Cyril Sargent



  • #Ulysse 429

    9 avril 2013

    La phrase originale

    Sargent who alone had lingered came forward slowly, showing an open copybook. His thick hair and scraggy neck gave witness of unreadiness and through his misty glasses weak eyes looked up pleading. On his cheek, dull and bloodless, a soft stain of ink lay, dateshaped, recent and damp as a snail’s bed.

    Sargent
    le seul encore en classe
    s’approche très lentement
    exhibe un cahier grand ouvert.
    Ses dreadlocks & son cou de poule trahissent une grande timidité
    & à travers les verres brumeux de ses lunettes deux yeux plantés implorent.
    Sur sa joue triste & pâle
    une espèce de tâche d’encre dattée
    toute fraîche humide encore
    comme le mucus d’un escargot oublié.

    Progression : 3.06 %

  • #Ulysse 430

    10 avril 2013

    La phrase originale

    He held out his copybook. The word Sums was written on the headline.

    Il montre son cahier.
    Le mot Calcul écrit en haut de la page.

    Progression : 3.07 %

  • #Ulysse 431

    11 avril 2013

    La phrase originale

    Beneath were sloping figures and at the foot a crooked signature with blind loops and a blot. Cyril Sargent : his name and seal.

    Dessous
    quelques chiffres penchés
    en bas un bout de signature difforme à base de boucles blêmes & une bave.
    Cyril Sargent :
    son nom
    son sceau.

    Progression : 3.07 %

  • #Ulysse 432

    12 avril 2013

    La phrase originale

    — Mr Deasy told me to write them out all again, he said, and show
    them to you, sir.

    — M’sieur Deasy m’a dit de les réécrire encore
    il dit
    & puis de vous les montrez, m’sieur.

    Progression : 3.08 %

  • #Ulysse 433

    13 avril 2013

    La phrase originale

    Stephen touched the edges of the book. Futility.
    — Do you understand how to do them now ? he asked.

    Stephen effleure les cimes de son bouquin.
    Futile.
    — Tu comprends comment les faire maintenant ?
    il demande.

    Progression : 3.08 %

  • #Ulysse 434

    14 avril 2013

    La phrase originale

    — Numbers eleven to fifteen, Sargent answered. Mr Deasy said I was
    to copy them off the board, sir.

    — Chiffres de onze à quinze
    répond Sargent.
    M’sieur Deasy m’a dit que je devais les copier au tableau, m’sieur.

    Progression : 3.09 %

  • #Ulysse 435

    15 avril 2013

    La phrase originale

    — Can you do them yourself ? Stephen asked.

    — Tu pourras y arriver seul ?
    Stephen demande.

    Progression : 3.09 %

  • #Ulysse 436

    16 avril 2013

    La phrase originale

    — No, sir.

    — Non, m’sieur.

    Progression : 3.09 %-

  • #Ulysse 437

    17 avril 2013

    La phrase originale

    Ugly and futile : lean neck and thick hair and a stain of ink, a snail’s bed.

    Futile & moche :
    cou sec, tiffe crade
    une tâche d’encre au mucus d’escargot.

    Progression : 3.10 %

  • #Ulysse 438

    18 avril 2013

    La phrase originale

    Yet someone had loved him, borne him in her arms and in her heart. But for her the race of the world would have trampled him underfoot, a squashed boneless snail. She had loved his weak watery blood drained from her own.

    Pourtant on l’a aimé
    porté dans ses bras dans son cœur.
    Sans elle [1] la race des hommes l’aurait piétiné à coup de semelles
    écrabouillé petit mucus sans sa coquille.
    Les avait donc aimées ces trois gouttes de sang rose
    issues du sien.

    Progression : 3.12 %

  • #Ulysse 439

    19 avril 2013

    La phrase originale

    Was that then real ? The only true thing in life ? His mother’s prostrate body the fiery Columbanus in holy zeal bestrode.

    Ce serait donc réel ?
    Le seul vrai truc dans la vie ?
    Le corps prostré de sa mère
    le fier Saint Colomban [2]
    que son saint-zèle enfourche.

    Progression : 3.13 %

  • #Ulysse 440

    20 avril 2013

    La phrase originale

    She was no more : the trembling skeleton of a twig burnt in the fire, an odour of rosewood and wetted ashes. She had saved him from being trampled underfoot and had gone, scarcely having been.

    Elle n’est plus :
    le squelette convulsé d’une brindille dans les flammes
    une odeur de bois rose & de cendres mais moites [3].
    Elle l’a sauvé des semelles [4] & elle a disparu
    ayant à peine été.

    Progression : 3.14 %

  • #Ulysse 442

    22 avril 2013

    La phrase originale

    Sitting at his side Stephen solved out the problem. He proves by algebra that Shakespeare’s ghost is Hamlet’s grandfather.

    Assis à ses côtés Stephen résout le problème.
    Il prouve par l’algèbre que le fantôme de Shakespeare est le grand-père d’Hamlet [5].

