Hier encore j’écrivais ici vouloir aller dans la direction d’un site sans CSS ; je me retrouve aujourd’hui à tester des rendus CSS pour des caviardages assez chanmés. Pourquoi ? Ça me dépasse. Et, comme chaque fois que je remets le nez dans le code, je n’y comprends rien, j’ai tout oublié de la technique, et il me faut tout laborieusement réapprendre (fatigue). Mais là, ça fonctionnait. Avec un interlignage important (sinon ça bave sur les autres lignes) peut-être mais ça fonctionnait. L’idée, c’est de créer une balise <x></x> pour encadrer les mots qu’on souhaite caviarder. Je ne sais pas pourquoi ça fonctionne dans une autre rubrique que le journal et pas dans le journal lui-même, peut-être c’est dû au cache. Le code a été pris (et modifié, il y avait une incompatibilité autour de la balise & after) ici :

x {
 position: relative;
 white-space: pre;
   background: black;
   border-radius: 0.1em;
   box-shadow: 0 0 1px rgba(0,0,0,0.35);
   content: " ";
   height: 1.2em;
   position: absolute;
   transform: skewY(-5deg) rotate(5deg);
}  

Mais en réalité, non, ça ne marche pas, je veux dire que si, ça marche trop en réalité, car quand le texte est sur la même ligne, les caractères qui suivent le caviardage sont comme mangés par lui, c’est sans doute à ça que servait la partie & after que Spip digère mal, bon, mettons ça de côté un moment. Car en réalité, je prends le problème à l’envers, et je ne sais pas précisément quel site je veux. Il faudrait peut-être déjà faire le ménage dans les rubriques (il y a de vieux trucs d’il y a plus de dix ans qui sont en accès verrouillé et qui ne servent à rien). L’autre truc, c’est que Fuir est codé n’importe comment. À quand remonte la mise à jour de Spip 3 ? Quelques années au moins. Moi, j’ai gardé une architecture propre aux versions antérieures, alors même que le site tourne sur un Spip 3.2.1 (et là, j’ai trois sous-sous versions de retard, mais c’est un autre sujet). Et tout est inutilement compliqué, il faudrait tout reprendre de zéro, s’en tenir à un design le plus minimal possible, avec le moins de CSS possible (mais bien sûr je ne le ferai pas).

GV
samedi 8 juin 2019 - jeudi 28 mai 2020




8 révisions

080519, version 9 (27 février 2020)
Déplacé de « Journal » vers « 2019 ».
080519, version 8 (8 juin 2019)
Spip, Web
png/capture_d_ecran_2019-06-08_a_09.37.20.png

Hier Hier encore j’écrivais ici vouloir aller dans la direction d’un site sans CSS ; je me retrouve aujourd’hui à tester des rendus CSS pour des caviardages assez chanmés. Pourquoi ? Ça me dépasse. Et, comme chaque fois que je remets le nez dans le code, je n’y comprends rien, j’ai tout oublié de la technique, et il me faut tout laborieusement réapprendre (fatigue). Mais là, ça fonctionnait. Avec un interlignage important (sinon ça bave sur les autres lignes) peut-être mais ça fonctionnait. L’idée, c’est de créer une balise <x></x> pour encadrer les mots qu’on souhaite caviarder. Je ne sais pas pourquoi ça fonctionne dans une autre rubrique que le journal et pas dans [le le journal lui-même->rubrique1] lui-même , peut-être c’est au cache . , peut-être c’est dû au cache. Le code a été pris (et modifié, il y avait une incompatibilité autour de la balise & after) ici :

x {
 position: relative;
 white-space: pre;
   background: black;
   border-radius: .1em;
   box-shadow: 0 0 1px rgba(0,0,0,0.35);
   content: " ";
   height: 1.2em;
   position: absolute;
   transform: skewY(-5deg) rotate(5deg);
}  

Mais en réalité, non, ça ne marche pas, je veux dire que si, ça marche trop en réalité, car quand le texte est sur la même ligne, les caractères qui suivent le caviardage sont comme mangés par lui, c’est sans doute à ça que servait la partie & after que Spip digère mal, bon, mettons ça de côté un moment. Car en réalité, je prends le problème à l’envers, et je ne sais pas précisément quel site je veux. Il faudrait peut-être déjà faire le ménage dans les rubriques (il y a de vieux trucs d’il y a plus de dix ans qui sont en accès verrouillé et qui ne servent à rien). L’autre truc, c’est que Fuir est codé n’importe comment. À quand remonte la mise à jour de Spip 3 ? Quelques années au moins. Moi, j’ai gardé une architecture propre aux versions antérieures, alors même que le site tourne sur un Spip 3.2.1 X (et là, j’ai trois sous-sous versions de retard, mais c’est un autre sujet). Et tout est inutilement compliqué, il faudrait tout reprendre de zéro, s’en tenir à un design le plus minimal possible, avec le moins de CSS possible (mais bien sûr je ne le ferai pas).

