8h36



  • #Ulysse 290

    21 novembre 2012

    La phrase originale

    — I read a theological interpretation of it somewhere, he said bemused. The Father and the Son idea. The Son striving to be atoned with the Father.

    — J’ai lu une théorie théologique là-dessus quelque part
    dit-il perplexe.
    Le concept du Père & du Fils.
    Fils qui s’efforce d’expier [1] pour son Père.

    Progression : 2.07%

  • #Ulysse 291

    22 novembre 2012

    La phrase originale

    Buck Mulligan at once put on a blithe broadly smiling face. He looked at them, his wellshaped mouth open happily, his eyes, from which he had suddenly withdrawn all shrewd sense, blinking with mad gaiety.

    D’un coup Buck Mulligan enfile une de ses têtes marrantes.
    Il les regarde
    sa bouche pulpeuse ouverte avec plaisir
    ses yeux
    au fond soudain dénués de tout sens
    ont le bonheur épileptique [2].

    Progression : 2.09%

  • #Ulysse 292

    23 novembre 2012

    La phrase originale

    He moved a doll’s head to and fro, the brims of his Panama hat quivering, and began to chant in a quiet happy foolish voice :

    —I’m the queerest young fellow that ever you heard.
    My mother’s a jew, my father’s a bird.
    With Joseph the joiner I cannot agree.
    So here’s to disciples and Calvary.

    — Il fait rouler sa tête de marionnette ici & là
    les bords de son Panama frémissants
    & il se met à chanter d’une voix silencieuse & joyeuse & tarée :

    C’est moi le plus dingue gosse que t’as jamais vu
    Ma mère est une juive, mon père est un piaf
    Avec Joseph sur le toit moi j’en pouvais plus
    Alors trinquez disciples, au Calvaire que j’taffe !

    Progression : 2.11%

  • #Ulysse 293

    24 novembre 2012

    La phrase originale

    He held up a forefinger of warning.

    —If anyone thinks that I amn’t divine
    He’ll get no free drinks when I’m making the wine
    But have to drink water and wish it were plain
    That i make when the wine becomes water again.

    Il lève le doigt
    regardez-moi.

    Si quiconque croit que j’ai zéro gramme divin
    Il boira pas gratos quand j’fabriquerai mon vin
    Mais devra boire de la flotte & voire même de la pure
    Que j’en fabriquerai bis à base de vin pour sûr.

    Progression : 2.12%

  • #Ulysse 294

    25 novembre 2012

    La phrase originale

    He tugged swiftly at Stephen’s ashplant in farewell and, running forward to a brow of the cliff, fluttered his hands at his sides like fins or wings of one about to rise in the air, and chanted :

    —Goodbye, now, goodbye ! Write down all I said
    And tell Tom, Dick and Harry I rose from the dead.
    What’s bred in the bone cannot fail me to fly
    And Olivet’s breezy… Goodbye, now, goodbye !

    Il chope à l’arrache la canne en guise d’adieu
    celle de Stephen &
    après avoir couru jusqu’en haut de la falaise
    fait palpiter ses mains à ses flancs comme des palmes ou des ailes prêtes à l’élever en l’air
    il entonne :

    — Adieu, alors, adieu ! Retranscris tout ce que je dis
    Raconte à Pierpoljak mon come-back à la vie.
    Grâce à la mie de mes os j’pourrais voler si j’veux
    Et Dieu que ça souffle aux Oliviers... Adieu, alors, adieu !

    Progression : 2.15%

  • #Ulysse 295

    26 novembre 2012

    La phrase originale

    He capered before them down towards the fortyfoot hole, fluttering his winglike hands, leaping nimbly, Mercury’s hat quivering in the fresh wind that bore back to them his brief birdsweet cries.

    Il bondit devant eux jusqu’à un gouffre de ouf
    ses ailes faites mains palpitant à nouveau
    & agile il jaillit
    casquette Mercure [3] tremblante au gré du vent
    qui réverbe vers eux ses minicris de bonpiafs.

