Non, en réalité elle ne savait faire que deux choses. Et quand je dis deux choses, c’est généralement qu’elle se laisse le choix entre deux options, c’est donc au fond une seule et même décision à prendre lorsqu’elle en vient à s’entretenir avec quiconque dans l’optique d’être recrutée par lui. Voilà à quoi nous pourrions la résumer : si on lui demande quelles sont, d’après elle, ses qualités premières, elle ne répondra pas. Elle rassemblera ses affaires (son manteau, ses documents si elle en a, sa dignité, sa droiture, son sac à main, sa poignée de main moite ou pas, sa foulée douce pour regagner la porte, son air dans la tête qui ne veut pas sortir, l’empreinte et le son de ses pas sur le macadam tiède, son lustre, son teint, son ombre s’il y en a, tous les effluves de son parfum dans les narines d’un tiers, n’importe quel tiers, à n’importe quel endroit de la ville ou du monde, posant sur elle une mine circonspecte) et s’en ira sans un regard pour rien. Si, au contraire (et finalement c’est l’un ou l’autre dans ce genre de situations), on lui demande d’énoncer à voix haute ses défauts alors, et seulement là, elle accepte de dire. Quoi ? Tout ce qu’elle a sur le cœur.

GV
vendredi 31 juillet 2020 - dimanche 20 juin 2021




9 révisions

3 choses à (ne pas) savoir pour préparer un entretien d’embauche, version 10 (31 juillet 2020)

Non, en réalité elle ne savait faire que deux choses. Et quand je dis deux choses, c’est généralement qu’elle se laisse le choix entre deux options, c’est donc au fond une seule et même décision à prendre lorsqu’elle en vient dans ces situations à s’entretenir la fois basiques et complexes que sont les entretiens avec quiconque dans l’optique d’être recrutée par lui . Voilà à quoi nous pourrions la le résumer : si on lui demande quelles sont, d’après elle, ses qualités premières, elle ne répondra pas. Elle rassemblera ses affaires (son manteau, ses documents si elle en a, sa dignité, sa droiture, son sac à main, sa poignée de main moite ou pas, sa foulée douce pour regagner la porte, son air dans la tête qui ne veut pas sortir , l’empreinte et le son de ses pas sur le macadam tiède , son lustre , son teint , son ombre s’il y en a , tous les effluves de son parfum dans les narines d’un tiers , n’importe quel tiers , à n’importe quel endroit de la ville ou du monde , posant sur elle une mine circonspecte ) et s’en ira sans un regard pour rien. Si, au contraire (et finalement c’est l’un ou l’autre dans ce genre de situations), on lui demande d’énoncer d’annoncer à voix haute ses défauts alors, et seulement là, elle accepte de dire. Quoi ? Tout ce qu’elle a sur le cœur coeur .
Boulot, Ville
png/bribes.png
3 choses à ( ne pas ) savoir pour préparer un entretien d’embauche

3 choses à (ne pas) savoir pour préparer un entretien d’embauche, version 9 (31 juillet 2020)

Non, en réalité elle ne savait faire que deux choses. Et quand je dis deux choses, c’est généralement qu’elle se laisse le choix entre deux options, c’est donc au fond une seule un seul et même décision choix à prendre faire dans ces situations à la fois basiques et complexes que sont les entretiens avec quiconque. Voilà à quoi nous pourrions le cela pourrait se résumer : si on lui demande quelles sont, d’après elle, ses qualités premières, elle ne répondra pas. Elle rassemblera ses affaires (son manteau, ses documents si elle en a, sa dignité, sa droiture, son sac à main, sa poignée de main moite ou pas , sa foulée douce pour regagner la porte lâchée à l’arrivée ) et s’en ira sans un regard pour rien. Si, au contraire (et finalement c’est l’un ou l’autre dans ce genre de situations), on lui demande d’annoncer à voix haute ses défauts alors, et seulement là, elle accepte de dire. Quoi ? Tout ce qu’elle a sur le coeur.

