Nestor



  • #Ulysse 366

    5 février 2013

    La phrase originale

    — You, Cochrane, what city sent for him ?

    — Toi Cochrane [1]
    quelle ville l’a mandaté ?

    Progression : 2.66%


  • #Ulysse 367

    6 février 2013

    La phrase originale

    — Tarentum, sir.

    — Tarentum
    m’sieur.

    Progression : 2.66%

  • #Ulysse 368

    7 février 2013

    La phrase originale

    — Very good. Well ?

    — Très bien.
    Et donc ?

    Progression : 2.66%

  • #Ulysse 369

    8 février 2013

    La phrase originale

    — There was a battle, sir.

    — Y a eu une bataille
    m’sieur.

    Progression : 2.66%

  • #Ulysse 370

    9 février 2013

    La phrase originale

    — Very good. Where ?

    — Très bien.
    Où ça ?

    Progression : 2.66%

  • #Ulysse 371

    10 février 2013

    La phrase originale

    The boy’s blank face asked the blank window.

    La tête vide du gamin tâte l’œil vide de la vitre.

    Progression : 2.67%

  • #Ulysse 372

    11 février 2013

    La phrase originale

    Fabled by the daughters of memory. And yet it was in some way if not as memory fabled it. A phrase, then, of impatience, thud of Blake’s wings of excess. I hear the ruin of all space, shattered glass and toppling masonry, and time one livid final flame. What’s left us then ?

    Fable [2] des filles de la mémoire [3].
    Et pourtant d’une certaine façon ça existe
    même si la mémoire ne l’a pas recraché.
    Peut-être une phrase dictée par l’impatience
    bruit sourd des ailes de Blake
    l’excès.
    J’entends les ruines cosmiques
    bris de verre, croulante architecture
    & puis le temps tout juste une dernière flamme livide [4].
    Qu’est-ce qui nous reste alors ?

    Progression : 2.69%

  • #Ulysse 373

    12 février 2013

    La phrase originale

    — I forget the place, sir. 279 B. C.

    — J’ai oublié où
    m’sieur.
    279 avant Jésus-Christ [5].

    Progression : 2.69%

  • #Ulysse 374

    13 février 2013

    La phrase originale

    — Asculum, Stephen said, glancing at the name and date in the gorescarred book.

    — Asculum
    dit Stephen
    un oeil sur le nom & la date dans le livre
    zébrétache [6].

    Progression : 2.69%

  • #Ulysse 375

    14 février 2013

    La phrase originale

    — Yes, sir. And he said : Another victory like that and we are done for.

    — Oui m’sieur
    Et il dit :
    Une autre victoire comme celle-ci & on est foutus [7].

    Progression : 2.70%


  • #Ulysse 376

    15 février 2013

    La phrase originale

    That phrase the world had remembered. A dull ease of the mind. From a hill above a corpsestrewn plain a general speaking to his officers, leaned upon his spear. Any general to any officers. They lend ear.

    Cette phrase [8] le monde s’en est souvenue.
    Pauvre consolation des méninges.
    Sur une colline face à une morgueplaine [9]
    un général parle à ses hommes
    appuyé sur sa lance.
    N’importe quel général & n’importe quels hommes.
    Ils prêtent l’oreille.

    Progression : 2.71%

  • #Ulysse 377

    16 février 2013

    La phrase originale

    — You, Armstrong, Stephen said. What was the end of Pyrrhus ?

    — Toi, Armstrong
    dit Stephen.
    Dis-nous la fin de Pyrrhus.

    Progression : 2.72%

  • #Ulysse 378

    17 février 2013

    La phrase originale

    — End of Pyrrhus, sir ?

    — La fin de Pyrrhus
    m’sieur ?

    Progression : 2.72%

  • #Ulysse 379

    18 février 2013

    La phrase originale

    — I know, sir. Ask me, sir, Comyn said.

    — Moi je sais, m’sieur.
    Demandez-moi, m’sieur
    dit Comyn.

    Progression : 2.72%

  • #Ulysse 380

    19 février 2013

    La phrase originale

    — Wait. You, Armstrong. Do you know anything about Pyrrhus ?

    — Attends.
    Toi, Armstrong.
    Tu sais quelque chose sur Pyrrhus ?

    Progression : 2.73%-

  • #Ulysse 381

    20 février 2013

    La phrase originale

    A bag of figrolls lay snugly in Armstrong’s satchel. He curled them between his palms at whiles and swallowed them softly. Crumbs adhered to the tissue of his lips. A sweetened boy’s breath. Welloff people, proud that their eldest son was in the navy. Vico road, Dalkey.

    Dans l’Eastpack d’Armstrong : un paquet de Figolu [10].
    De temps à autres il en roule entre ses paumes & doucement les avale.
    Des miettes fouettent le tissu de ses lèvres.
    Haleine sucrée d’un gosse.
    Famille friquée
    fière que l’aîné s’engage dans la marine.
    Vico road à Dalkey [11].

    Progression : 2.74%

  • #Ulysse 382

    21 février 2013

    La phrase originale

    — Pyrrhus, sir ? Pyrrhus, a pier.

    — Pyrrhus m’sieur ?
    Pyrrhus c’est pas une histoire de jetée [12] ?

    Progression : 2.74%

  • #Ulysse 383

    22 février 2013

    La phrase originale

    All laughed. Mirthless high malicious laughter. Armstrong looked round at his classmates, silly glee in profile. In a moment they will laugh more loudly, aware of my lack of rule and of the fees their papas pay.

