090814


Ce n’est pas très cohérent avec le début du rêve (oublié par ailleurs), mais je me retrouve avec L., dans un avion, l’avion penche, il s’apprête à terrir, nous tournons autour de gigantesques sculptures en métal sur lesquels des corps (corps d’enfants, semble-t-il) sont posés, nous sommes écrasés sur la structure amiantée de l’avion, nous nous tenons aux branches, j’ai sous mes doigts des stylos bille, je me crispe, j’ai peur que les stylos tombent dans le vide.

H. m’a demandé depuis combien de temps je ne m’étais pas baigné dans la mer (et donc baigné tout court), j’ai répondu approximativement une quinzaine d’années, je ne dois pas être très loin de la réalité. Il m’a demandé ça le long du sentier côtier de Carantec, au retour de la plage enclavée, face au phare, où, donc, nous nous sommes baignés dans l’eau froide, jusqu’à la tête. La mer est montée haute. J’aurais souhaité pouvoir emmagasiner de l’air marin dans une bonbonne pour pouvoir me l’injecter si besoin le reste de l’année mais ça n’est pas réellement très plausible ce truc. C’est notre dernier jour ici ; demain nous rentrons à Paris.

V. m’envoie, par email, un passage lu chez Amy Hempel (c’est Tumble Home, me dit-elle), c’est très elle :

I am not quite myself, I think.
But who here is quite himself ? And yet there is a way in which we all are more ourselves than ever, I suppose.

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

090814, version 5 (2 septembre 2014)

L., H., Morlaix, V., Amy Hempel, Rêve
Ce n’est pas très cohérent avec le début du rêve rêve ( que par ailleurs j’ai déjà oublié ), mais je me retrouve avec L . (oublié par ailleurs), mais je me retrouve avec [L.->mot43], dans un avion, l’avion penche, il s’apprête à terrir atterrir , nous tournons autour de gigantesques sculptures en métal sur lesquels des corps (corps d’enfants, semble-t-il) sont posés, nous sommes écrasés sur la structure amiantée de l’avion, nous nous tenons aux branches, j’ai sous mes doigts des stylos bille , je me crispe, car j’ai peur que les stylos tombent dans le vide.
jpg/p1000905.jpg

090814, version 4 (9 août 2014)

H. m’a demandé depuis combien de temps je ne m’étais pas baigné dans la mer (et donc baigné tout court), j’ai répondu approximativement une quinzaine d’années, je ne dois pas être très loin de la réalité. Il m’a demandé ça le long du sentier côtier de Carantec, au retour de la plage enclavée, face au phare, où, donc, nous nous sommes baigné dans l’eau froide, jusqu’à la tête. La mer est montée haute. J’aurais souhaité pouvoir emmagasiner de l’air marin dans une bonbonne pour pouvoir me l’injecter si besoin le reste de l’année mais ça n’est pas vraiment plausible ce truc. C’est notre dernier jour ici ; demain nous rentrons à Paris.

V. m’envoie, par email, un passage lu chez Amy Hempel ( c’est Tumble Home , me dit-elle ), c’est très elle :

090814, version 3 (9 août 2014)

V. m’envoie, par email, un passage lu chez Amy Hempel :

<blockquote>

I am not quite myself, I think.

But who here is quite himself ? And yet there is a way in which we all are more ourselves than ever, I suppose.

</blockquote>

090814, version 2 (9 août 2014)

Ce n’est pas très cohérent avec le début du rêve (que par ailleurs j’ai déjà oublié), mais je me retrouve avec L., dans un avion, l’avion penche, il s’apprête à atterrir, nous tournons autour de gigantesques sculptures en métal sur lesquels des corps (d’enfants, semble-t-il) sont posés, nous sommes écrasés sur la structure amiantée de l’avion, nous nous tenons aux branches, j’ai sous mes doigts des stylos, je me crispe, car j’ai peur que les stylos tombent dans le vide.

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |