Haines



  • #Ulysse 25

    1er mars 2012

    La phrase originale

    — How long is Haines going to stay in this tower ?

    — Il va encore squatter
    longtemps la tour
    le Haines [1] ?

    Progression : 0.17 %

  • #Ulysse 27

    3 mars 2012

    La phrase originale

    — God, isn’t he dreadful ? he said frankly. A ponderous Saxon.

    — Nom de Dieu quel sale con !
    franchement dit-il.
    Saxon pure jus.

    Progression : 0.18 %

  • #Ulysse 28

    4 mars 2012

    La phrase originale

    He thinks you’re not a gentleman. God, these bloody English ! Bursting with money and indigestion. Because he comes from Oxford.

    Pour lui t’es pas un vrai [2].
    Putain ces cons d’anglais !
    De fric & chiasse farcis.
    Tout ça à cause de son code-barres Oxford.

    Progression : 0.19 %

  • #Ulysse 29

    5 mars 2012

    La phrase originale

    You know, Dedalus, you have the real Oxford manner. He can’t make you out. O, my name for you is the best : Kinch, the knife-blade.

    T’sais Dedalus [3],
    toi t’es Oxford.
    Lui peut pas te piger.
    Moi le p’tit nom que je te colle le meilleur :
    Minus [4]
    a.k.a le scalpel.

    Progression : 0.20 %

  • #Ulysse 31

    7 mars 2012

    La phrase originale

    — He was raving all night about a black panther, Stephen said. Where is his guncase ?

    — Il a passé la nuit à voir
    disait Stephen
    des panthères noires.
    L’est passée où la housse
    de sa Kalashnikov ?

  • #Ulysse 32

    8 mars 2012

    La phrase originale

    — A woful lunatic ! Mulligan said. Were you in a funk ?

    — Quel pauvtaré ! dit Mulligan.
    T’afoutulespétoches ?

    Progression : 0.21%

  • #Ulysse 33

    9 mars 2012

    La phrase originale

    — I was, Stephen said with energy and growing fear. Out here in the dark with a man I don’t know raving and moaning to himself about shooting a black panther.

    — Ouais, dit Stephen
    assez vénère
    & trouille au tronc.
    Imagine-toi planté dans le noir tout contre
    un mec foncedé connu ni d’Eve
    dont la bouche chiale qu’il faut flinguer
    noire une panthère [5]...

    Progression : 0.22 %

  • #Ulysse 34

    10 mars 2012

    La phrase originale

    You saved men from drowning. I’m not a hero, however. If he stays on here I am off.

    Tu ressuscites des noyés.
    Mais j’suis pas superman
    moi [6].
    Si lui reste moi j’me casse.

    Progression : 0.23%

  • #Ulysse 81

    26 avril 2012

    La phrase originale

    — It’s not fair to tease you like that, Kinch, is it ? he said kindly. God knows you have more spirit than any of them.

    — C’est pas juste de t’emmerder comme ça
    Minus
    pas vrai ?
    lui dit l’ami.
    Tout le monde le sait que t’en as plus
    que tous ces connards [7] réunis.

    Progression : 0.56%


  • #Ulysse 83

    28 avril 2012

    La phrase originale

    — Cracked lookingglass of a servant ! Tell that to the oxy chap downstairs and touch him for a guinea. He’s stinking with money and thinks you’re not a gentleman. His old fellow made his tin by selling jalap to Zulus or some bloody swindle or other. God, Kinch, if you and I could only work together we might do something for the island. Hellenise it.

    — Miroir fêlé d’une bonne !
    Va l’dire au con de l’étage en dessous
    & tire-lui donc dix balles.
    Il pue l’fric et croit que t’en es pas un [8].
    Son vieux s’est fait du blé
    vendant de la beuh aux Zoulous
    ou Dieu sait quelle combine
    ou quoi.
    Merde Minus
    si toi & moi on pouvait juste bosser ensemble
    on pourrait faire quelque chose pour l’île.
    L’helléniser.

