médecine, s.f. Science des maladies et art de les guérir.

l’effervescence

poème reflowable

dimanche 25 octobre 2015, par Guillaume Vissac |
Tags :

n’oublie pas d’éprouver

les reflets
les celsius
les silences au piano
l’animal mis tout contre
l’animal robotique
l’instant au cours duquel
le mot venant va mordre

il faudrait partir sur
une heure de silence par
minute



Share |

41 révisions

l’effervescence, version 32 (6 octobre 2014)

le monde est le poème du monde

c’est passé c’est présent c’est le leur

le monde est le poème du monde

tourne la tête regarde

le caviar des fenêtres & l’éclairage public

j’ai vu le corps d’un homme

pend c’est un triangle étrange

plus près de nous peut-être

une mastication

</font </div >

l’effervescence, version 31 (5 octobre 2014)

quelqu’un souffre d’apnée du visage

c’est un poète des anfractuosités

fishboy sans état d’âme

m’a dit lune vénéneuse

guérande

tourne il faut t’en méfier comme

la tête regarde

le caviar des fenêtres & l’éclairage public peste bubonique

j’ai vu le corps d’un homme

pend c’est un triangle étrange

plus près de nous peut-être

l’effervescence, version 30 (2 avril 2014)

le monde est le poème du monde

l’effervescence, version 29 (6 février 2014)

quelqu’un souffre d’apnée du visage

lune solong

elle se bat bras et jambes contre le sens de l’eau

arrivée au cluster général lune solong met à jour

méfie-toi donc du soir avilissant

c’est nil nimand entre en scène

l’éroïne le rencontre

c’est un poète des anfractuosités

prédateur pirateur des noms propres

fishboy sans état d’âme j’ai des tuyaux dit-il

l’effervescence, version 28 (24 janvier 2014)

dirk langley a écrit

a écrit

dirk langley a écrit

rien n’a changé Fishboy

comme une une mer hertzienne

méfie-toi je décore mes espaces intérieurs

méfie-toi donc du soir avilissant

quelqu’un s’appelle ici nil nimand entre en scène

l’éroïne le rencontre

à la crête de l’instantanné

l’effervescence, version 27 (22 janvier 2014)

a écrit un virus

reflowable

rien n’a changé Fishboy

rien n’a changé

rien n’a changé Fishboy

une sous les néons parfois

on injecte des phasmes dans la carne du temps

puis une mer hertzienne

l’effervescence, version 26 (21 janvier 2014)

rien n’a changé Fishboy Cziffra

rien n’a changé changé

c’est faux

sous dans les néons parfois

laboratoires

on injecte des phasmes heures dans la carne du temps

elle révolutionne

elle étire la surface perceptible des choses

arrivée au cluster général que dit-elle ?

mais à qui vont ces mots ?

l’effervescence, version 25 (20 janvier 2014)

reflowable aux os reflowables

c’est tout est faux}

on injecte des heures dans la carne gelée du temps

l’effervescence, version 24 (20 janvier 2014)

dirk langley a m’a écrit un virus

aux os reflowables reflowable

rien n’a changé Cziffra Tybalt

tout est faux nous vivons dans nos gueules respectives

et plus rien n’est réel

elle se bat bras dit

l’effervescence, version 23 (19 janvier 2014)

je ne connais pas dirk langley

je ne l’ai jamais vu

on injecte ose des heures injections dans la gelée du temps

l’éroïne

le long du câble SEA-ME-WE 4

n’a pas besoin des ondes de 4G pour envoyer textos

elle dit

disant

je suis presque et

lequel Tybalt

lequel tu es ?

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | Tout afficher



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |