< -1 / +1 >

#Ulysse 584

La phrase originale

Stephen closed his eyes to hear his boots crush crackling wrack and shells. You are walking through it howsomever. I am, a stride at a time.

Stephen ferme les yeux pour entendre ses semelles mordre les coquilles & les bogues de varech crépitées.
Tu y marches quelque part.
Me voilà
un pas après l’autre.

Progression : 4.34 %

Position géographique

53.276063, -6.108634


Voir une carte plus grande

James Joyce par Guillaume Vissac / 11 septembre 2013 / Ulysse par jour
Chapitre : Protée - Géographie : Leahy’s Terrace - Personnage : Stephen Dedalus - Temps : 10h40

3 révisions

#Ulysse 584, version 4 (13 août 2016)

Stephen Dedalus, Leahy’s Terrace, Protée, Entre 10h40 et 11h10, 10h40

La phrase originale

Stephen closed his eyes to hear his boots crush crackling wrack and shells. You are walking through it howsomever. I am, a stride at a time.

Stephen ferme les ses yeux pour mieux entendre ses semelles mordre les coquilles & les bogues de varech crépitées Rice Krispies .
Tu y marches quelque part.
Me voilà
un pas après l’autre.

Progression : 4.34 %

#Ulysse 584, version 3 (4 décembre 2013)

La phrase originale

Stephen closed his eyes to hear his boots crush crackling wrack and shells. You are walking through it howsomever. I am, a stride at a time.

Stephen ferme ses yeux pour mieux entendre ses semelles mordre les coquilles & les bogues de varech Rice Krispies rice crispies .
Tu y marches quelque part.
Me voilà
un pas après l’autre.

Progression : 4.34 %

#Ulysse 584, version 2 (8 septembre 2013)

Stephen Dedalus, Leahy’s Terrace, Protée, Entre 10h40 et 11h10
Stephen closed his eyes to hear his boots crush crackling wrack and shells. You are walking through it howsomever. I am, a stride at a time.

La phrase originale

Stephen closed his eyes to hear his boots crush crackling wrack and shells. You are walking through it howsomever. I am, a stride at a time.

Stephen ferme ses yeux pour mieux entendre ses semelles mordre les coquilles & les bogues de varech rice crispies.
Tu y marches quelque part.
Me voilà
un pas après l’autre.

Progression : 4.34 %

53.276063, -6.108634


Voir une carte plus grande



Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

Syndication RSS | Rechercher | Spip | Contact