8h19



  • #Ulysse 154

    8 juillet 2012

    La phrase originale

    — Kinch ahoy !

    — Allo Minus !

    Progression : 1.02%

  • #Ulysse 155

    9 juillet 2012

    La phrase originale

    Buck Mulligan’s voice sang from within the tower. It came nearer up the staircase, calling again.

    Les vocalises de Mulligan viennent de la tour
    puis elles s’accrochent aux marches
    appellent encore.

    Progression : 1.03%

  • #Ulysse 156

    10 juillet 2012

    La phrase originale

    Stephen, still trembling at his soul’s cry, heard warm running sunlight and in the air behind him friendly words.

    Stephen
    encore KO sous les larmes de l’âme [1]
    surprend l’élan des rayons chauds du jour
    & derrière lui
    en suspens
    quelques mots doux.

    Progression : 1.04%


  • #Ulysse 157

    11 juillet 2012

    La phrase originale

    — Dedalus, come down, like a good mosey. Breakfast is ready. Haines is apologising for waking us last night. It’s all right.

    — Dedalus
    bouge
    & traîne-toi.
    Le p’titdej est prêt.
    Haines s’excuse de nous avoir réveillé cette nuit [2].
    Tout va bien [3].

    Progression : 1.04%

  • #Ulysse 158

    12 juillet 2012

    La phrase originale

    — I’m coming, Stephen said, turning.

    — J’arrive
    dit Stephen
    demi-tour.

    Progression : 1.05%

  • #Ulysse 159

    13 juillet 2012

    La phrase originale

    — Do, for Jesus’ sake, Buck Mulligan said. For my sake and for all our sakes.

    — Viens
    pour l’amour de Dieu
    lui dit Buck Mulligan.
    Et pour l’amour de moi
    de nous tous.

    Progression : 1.05%


  • #Ulysse 160

    14 juillet 2012

    La phrase originale

    His head disappeared and reappeared.
    —I told him your symbol of Irish art. He says it’s very clever. Touch
    him for a quid, will you ? A guinea, I mean.

    Toute sa tête disparaît
    & puis réapparaît.
    — Je lui ai parlé de ton symbole de l’art d’Irlande [4].
    Il dit que c’est très malin.
    Tape lui cent balles, ok ?
    J’veux dire cent euros.

    Progression : 1.06%


  • #Ulysse 161

    15 juillet 2012

    La phrase originale

    — I get paid this morning, Stephen said.

    — Je suis payé ce matin
    lui dit Stephen.

    Progression : 1.05%

  • #Ulysse 1069

    9 janvier 2015

    La phrase originale

    Nothing doing. Still an idea behind it.

    Rien à faire.
    Mais une idée derrière la tête.

    Progression : 7.22 %

  • #Ulysse 1070

    10 janvier 2015

    La phrase originale

    He looked at the cattle, blurred in silver heat. Silverpowdered olivetrees.

    Il jette un oeil au bétail
    flou sous la chaleur aluminée.
    Des oliviers d’aluminium saupoudrés

    Progression : 7.23 %

  • #Ulysse 1071

    11 janvier 2015

    La phrase originale

    Quiet long days : pruning, ripening. Olives are packed in jars, eh ?

    Longs jours sans mot :
    élagage
    mûrissement.
    Les olives on les stocke dans des pots
    hein ?

    Progression : 7.23 %

  • #Ulysse 1072

    12 janvier 2015

    La phrase originale

    I have a few left from Andrews. Molly spitting them out. Knows the taste of them now.

    M’en reste un peu de chez Andrews.
    Molly les crachait.
    Connait leur goût maintenant.

    Progression : 7.24 %

  • #Ulysse 1073

    13 janvier 2015

    La phrase originale

    Oranges in tissue paper packed in crates. Citrons too.

    Des oranges sous plastique
    sur palettes.
    Et des citrons aussi.

    Progression : 7.24 %

  • #Ulysse 1074

    14 janvier 2015

    La phrase originale

    Wonder is poor Citron still in Saint Kevin’s parade. And Mastiansky with the old cither. Pleasant evenings we had then. Molly in Citron’s basketchair.

    Savoir si ce pauvre Citron fait toujours partie de la Saint Kevin’s parade.
    Et Mastiansky avec sa vieille cithare.
    Quelques soirées sympas à l’époque.
    Molly dans le fauteuil en osier à Citron.

    Progression : 7.25 %

  • #Ulysse 1075

    15 janvier 2015

    La phrase originale

    Nice to hold, cool waxen fruit, hold in the hand, lift it to the nostrils and smell the perfume. Like that, heavy, sweet, wild perfume. Always the same, year after year.

    Doux sous les doigts
    un fruit froid & brillant
    qui tient bien dans la main.
    Hisse-le sous les narines & respire le parfum.
    Comme ça
    parfum brut
    profond
    & sucré.
    Toujours le même
    chaque année.

    Progression : 7.26 %

  • #Ulysse 1076

    16 janvier 2015

    La phrase originale

    They fetched high prices too, Moisel told me.

    Et ça rapportait gros aussi
    d’après Moisel.

    Progression : 7.26 %


  • [1Référence à la visite du fantôme de sa mère, d’Ulysse 129 à 153.

    [2Cf. Ulysse 33.

    [3Au doux moment du jour (chauffé par les rayons d’en haut), après avoir soufflé sur le fantôme de sa mère pour que chaque brume se barre, Stephen trouve en Mulligan (la voix venue de la tour creuse) une mère-bis de substitution, une qui sait l’apaiser (« le p’tit dej est prêt »), rassurer (« tout va bien »), et souffle les mots doux annoncés en Ulysse 170.

    [4Cf. Ulysse 79.