240517


Pas grand chose à dire sur cette journée. Un moment avec Joachim et Roxane vers Saint-Lazare. Les pollens, encore les pollens. Ils me sont bombardés. H. me file un médoc que j’avale sans même regarder ce que c’était. Je n’avais pas besoin du médoc, je lui dis après coup : les symptômes se sont arrêtés juste après que je l’ai pris. Quentin m’a envoyé son nouveau livre, La ville fond. Baptiste Morizot termine son livre [1] Les diplomates par la phrase suivante : le loup est un whistleblower à l’égard des structures écologiques et ontologiques les plus architectoniques des Modernes ; il les fait saillir en pleine lumière.

25 juin 2017
par Guillaume Vissac
Journal
#Baptiste Morizot #H. #Joachim Séné #Paris #Quentin Leclerc

[1Une page plus tôt : Il n’y a pas de nature dont nous soyons dehors.

<  -  >

Partager

Révisions

5 révisions

240517, version 6 (25 juin 2017)

Joachim Séné, Paris, H., Quentin Leclerc, Baptiste Morizot
jpg/dsc_0437-2.jpg
Pas grand chose à dire sur cette journée. Un moment avec [Joachim->http://jsene.net] et [Roxane->http://roxane.chapalpanoz.com] Quelque part, il faudrait peut-être arrêter de vivre comme on vote. Un moment avec Joachim et Roxane vers Saint-Lazare. Les pollens, encore les pollens. Ils me sont bombardés. H. me file un médoc que j’avale sans même regarder ce que c’était. Je n’avais pas besoin du médoc, je lui dis après coup : les symptômes se sont arrêtés juste après que je l’ai pris. [Quentin->https://rlv.quentinleclerc.com] Quentin m’a envoyé son nouveau livre, [La La ville fond->http://www . fond . editionsdelogre.fr/books/view/Quentin-Leclerc-La-Ville-fond]. Baptiste Morizot termine son livre [1] Les diplomates par la phrase suivante : le loup est un whistleblower à l’égard des structures écologiques et ontologiques les plus architectoniques des Modernes ; il les fait saillir en pleine lumière.

[1Une page plus tôt : Il n’y a pas de nature dont nous soyons dehors.

240517, version 5 (24 juin 2017)

Pas Je n’ai pas grand chose à dire sur cette journée. Quelque part, il faudrait peut-être arrêter de vivre comme on vote. Par défaut. Un moment avec Joachim et Roxane vers Saint-Lazare. Les pollens, encore les pollens. Ils me sont bombardés. H. me file un médoc que j’avale sans même regarder ce que c’était. Je n’avais pas besoin du médoc, je lui dis après coup : les symptômes se sont arrêtés juste après que je l’ai pris. Quentin m’a envoyé son nouveau livre, La ville fond. Baptiste Morizot termine son livre [2] Les diplomates par la phrase suivante : le loup est un whistleblower à l’égard des structures écologiques et ontologiques les plus architectoniques des Modernes ; il les fait saillir en pleine lumière.

[2Une page plus tôt : Il n’y a pas de nature dont nous soyons dehors.

240517, version 4 (21 juin 2017)

Je n’ai pas grand chose à dire sur cette journée. Quelque part, il faudrait peut-être arrêter de vivre comme on vote. Par défaut. Par élimination du pire. Un moment avec Joachim et Roxane vers Saint-Lazare. Les pollens, encore les pollens. Ils me sont bombardés. [H H .->mot59] me file un médoc que j’avale sans même regarder ce que c’était. Je n’avais pas besoin du médoc, je lui dis après coup : , les symptômes se sont arrêtés juste après que je l’ai pris. Quentin m’a envoyé son nouveau livre roman , La ville fond. Baptiste Morizot termine son livre [3] Les diplomates par la phrase suivante : le loup est un whistleblower à l’égard des structures écologiques et ontologiques les plus architectoniques des Modernes ; il les fait saillir en pleine lumière.

[3Une page plus tôt : Il n’y a pas de nature dont nous soyons dehors.

240517, version 3 (25 mai 2017)

Je n’ai pas grand chose à dire sur cette journée. Quelque part, il faudrait peut-être arrêter de vivre comme on vote. Par défaut. Par élimination du pire. Un moment avec Joachim et Roxane vers Saint-Lazare. Les pollens, encore les pollens. Ils me sont bombardés. H. me file un médoc que j’avale sans même regarder ce que c’était. Je n’avais pas besoin du médoc, je lui dis après coup, les symptômes se sont arrêtés juste après que je l’ai pris. Quentin m’a envoyé son nouveau roman, La ville fond. Baptiste Morizot termine son livre [4] Les diplomates par la phrase suivante : le loup est un whistleblower à l’égard des structures écologiques et ontologiques les plus architectoniques des Modernes ; il les fait saillir en pleine lumière.

[4Une page plus tôt : Il n’y a pas de nature dont nous soyons dehors.

240517, version 2 (24 mai 2017)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |