< -1 / +1 >

#Ulysse 292

La phrase originale

He moved a doll’s head to and fro, the brims of his Panama hat quivering, and began to chant in a quiet happy foolish voice :

—I’m the queerest young fellow that ever you heard.
My mother’s a jew, my father’s a bird.
With Joseph the joiner I cannot agree.
So here’s to disciples and Calvary.

— Il fait rouler sa tête de marionnette ici & là
les bords de son Panama frémissants
& il se met à chanter d’une voix silencieuse & joyeuse & tarée :

C’est moi le plus dingue gosse que t’as jamais vu
Ma mère est une juive, mon père est un piaf
Avec Joseph sur le toit moi j’en pouvais plus
Alors trinquez disciples, au Calvaire que j’taffe !

Progression : 2.11%

Position géographique

James Joyce par Guillaume Vissac / 23 novembre 2012 / Ulysse par jour
Chapitre : Télémaque - Géographie : Tour Martello - Personnage : Buck Mulligan - Personnage : Stephen Dedalus - Personnage : Haines - Temps : 8h36 - Thématique : Religion - Thématique : Chanson - Thématique : Filiation

3 révisions

#Ulysse 292, version 4 (25 mai 2015)

Buck Mulligan, Tour Martello, Télémaque, Entre 8h et 8h45, Stephen Dedalus, Religion, Haines, Chanson, Filiation, 8h36

La phrase originale

He moved a doll’s head to and fro, the brims of his Panama hat quivering, and began to chant in a quiet happy foolish voice :

—I’m the queerest young fellow that ever you heard.
My mother’s a jew, my father’s a bird.
With Joseph the joiner I cannot agree.
So here’s to disciples and Calvary.

— Il fait rouler sa tête de marionnette ici & là
les bords de son Panama frémissants vont frémir
& il se met à chanter d’une voix silencieuse & joyeuse & tarée :

C’est moi le plus dingue gosse que t’as jamais vu
Ma mère est une juive, mon père est un piaf
Avec Joseph sur le toit moi j’en pouvais plus
Alors trinquez disciples, au Calvaire que j’taffe !

Progression : 2.11%

53.288667, -6.113613

<IFRAME SRC="http://www.openstreetmap.fuirestunepulsion . org / ? mlat=53.288667&mlon=-6.net/ulysse/iframes/martello 113613 " style="border  : 1px solid black">

<br />< small><a href="http://www .htm <iframe width="625 " height="450 " width=600 height=460 frameborder="0" scrolling="no " marginheight="0 " marginwidth="0 " SCROLLING="no "> </IFRAME > src="http://www . openstreetmap.org/ ?mlat=53.288667&mlon=-6.113613">Voir une carte plus grande

#Ulysse 292, version 3 (23 juin 2013)

La phrase originale

He moved a doll’s head to and fro, the brims of his Panama hat quivering, and began to chant in a quiet happy foolish voice :

—I’m the queerest young fellow that ever you heard.
My mother’s a jew, my father’s a bird.
With Joseph the joiner I cannot agree.
So here’s to disciples and Calvary.

— Il fait rouler sa tête de marionnette ici & là
les bords de tout son Panama vont frémir frémissent
& se met à chanter d’une voix silencieuse & joyeuse & tarée :

C’est moi le plus dingue gosse que t’as jamais vu
Ma mère est une juive, mon père est un piaf
Avec Joseph sur le toit moi j’en pouvais plus
Alors trinquez disciples, au Calvaire que j’taffe !

Progression : 2.11%

#Ulysse 292, version 2 (23 juin 2013)

Buck Mulligan, Tour Martello, Télémaque, Entre 8h et 8h45, Stephen Dedalus, Religion, Haines, Chanson, Filiation

He moved a doll’s head to and fro, the brims of his Panama hat quivering, and began to chant in a quiet happy foolish voice :

—I’m the queerest young fellow that ever you heard.
My mother’s a jew, my father’s a bird.
With Joseph the joiner I cannot agree.
So here’s to disciples and Calvary.

La phrase originale

He moved a doll’s head to and fro, the brims of his Panama hat quivering, and began to chant in a quiet happy foolish voice :

—I’m the queerest young fellow that ever you heard.
My mother’s a jew, my father’s a bird.
With Joseph the joiner I cannot agree.
So here’s to disciples and Calvary.

Il fait rouler sa tête de marionnette ici & là
les bords de tout son Panama frémissent
& se met à chanter d’une voix silencieuse & joyeuse & tarée :

C’est moi le plus dingue gosse que t’as jamais vu
Ma mère est une juive, mon père est un piaf
Avec Joseph sur le toit moi j’en pouvais plus
Alors trinquez disciples, au Calvaire que j’taffe !

Progression : 2.11%

53.288667, -6.113613


Voir une carte plus grande



Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

Syndication RSS | Rechercher | Spip | Contact