    Progression : 0.59%

  • #Ulysse 85

    30 avril 2012

    La phrase originale

    — And to think of your having to beg from these swine. I’m the only one that knows what you are. Why don’t you trust me more ? What have you up your nose against me ? Is it Haines ? If he makes any noise here I’ll bring down Seymour and we’ll give him a ragging worse than they gave Clive Kempthorpe.

    — Et dire que tu devrais te foutre à genoux devant ces porcs.
    Moi seul sais ce que tu vaux.
    Pourquoi tu m’fais pas plus confiance ?
    Pourquoi tu m’as dans l’pif ?
    C’est Haines ? [9]
    S’il la ramène ne serait-ce qu’à peine
    moi j’te ramène Seymour [10]
    on lui foutra une raclée pire
    que celle qu’ils ont foutue à Clive Kempthorpe [11].

    Progression : 0.61%

  • #Ulysse 91

    6 mai 2012

    La phrase originale

    — Let him stay, Stephen said. There’s nothing wrong with him except at night.

    — Laisse-le [12] crécher
    lui crache Stephen.
    Il est clean
    sauf la nuit.

    Progression : 0.66%


  • #Ulysse 117

    1er juin 2012

    La phrase originale

    A voice within the tower called loudly :
    —Are you up there, Mulligan ?

    Une voix dans la tour, une voix grasse :
    — T’es là
    Mulligan ?

    Progression : 0.85%

  • #Ulysse 118

    2 juin 2012

    La phrase originale

    — I’m coming, Buck Mulligan answered.

    — J’arrive
    lui répond Mulligan.

    Progression : 0.85%

  • #Ulysse 119

    3 juin 2012

    La phrase originale

    He turned towards Stephen and said :
    —Look at the sea. What does it care about offences ? Chuck Loyola, Kinch, and come on down. The Sassenach wants his morning rashers.

    Il se tourne vers Stephen
    lui dit :
    — Mire la mer [13].
    Qu’est-ce qu’elle s’en fout des offenses [14] ?
    Aux chiottes Loyola [15]
    Minus
    & puis descends.
    Le saxconnard [16] veut ses tartines.

    Progression : 0.85%

  • #Ulysse 157

    11 juillet 2012

    La phrase originale

    — Dedalus, come down, like a good mosey. Breakfast is ready. Haines is apologising for waking us last night. It’s all right.

    — Dedalus
    bouge
    & traîne-toi.
    Le p’titdej est prêt.
    Haines s’excuse de nous avoir réveillé cette nuit [17].
    Tout va bien [18].

    Progression : 1.04%

  • #Ulysse 160

    14 juillet 2012

    La phrase originale

    His head disappeared and reappeared.
    —I told him your symbol of Irish art. He says it’s very clever. Touch
    him for a quid, will you ? A guinea, I mean.

    Toute sa tête disparaît
    & puis réapparaît.
    — Je lui ai parlé de ton symbole de l’art d’Irlande [19].
    Il dit que c’est très malin.
    Tape lui cent balles, ok ?
    J’veux dire cent euros.

    Progression : 1.06%


  • #Ulysse 172

    26 juillet 2012

    La phrase originale

    — We’ll be choked, Buck Mulligan said. Haines, open that door, will you ?

    — On va crever,
    dit Buck Mulligan.
    Haines
    ouvre la porte
    s’te plaît.

    Progression : 1.15%

  • #Ulysse 173

    27 juillet 2012

    La phrase originale

    Stephen laid the shavingbowl on the locker. A tall figure rose from the hammock where it had been sitting, went to the doorway and pulled open the inner doors.

    Stephen dépose le bol [20] sur le Leksvik [21].
    Une grosse silhouette se hisse
    hors du hamac où elle s’était fondue,
    s’approche de l’entrée
    ouvre la porte.

    Progression : 1.16%

  • #Ulysse 174

    28 juillet 2012

    La phrase originale

    — Have you the key ? a voice asked.

    — T’as la clé ?
    une voix lui demande.

    Progression : 1.17%

  • #Ulysse 175

    29 juillet 2012

    La phrase originale

    — Dedalus has it, Buck Mulligan said. Janey Mack, I’m choked !