    Progression : 3.16 %

  • #Ulysse 443

    23 avril 2013

    La phrase originale

    Sargent peered askance through his slanted glasses.

    Sargent mate l’œil tordu
    via ses lunettes retorses.

    Progression : 3.16 %

  • #Ulysse 444

    24 avril 2013

    La phrase originale

    Hockeysticks rattled in the lumberroom : the hollow knock of a ball and calls from the field.

    Grognent les crosses dans la remise :
    le choc en creux des balles sur le terrain l’ appelle.

    Progression : 3.17 %

  • #Ulysse 445

    25 avril 2013

    La phrase originale

    Across the page the symbols moved in grave morrice, in the mummery of their letters, wearing quaint caps of squares and cubes. Give hands, traverse, bow to partner : so : imps of fancy of the Moors.

    Sur la page les symboles glissent sous une danse macabre [6]
    sous le murmure des lettres
    casquées de curieux cubes carrés [7].
    Donne-lui la main
    traverse
    salue ton partenaire :
    voilà :
    lutin venu du folklore & des Maures.

    Progression : 3.18 %

  • #Ulysse 447

    27 avril 2013

    La phrase originale

    — Do you understand now ? Can you work the second for yourself ?

    — C’est bon, tu comprends ?
    Ça va aller pour le deuxième ?

    Progression : 3.20 %

  • #Ulysse 448

    28 avril 2013

    La phrase originale

    — Yes, sir.

    — Oui m’sieur.

    Progression : 3.20 %

  • #Ulysse 449

    29 avril 2013

    La phrase originale

    In long shaky strokes Sargent copied the data.

    Sargent recopie l’énoncé giclé sous son Bic.

    Progression : 3.20 %

  • #Ulysse 450

    30 avril 2013

    La phrase originale

    Waiting always for a word of help his hand moved faithfully the unsteady symbols, a faint hue of shame flickering behind his dull skin. Amor matris : subjective and objective genitive.

    Toujours en quête d’un mot pour l’aiguiller
    sa main fidèle mélange les symboles en mouvement
    une giclée rose de honte palpite sous sa peau sans teint.
    Amor matris :
    génitif subjectif objectif.

    Progression : 3.22 %

  • #Ulysse 451

    1er mai 2013

    La phrase originale

    With her weak blood and wheysour milk she had fed him and hid from sight of others his swaddling bands.

    C’est son sang anémique & son petit-lait caillé qu’elle [8] lui a fait sucer
    & elle cachait aussi aux yeux des autres la vue de toutes ses couches merdeuses.

    Progression : 3.22 %

  • #Ulysse 452

    2 mai 2013

    La phrase originale

    Like him was I, these sloping shoulders, this gracelessness. My childhood
    bends beside me.

    Ainsi étais-je
    l’épaule abrupte
    l’inélégance.
    Tout contre moi c’est mon enfance qui plie.

    Progression : 3.23 %

  • #Ulysse 453

    3 mai 2013

    La phrase originale

    Too far for me to lay a hand there once or lightly. Mine is far and his secret as our eyes.

    Trop loin de moi pour que ma main l’effleure [9]
    même avec l’ongle.
    La mienne est loin
    & la sienne plus secrète que nos yeux.

    Progression : 3.24 %

  • #Ulysse 454

    4 mai 2013

    La phrase originale

    Secrets, silent, stony sit in the dark palaces of both our hearts : secrets weary of their tyranny : tyrants, willing to be dethroned.

    Secrets
    silence
    de marbre offerts aux noirs palais de nos deux cœurs mêlés :
    secrets lassés des tyrannies :
    tyrans souhaitant qu’on les détrône.

    Progression : 3.24 %


  • [1La mère de Sargent.

    [2Cf. Wikipedia. La mère de Sargent, évoquée dans l’Ulysse 438, s’est fondue dans la figure maternelle au sens large, et rejoint donc la mère (morte) de Stephen.

    [3Reprise d’une phrase déjà dite en Ulysse 57. Derrière l’Ulysse 439, la mère de Sargent continue de se mélanger avec la mère de Stephen.

    [4Cf. Ulysse 438.

    [5Cf. Ulysse 281.

    [6

    [7Comparaison des deux traductions de 1929 et 2004 (dans cet ordre), toutes deux particulièrement nettes : « Au long de la page les chiffres déroulaient leur grave danse mauresque, mascarade de caractères, avec leurs petits bonnets bizarres de carrés et de cube. » et « À travers la page les symboles déroulaient leur moresque solennelle, leurs momeries de petites lettres, coiffées de carrés et de cubes en guise de casquettes cocasses ».

    [8Retour du fantôme de la mère, n’importe quelle mère, autant celle de Sargent (cf. Ulysse 440) que celle de Stephen (cf. Ulysse 57).

    [9Ce que Stephen cherche à effleurer en allongeant un bras, c’est son enfance qui plie évoquée en Ulysse 452.