande

#Ulysse 145, version 3 (23 février 2013)

La phrase originale

In a dream, silently, she had come to him, her wasted body within its loose graveclothes giving off an odour of wax and rosewood, her breath, bent over him with mute secret words, a faint odour of wetted ashes.

Sous un rêve
sans un mot
elle s’était faufilée jusqu’à lui
Sous un rêve
_
sans un mot
_
elle s’était faufilée jusqu’à lui _ son corps moisi moulé
dans brune sa robe de morte
odeurs de cire de bois de rose
& son haleine
tout contre lui
avait mué en secrets sons
odeur mais vague de cendres moites [1].

Progression : 1%


[1Ce passage reprend, quasi mot pour mot, avec légères variantes, celui d’Ulysse cinq57t. L’une de ces variantes fait désormais parler (muettement mais quand même) la presque morte, alors aux portes de son dernier souffle.

#Ulysse 145, version 2 (23 février 2013)

Tour Martello, Télémaque, Entre 8h et 8h45, Stephen Dedalus, mɛʁ, Mort, Réminiscence
In a dream, silently, she had come to him, her wasted body within its loose graveclothes giving off an odour of wax and rosewood, her breath, bent over him with mute secret words, a faint odour of wetted ash

La phrase originale

In a dream, silently, she had come to him, her wasted body within its loose graveclothes giving off an odour of wax and rosewood, her breath, bent over him with mute secret words, a faint odour of wetted ashes.

Sous un rêve
sans un mot
elle s’était faufilée jusqu’à lui
son corps moisi moulé
dans brune sa robe de morte
odeurs de cire de bois de rose
& son haleine
tout contre lui
avait mué en secrets sons
odeur mais vague de cendres moites [2].

Progression : 1%


[2Ce passage reprend, quasi mot pour mot, avec légères variantes, celui d’Ulysse cinq57t. L’une de ces variantes fait désormais parler (muettement mais quand même) la presque morte, alors aux portes de son dernier souffle.

53.288667, -6.113613


Voir une carte plus grande



Notes

[1Ce passage reprend, quasi mot pour mot, avec légères variantes, celui d’Ulysse 57. L’une de ces variantes fait désormais parler (muettement mais quand même) la presque morte, alors aux portes de son dernier souffle.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

Syndication RSS | Rechercher | Spip | Contact