    — C’est Dedalus qui l’a
    répond Buck Mulligan.
    Allez putain
    j’étouffe !

    Progression : 1.17%

  • #Ulysse 179

    2 août 2012

    La phrase originale

    Haines stood at the doorway, looking out. Stephen haled his upended valise to the table and sat down to wait.

    Haines est planté dans l’entrée
    tout oeil dehors.
    Stephen traîne à l’épaule sa sacoche vers la table où il s’assoit
    patient.

    Progression : 1.19%

  • #Ulysse 181

    4 août 2012

    La phrase originale

    — I’m melting, he said, as the candle remarked when… But, hush ! Not a word more on that subject ! Kinch, wake up ! Bread, butter, honey. Haines, come in. The grub is ready. Bless us, O Lord, and these thy gifts. Where’s the sugar ? O, jay, there’s no milk.

    — Je foooooooonds [22]
    dit-il
    comme le dit la chandelle lorsque...
    Mais chut !
    Debout Minus !
    Du pain, du beurre, du miel.
    Bouge-toi Haines.
    La bouffe est prête.
    Merci Seigneur & voici vos dons.
    Il est où le sucre ?
    Et merde
    y a plus de lait.

    Progression : 1.22%


  • #Ulysse 186

    9 août 2012

    La phrase originale

    Haines came in from the doorway and said quietly :
    —That woman is coming up with the milk.

    Haines la voix douce depuis le palier leur dit :
    Cette femme se pointe avec son lait.

    Progression : 1.25%



  • [1Nom du troisième larron vivant sur place, autre coloc de la tourette, alors « de passage à Dublin pour étudier sur le terrain le folklore local et s’adonner à son livresque gaélique » (Chez Ulysse, toujours).

    [2Suite de la réplique initiée en Ulysse 27.

    [3Suite de la réplique initiée en Ulysse 27 et poursuivie en Ulysse 28.

    [4cf. Ulysse 4.

    [5Précision biographique :

    Le prototype de Haines, l’ami anglais de Mulligan, se nommait en réalité Samuel Chanavix Trench, d’une distinguée famille anglo-irlandaise, et son cauchemar de la panthère qui effraya Stephen fut dans la réalité plus noir et échevelé que dans la fiction, avec coups de revolver de Trench pour mettre en fuite l’épouvantable panthère de la nuit, suivis de peu par d’autres coups de feu tirés par Gogarty sur des casseroles suspendues au-dessus du lit de Joyce, qui lui firent prendre ses jambes à son cou et abandonner la tour aux premières heures pour ne plus y remettre les pieds.

    Julián Ríos, Chez Ulysse, Tristram, traduction Albert Bensoussan et Geneviève Duchêne, P.30-31.

    [6Contrairement à d’autres, cf. Ulysse 2.

    [7Lesquels ?

    [8Cf. Ulysse 28.

    [9Sous entendu : c’est Haines le problème ?

    [10Un quidam inconnu.

    [11Quidam idem.

    [12Réponse de Stephen à Mulligan (réplique d’Ulysse 85).

    [13Emprunt fait à Julián Ríos (ou à son traducteur).

    [14Celles de Mulligan envers Stephen, cf. Ulysse 110

    [15Ce Loyola : Ignace de Loyola

    [16Haines, cf. Ulysse 25 (et tant d’autres).

    [17Cf. Ulysse 33.

    [18Au doux moment du jour (chauffé par les rayons d’en haut), après avoir soufflé sur le fantôme de sa mère pour que chaque brume se barre, Stephen trouve en Mulligan (la voix venue de la tour creuse) une mère-bis de substitution, une qui sait l’apaiser (« le p’tit dej est prêt »), rassurer (« tout va bien »), et souffle les mots doux annoncés en Ulysse 170.

    [19Cf. Ulysse 79.

    [20Le bol de Buck, cf. Ulysse 167.

    [21Référence de l’article : 800.441.99, 249€ seulement.

    [22

    Extrait de Qui veut la peau de Roger Rabbit ? (Robert Zemeckis, 1988)