    Éclats de rire.
    Genre gras forcés moqueurs.
    Les yeux panoramiques d’Armstrong face à ses potes
    joyeux con de côté.
    Sous peu riront bien plus encore
    alors conscients de mon manque de muscle
    & des sommes facturées par l’école à papa.

    Progression : 2.76%

  • #Ulysse 384

    23 février 2013

    La phrase originale

    — Tell me now, Stephen said, poking the boy’s shoulder with the book, what is a pier.

    — Alors raconte-moi
    dit Stephen
    livre pointu dans l’épaule du gamin
    cette histoire de jetée [13].

    Progression : 2.76%

  • #Ulysse 385

    24 février 2013

    La phrase originale

    — A pier, sir, Armstrong said. A thing out in the water. A kind of a bridge. Kingstown pier, sir.

    — Ben jetée m’sieur
    dit Armstrong.
    Un truc qui sort de l’eau.
    Une espèce de pont.
    La jetée de Kingstown [14] m’sieur.

    Progression : 2.77%

  • #Ulysse 386

    25 février 2013

    La phrase originale

    Some laughed again : mirthless but with meaning. Two in the back bench whispered. Yes. They knew : had never learned nor ever been innocent. All.

    D’autres autres rires :
    forcés mais sincères.
    Au dernier rang deux bouches chuchotent.
    Oui.
    Ils savent :
    jamais rien appris ou été innocents.
    Tous.

    Progression : 2.78%

  • #Ulysse 387

    26 février 2013

    La phrase originale

    — Kingstown pier, Stephen said. Yes, a disappointed bridge.

    — La jetée de Kingstown
    dit Stephen.
    Oui
    un pont désappointé.

    Progression : 2.78%

  • #Ulysse 388

    27 février 2013

    La phrase originale

    The words troubled their gaze.
    — How, sir ? Comyn asked. A bridge is across a river.

    Du brouillard dans leurs yeux.
    — Comment ça m’sieur ?
    demande Comyn.
    Un pont c’est sur une rivière.

    Progression : 2.79%

  • #Ulysse 389

    28 février 2013

    La phrase originale

    For Haines’s chapbook. No-one here to hear.

    Parfait pour le recueil de Haines [15].
    Personne ici ne pige.

    Progression : 2.79%


  • [1Début du chapitre Nestor qui a pour lieu « l’écolàlacon » mentionnée en Ulysse 162 ou encore « l’école de merde » d’Ulysse 245 (mais c’est la même école : la Clifton School de Dalkey). Nous sommes dans une salle de classe et Stephen le vacataire pose des questions à ses élèves massés. Cochrane est donc le nom d’un élève, le cours un cours d’Histoire. Il est 9h40 d’après Julián Ríos, 9h30 d’après le Walking Ulysses du Boston College (donc 45 ou 55 minutes après son départ de la « plage Martello » en Ulysse 365). D’après Google Maps, la distance totale de ce petit trajet est d‘1.7km, soit 22 minutes de marche. À supposer que les cours commencent à 9h pile à la Clifton School de Dalkey, Stephen est probablement arrivé en retard.

    [2Chez Morel on peut lire « Forgée par les filles de la mémoire » et dans la traduction bulldozer 2004 « Fabulations des filles de la mémoire »

    [3À en croire l’Ulysses annotated, réfère à William Blake (A Vision of the Last Judgement)

    [4Celle d’Ulysse 304, non blanche dans le texte originale, mais blanche ici, et blanche encore ?

    [5Réponse de Cochrane à la question posée par Stephen en Ulysse 370. Intéressant de constater qu’après la rêverie monologuée de Stephen (Ulysse 372) sur le temps et l’espace, l’élève Cochrane répond au Télémaque paumé (Stephen) sur la question du temps (la date) et non l’espace (le lieu), contrairement à ce qui était initialement demandé.

    [6Pour gorescared, les deux traductions ont opté pour du sang, « zébré du sang », pour Morel, « balafré de sang » en 2004. D’après l’Ulysses annotated, il ne faut pas prendre gore au sens propre mais dans le sens de sale, crasseux, tâché. Le livre en question correspond à un manuel dans lequel Stephen préfère vérifier (d’un oeil) la réponse au moment où il la donne à Cochrane.

    [7Pyrrhus : « Oui, si nous gagnons encore sur les Romains une seule bataille, nous sommes perdus sans ressource. » (Plutarque, Vies des hommes illustres)

    [8La fameuse phrase de Pyrrhus citée en Ulysse 375.

    [9Littéralement une plaine jonchée de cadavres, j’invoque ici (encore une fois) le fantôme des titres de Manchette.

    [10

    [11Dalkey est un village situé au sud du comté de Dublin. La Vico road est située ici :

    .

    [12Difficile adaptation du jeu sur l’homophonie Phyrrus / pier en anglais. En réalité Armstrong ignore tout de l’histoire de Pyrrhus et se rattrape aux sons comme on se rattrape aux branches. Ici l’élève se souviendrait d’un bout d’un cours précédent durant lequel Stephen raconte la mort de Pyrrhus, par ailleurs évoquée en monologue intérieur en Ulysse 390 : à Argos une mégère lui jette une tuile qui l’assomme, puis un soldat le tue. Pour plus d’explications sur ce passage, se reporter au journal du 17 février 2013.

    [14Sauf erreur de ma part, il s’agit de la jetée du port de Dún Laoghaire (Kingstown entre 1821 et 1921) qui est par ailleurs visible depuis le sommet de la tour Martello (cf. chapitre Télémaque en général et Ulysse 45 en particulier).

    [15Stephen fait référence à l’anthologie de dictons que Haines a évoqué en Ulysse 249.