< -1 / +1 >

#Ulysse 600

La phrase originale

That is why mystic monks. Will you be as gods ? Gaze in your omphalos.

Voilà pourquoi les moines mystiques.
Veux-tu être l’égal des dieux [1] ?
Cherche dans ton omphalos.

Progression : 4.45 %

Position géographique

53.276063, -6.108634


Voir une carte plus grande

James Joyce par Guillaume Vissac / 27 septembre 2013 / Ulysse par jour
Chapitre : Protée - Géographie : Leahy’s Terrace - Personnage : Stephen Dedalus - Temps : 10h41

2 révisions

#Ulysse 600, version 3 (13 août 2016)

Stephen Dedalus, Leahy’s Terrace, Protée, Entre 10h40 et 11h10, 10h41

La phrase originale

That is why mystic monks. Will you be as gods ? Gaze in your omphalos.

Voilà pourquoi les moines mystiques.
Veux-tu être l’égal des dieux [1] ?
Cherche dans Mate voir ton omphalos.

Progression : 4.45 %

[1Renvoi (d’après l’Ulysses anotated) à la Genèse (3:5) : « Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ; Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. »
Voir aussi la note tirée de Strandentwinning Cable : Joyce, Flaubert and intertextuality en Ulysse 599.

#Ulysse 600, version 2 (22 septembre 2013)

La phrase originale

That is why mystic monks. Will you be as gods ? Gaze in your omphalos.

Voilà pourquoi les moines mystiques.
Veux-tu être l’égal des dieux [2] ?
Mate voir ton omphalos.

Progression : 4.45 %

[2Renvoi (d’après l’Ulysses anotated) à la Genèse (3:5) : « Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ; Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. »
Voir aussi la note tirée de Strandentwinning Cable : Joyce, Flaubert and intertextuality en Ulysse 599.

Stephen Dedalus, Leahy’s Terrace, Protée, Entre 10h40 et 11h10
That is why mystic monks. Will you be as gods ? Gaze in your omphalos.

53.276063, -6.108634


Voir une carte plus grande



Notes

[1Renvoi (d’après l’Ulysses anotated) à la Genèse (3:5) : « Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ; Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. »
Voir aussi la note tirée de Strandentwinning Cable : Joyce, Flaubert and intertextuality en Ulysse 599.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

Syndication RSS | Rechercher | Spip | Contact