< -1 / +1 >

#Ulysse 833

La phrase originale

Me sits there with his augur’s rod of ash, in borrowed sandals, by day beside a livid sea, unbeheld, in violet night walking beneath a reign of uncouth stars.

Moi m’asseoir ici-même
augure à sa cannefrêne & sandales empruntées [1]
de jour aux rives d’une mer livide inaperçue
marchant dans la nuit pourpre
sous le règne d’étoiles gribouillées. [2]

Progression : 5.99 %

Position géographique

James Joyce par Guillaume Vissac / 18 mai 2014 / Ulysse par jour
Chapitre : Protée - Géographie : Plage de Sandymount - Personnage : Stephen Dedalus - Temps : 11h02 - Thématique : mɛʁ - Thématique : Cosmos

4 révisions

#Ulysse 833, version 4 (11 mai 2014)

La phrase originale

Me sits there with his augur’s rod of ash, in borrowed sandals, by day beside a livid sea, unbeheld, in violet night walking beneath a reign of uncouth stars.

Moi m’asseoir ici-même
augure à sa cannefrêne & sandales empruntées [1]
de jour aux rives d’une mer livide inaperçue
marchant dans la nuit pourpre
sous le règne d’étoiles gribouillées.
 [2].  : assis, de jour d’abord, marchant, dans la nuit ensuite.]]

Progression : 16143 / 269 233 = 5.99 %

[1À Buck Mulligan, remember, par exemple, l’Ulysse 65.

[2Cette Moi m’asseoir / assis ici-même
augure à sa cannefrêne & sandales empruntées
de jour aux rives d’une mer livide & négligée / oubliée / ignorée
marchant dans la nuit pourpre
sous le règne d’étoiles esquissées / au fusain [[ Cette phrase est assez représentative de la superposition de deux états (deux mondes) parallèles chez Stephen Stephen  : assis , de jour d’abord , marchant , dans la nuit ensuite .

Stephen Dedalus, mɛʁ, Protée, Entre 10h40 et 11h10, Plage de Sandymount, Cosmos

#Ulysse 833, version 3 (11 mai 2014)

La phrase originale

Me sits there with his augur’s rod of ash, in borrowed sandals, by day beside a livid sea, unbeheld, in violet night walking beneath a reign of uncouth stars.

Moi m’asseoir / assis ici-même
augure à sa cannefrêne & sandales empruntées
de jour aux rives d’une mer livide & négligée / oubliée / ignorée
marchant dans la nuit pourpre
sous le règne d’étoiles esquissées / au fusain [3].

Progression : 16143 / 269 233 = 5.99 %

[3Cette phrase est assez représentative de la superposition de deux états (deux mondes) parallèles chez Stephen : assis, de jour d’abord, marchant, dans la nuit ensuite.

#Ulysse 833, version 2 (21 septembre 2013)

La phrase originale

Me sits there with his augur’s rod of ash, in borrowed sandals, by day beside a livid sea, unbeheld, in violet night walking beneath a reign of uncouth stars.

Moi m’asseoir / assis ici-même
augure à sa cannefrêne & sandales empruntées
de jour aux rives d’une mer livide négligée / oubliée / ignorée
marchant dans la nuit pourpre
sous le règne d’étoiles esquissées / en croquis / ébauchées / au fusain [4].

Progression : 16143 / 269 233 = 5.99 %

[4 Cette difformes[[Cette phrase est assez représentative de la superposition de deux états (deux mondes) parallèles chez Stephen : assis, de jour d’abord, marchant, dans la nuit ensuite.



Notes

[1À Buck Mulligan, remember, par exemple, l’Ulysse 65.

[2Cette phrase est assez représentative de la superposition de deux états (deux mondes) parallèles chez Stephen : assis, de jour d’abord, marchant, dans la nuit ensuite.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

Syndication RSS | Rechercher | Spip | Contact