3 choses à (ne pas) savoir pour préparer un entretien d’embauche, version 8 (19 juillet 2020)

Non, en réalité elle ne savait sait faire que deux choses. Et quand je dis deux choses, c’est généralement qu’elle se laisse le choix entre deux options, c’est donc au fond un seul et même choix à faire qui se pose dans ces situations à la fois basiques et complexes que sont les entretiens avec quiconque. Voilà à quoi cela pourrait se résumer : si on lui demande quelles sont, d’après elle elles , ses qualités premières, elle ne répondra pas. Elle rassemblera rassemble ses affaires (son manteau, ses documents si elle en a, sa dignité, sa droiture, son sac à main, sa poignée de main moite lâchée à l’arrivée) et elle s’en ira va sans un regard pour rien. Si, au contraire (et finalement c’est l’un ou l’autre dans ce genre de situations), on lui demande d’annoncer à voix haute ses défauts alors, , et seulement là, elle accepte de dire. Quoi ? Tout ce qu’elle a sur le coeur.

3 choses à (ne pas) savoir pour préparer un entretien d’embauche, version 7 (15 juillet 2020)

Non, en réalité elle ne sait faire que deux choses. Et quand je dis deux choses, c’est généralement qu’elle se laisse le choix entre deux options, c’est donc au fond un seul une seule et même choix qui se pose dans ces situations basiques approche quant à la délicate et indispensable hygiène mentale nécessaire pour affronter le mieux possible quelque chose d’aussi complexe et complexes que sont les entretiens d’aussi basique qu’un entretien d’embauche avec quiconque. ( à ce stade , peu importe le contexte et les motivations des uns et des autres ). Voilà à quoi cela pourrait se résumer : si on lui demande quelles sont, d’après elles, ses propres qualités premières , elle ne répondra pas répond rien . Elle rassemble ses affaires (son manteau, ses documents si elle en a, sa dignité, sa droiture, son sac à main, sa poignée de main moite lâchée à l’arrivée ) et elle s’en va sans un regard pour rien etc . ) et elle s’en va sans un regard pour quiconque. Si, au contraire (et finalement c’est l’un ou l’autre dans ce genre de situations), on lui demande d’annoncer d’évoquer à voix haute ses défauts alors, là, et seulement là, elle accepte de diretout ce qu’elle a sur le coeur . Quoi ? Tout ce qu’elle a sur le coeur.

3 choses à (ne pas) savoir pour préparer un entretien d’embauche, version 6 (20 juin 2020)

Non, en réalité elle ne sait faire que deux choses. Et quand je dis deux choses, c’est généralement qu’elle se laisse le choix entre deux options, c’est donc au fond une seule et même approche quant à la délicate et indispensable hygiène mentale nécessaire pour à affronter le mieux possible quelque chose d’aussi complexe et d’aussi basique qu’un entretien d’embauche avec quiconque (à ce stade, peu importe le contexte et les motivations des uns et des autres). Voilà à quoi cela pourrait se résumer : si on lui demande quelles sont, d’après elles, ses propres qualités, elle ne répond rien. Elle rassemble ses affaires (son manteau, ses documents si elle en a, sa dignité, sa droiture, son sac à main, etc.) et elle s’en va sans un regard pour quiconque. Si, au contraire (et finalement c’est l’un ou l’autre dans ce genre de situations), on lui demande d’évoquer à voix haute ses défauts alors, là, et seulement , elle accepte de dire tout ce qu’elle a sur le coeur.

3 choses à (ne pas) savoir pour préparer un entretien d’embauche, version 5 (28 mai 2020)

Non, en réalité elle ne sait faire que deux choses. Et quand je dis deux choses, c’est généralement qu’elle se laisse le choix entre deux options, c’est donc au fond une seule et même approche quant à la délicate et indispensable hygiène mentale nécessaire à affronter le mieux possible quelque chose d’aussi complexe et d’aussi basique qu’un entretien d’embauche avec quiconque qui que ce soit (à ce stade, peu importe le contexte et les motivations des uns et des autres). Voilà à quoi cela pourrait se résumer : si on lui demande quelles sont, d’après elles, ses propres qualités, elle ne répond rien. Elle rassemble ses affaires (son manteau, ses documents si elle en a, sa dignité, sa droiture, son sac à main, etc.) et elle s’en va sans un regard pour quiconque. Si, au contraire (et finalement c’est l’un ou l’autre dans ce genre de situations), on lui demande d’évoquer à voix haute ses défauts alors, là, seulement, elle accepte de dire tout ce qu’elle a sur le coeur .Et elle laisse là s’écouler le flux.