    Progression : 2.16%

  • #Ulysse 296

    27 novembre 2012

    La phrase originale

    Haines, who had been laughing guardedly, walked on beside Stephen and said :
    —We oughtn’t to laugh, I suppose. He’s rather blasphemous. I’m not a believer myself, that is to say. Still his gaiety takes the harm out of it somehow, doesn’t it ? What did he call it ? Joseph the Joiner ?

    Haines
    mort de rire mais gentil
    avance avec Stephen
    lui dit :
    — On devrait pas en rire
    je suppose.
    Il blasphème un peu là.
    Je suis pas croyant moi-même, hein.
    Mais bon grâce à sa joie de vivre c’est plus si grave que ça
    pas vrai ?
    Comment il appelle ça [4] déjà ?
    Jo’ le Jobard ?

    Progression : 2.18%

  • #Ulysse 297

    28 novembre 2012

    La phrase originale

    — The ballad of joking Jesus, Stephen answered.

    — La ballade du Joker Jesus
    répond Stephen.

    Progression : 2.18%

  • #Ulysse 1207

    27 mai 2015

    La phrase originale

    His vacant face stared pityingly at the postscript. Excuse bad writing. Hurry. Piano downstairs.

    Son visage vide & morne s’est échoué sur le PS [5].
    Dsl pour les fautes.
    A la bourre.
    Piano en bas.

    Progression : 8.08 %

  • #Ulysse 1208

    28 mai 2015

    La phrase originale

    Coming out of her shell.

    Elle sort de sa coquille.

    Progression : 8.08 %

  • #Ulysse 1209

    29 mai 2015

    La phrase originale

    Row with her in the XL Cafe about the bracelet. Wouldn’t eat her cakes or speak or look. Saucebox.

    Prise de tête avec elle au Starbucks à cause de son bracelet.
    Voulait pas manger son muffin ou parler ou lever les yeux vers moi.
    Caractère de cochon.

    Progression : 8.09 %

  • #Ulysse 1210

    30 mai 2015

    La phrase originale

    He sopped other dies of bread in the gravy and ate piece after piece of kidney.

    Il trempe d’autres cubes de son pain dans la sauce
    & termine son rognon un morceau après l’autre.

    Progression : 8.09 %

  • #Ulysse 1211

    31 mai 2015

    La phrase originale

    Twelve and six a week. Not much. Still, she might do worse. Music hall stage. Young student.

    126€ par semaine.
    Que dalle.
    Mais bon
    ça pourrait être pire.
    Figurante au music hall.
    Un jeune étudiant.

    Progression : 8.10 %

  • #Ulysse 1212

    1er juin 2015

    La phrase originale

    He drank a draught of cooler tea to wash down his meal. Then he read the letter again : twice.

    Il boit d’une traite son thé tiédi pour rincer son rognon.
    Puis il relit la lettre [6] :
    deux fois.

    Progression : 8.11 %

  • #Ulysse 1213

    2 juin 2015

    La phrase originale

    O, well : she knows how to mind herself. But if not ? No, nothing has happened. Of course it might. Wait in any case till it does. A wild piece of goods. Her slim legs running up the staircase. Destiny. Ripening now.

    Et puis bon :
    elle sait se tenir.
    Mais si c’est pas le cas ?
    Non, il ne s’est rien passé.
    Bien sûr ça aurait pu.
    Quoiqu’il en soit ça viendra ça viendra.
    Une vraie petite meuf cette fille.
    Ses jambes en fil de fer qui dévalent l’escalier.
    Le destin.
    Elle mûrit elle mûrit.

    Progression : 8.12 %

  • #Ulysse 1214

    3 juin 2015

    La phrase originale

    Vain : very.

    Vain :
    vraiment.

    Progression : 8.12 %


  • [1Divergences entre Morel (1929) et la traduction de 2004 : s’identifier pour Morel, la conciliation pour 2004. M’en tiens au dic.

    [2Deux autres versions possibles pour ce dernier vers : éclaboussés de joie stroboscopique et épileptiques & dingues de joie.

    [3Pas rien celle-ci :

    Celle-là :

    [4Ca : la chanson esquissée entre Ulysse 292 et Ulysse 294

    [5Celui de la lettre de Milly, cf. Ulysse 1203.

    [6Celle de Milly lue en Ulysse 1203.