3 choses à (ne pas) savoir pour préparer un entretien d’embauche, version 4 (1er mai 2020)

Non, pas trois , en réalité elle ne sait faire que deux choses. Et quand je dis deux choses, c’est généralement qu’elle se laisse le choix entre deux options , options divergentes , c’est donc au fond une seule et même approche quant à la délicate et indispensable hygiène mentale nécessaire à affronter appréhender le mieux possible quelque chose d’aussi complexe et d’aussi basique qu’un entretien d’embauche avec qui que ce soit (à ce stade, peu importe le contexte et les motivations des uns et des autres). Voilà à quoi cela pourrait se résumer : si on lui demande quelles sont, d’après elles, ses propres qualités, elle ne répond rien. Elle rassemble ses affaires (son manteau, ses documents si elle en a, sa dignité , sa droiture , son sac à main, etc.) et elle s’en va sans un regard pour quiconque. Si, au contraire (et finalement c’est l’un ou l’autre dans ce genre de situations), on lui demande d’évoquer à voix haute ses défauts alors, là, seulement, elle accepte de dire. Et elle laisse s’écouler le fluxdu robinet sans que personne puisse l’interrompre avant qu’elle soit allé à son terme .

3 choses à (ne pas) savoir pour préparer un entretien d’embauche, version 3 (30 avril 2020)

3 choses à savoir pour se préparer à un entretien d’embauche
Non, pas trois, elle ne sait faire que deux choses. Et quand je dis deux choses, c’est généralement qu’elle se laisse le choix entre deux options divergentes, c’est donc au fond une seule et même approche quant à la délicate et indispensable hygiène mentale nécessaire à appréhender le mieux possible quelque chose d’aussi complexe et d’aussi basique qu’un entretien d’embauche avec qui que ce soit ( à ce stade , peu importe le contexte et les motivations des uns et des autres ). un quidam . Voilà à quoi cela pourrait se résumer : si on lui demande quelles sont, d’après elles, ses propres qualités, elle ne répond rien. Elle rassemble ses affaires (son manteau, son ses documents si elle en a , son sac à main, etc ) et elle s’en va sans un regard pour quiconque .) et elle s’en va sans un regard pour quiconque. Si, au contraire (et finalement c’est l’un ou l’autre dans ce genre de situations contexte ), on lui demande ses défauts se défaut alors, là, seulement, elle accepte de dire. Et elle laisse s’écouler le flux du robinet sans que personne puisse l’interrompre avant qu’elle soit allé à son terme.
Les plus lus : 270513 · 100813 · 130713 · 120614 · 290813 · 271113 · 211113 · 010918 · Fuir est une pulsion, listing adolescent · 120514 ·

Derniers articles : 200521 · 190521 · 180521 · 170521 · 160521 · 150521 · 140521 · 130521 · les frères · 120521 ·

Au hasard : 290909 · 141215 · 040814 · 241018 · 220619 · 020119 · 041015 · Gefahr · 280516 · 100116 ·
Quelques mots clés au hasard : Andrei Tarkovski · Sylvia Plath · Bernard-Marie Koltès · René Audet · Glenn Gould · Georges Perec · Stephen Sondheim · Andy Warhol · Matthew Herbert · Covid · Aram Khatchatourian · Stephen King · Low · Mondkopf · Raphaël · Pierre Reverdy · Daria · Enki Bilal · Thomas Anido · Maurice Leblanc · Macbook · Cecile McLorin Salvant · Piotr Ilitch Tchaïkovski · Hanif Kureishi · Coup de tête · Jean-Patrick Manchette · Daniel Bourrion · Chris O’Leary · Nick Cave · Félix Vallotton

Guillaume Vissac est né dans la Loire un peu après Tchernobyl. Éditeur pour publie.net depuis 2015, il mène également ses propres chantiers d’écriture, de piratage littéraire et de traduction.

Livres : Vers Velvet (Pou, Histoires pédées, 2020). Accident de personne (Othello, réédition 2018) · Le Chien du mariage (traduction du recueil d'Amy Hempel, Cambourakis, 2018) · Mondeling (avec Junkuu Nishimura, publie.net, 2015) · Coup de tête (publie.net, 2013, réédité en 2017) · Accident de personne (publie.net, 2011) · Livre des peurs primaires (publie.net, 2010) · Qu'est-ce qu'un logement (publie.net, 2010)