080519, version 7 (7 juin 2019)

Hier Pourquoi , alors qu’hier encore j’écrivais ici vouloir aller dans la direction d’un site sans CSS ; , je me retrouve aujourd’hui à tester des rendus CSS pour des caviardages chanmés.  ? Pourquoi ? Ça me dépasse. Et, comme chaque fois que je remets le nez dans le code, je n’y comprends rien, j’ai tout oublié de la technique, et il me faut tout laborieusement réapprendre (fatigue). Mais là, ça fonctionnait. Avec un interlignage important (sinon ça bave sur les autres lignes) peut-être mais ça fonctionnait. L’idée, c’est de créer une balise <x></x> pour encadrer les mots qu’on souhaite caviarder. Je ne sais pas pourquoi ça fonctionne dans une autre rubrique que le journal et pas dans le journal lui-même, peut-être c’est dû au cache. Le code a été pris (et modifié, il y avait une incompatibilité autour de la balise & after) ici :

x {
 position: relative;
 white-space: pre;
   background: black;
   border-radius: .1em;
   box-shadow: 0 0 1px rgba(0,0,0,0.35);
   content: " ";
   height: 1.2em;
   position: absolute;
   transform: skewY(-5deg) rotate(5deg);
}  

Mais en réalité, non, ça ne marche pas, je veux dire que si, ça marche trop en réalité, car quand le texte est sur la même ligne, les caractères qui suivent le caviardage sont comme mangés par lui, c’est sans doute à ça que servait la partie & after que Spip digère mal, bon, mettons ça de côté un moment. Car en réalité, je prends le problème à l’envers, et je ne sais pas précisément quel site je veux. Il faudrait peut-être déjà faire le ménage dans les rubriques (il y a de vieux trucs d’il y a plus de dix ans qui sont en accès verrouillé et qui ne servent à rien, autant supprimer ça ). L’autre truc, c’est que Fuir est codé n’importe comment. À quand remonte la mise à jour de Spip 3 ? Quelques années au moins. Moi , Eh bien il faut se dire que j’ai gardé une architecture propre aux versions antérieures, alors même que le site tourne sur un Spip 3.2.X (et là, j’ai trois sous-sous versions de retard, mais c’est un autre sujet). Et tout est inutilement compliqué, il faudrait tout reprendre de zéro, s’en tenir à un design le plus minimal possible, avec le moins de CSS possible ( mais bien sûr je ne le ferai pas ). .

080519, version 6 (31 mai 2019)

Pourquoi, alors qu’hier encore j’écrivais ici vouloir aller dans la direction ( parce que , soyons sincère ici , ce n’était pas du tout crédible ) d’un site sans CSS, je me retrouve aujourd’hui à tester des rendus CSS pour des caviardages chanmés conformes à l’idée qu’on s’en fait ? Ça me dépasse. Et, comme chaque fois que je remets le nez dans le code, je n’y comprends riende prime abord , j’ai tout oublié de la technique, et il me faut tout laborieusement réapprendre (fatigue). Mais là, ça fonctionnait. Avec un interlignage important (sinon ça bave sur les autres lignes) peut-être mais ça fonctionnait. L’idée, c’est de créer une balise <x></x> pour encadrer les mots qu’on souhaite caviarder. Je ne sais pas pourquoi ça fonctionne dans une autre rubrique que le journal et pas dans le journal lui-même, peut-être c’est dû au cache. Le code a été pris (et modifié, il y avait une incompatibilité autour de la balise & after) ici :

x {
 position: relative;
 white-space: pre;
   background: black;
   border-radius: .1em;
   box-shadow: 0 0 1px rgba(0,0,0,0.35);
   content: " ";
   height: 1.2em;
   position: absolute;
   transform: skewY(-5deg) rotate(5deg);
}  

Mais en réalité, non, ça ne marche pas, je veux dire que si, ça marche , ça marche trop en réalité, car quand le texte est sur la même ligne, les caractères qui suivent le caviardage sont comme mangés par lui, c’est sans doute à ça que servait la partie & after que Spip digère mal, bon, mettons ça de côté un moment. Car en réalité, je prends le problème à l’envers, et je ne sais pas précisément quel site je veux. Il faudrait peut-être déjà faire le ménage dans les rubriques (il y a de vieux trucs d’il y a plus de dix ans qui sont en accès verrouillé et qui ne servent à rien, autant supprimer ça). L’autre truc, c’est que Fuir est codé n’importe comment. À quand remonte la mise à jour de Spip 3 ? Quelques années au moins. Eh bien il faut se dire que moi , j’ai gardé une architecture propre aux versions antérieures, alors même que le site tourne sur un Spip 3.2.X (et là, j’ai trois sous-sous versions de retard, mais c’est un autre sujet). Et tout est inutilement compliqué, il faudrait tout reprendre de zéro, s’en tenir à un design le plus minimal possible, avec le moins de CSS possible.

080519, version 5 (28 mai 2019)

Pourquoi, alors qu’hier encore j’écrivais ici vouloir aller dans la direction (parce que, soyons sincère ici, ce n’était pas du tout c’est plus crédible) d’un site sans CSS, je me retrouve aujourd’hui à tester des rendus CSS pour des caviardages conformes à l’idée qu’on s’en fait ? Ça me dépasse. Et, comme chaque fois que je remets le nez dans le code, je n’y comprends rien de prime abord, j’ai tout oublié de la technique, et il me faut tout laborieusement réapprendre (fatigue). Mais là, ça fonctionnait. Avec un interlignage important (sinon ça bave sur les autres lignes) peut-être mais ça fonctionnait. L’idée, c’est de créer une balise <x></x> pour encadrer les mots qu’on souhaite caviarder. Je ne sais pas pourquoi ça fonctionne dans une autre rubrique que le journal et pas dans le journal lui-même, peut-être c’est dû au cache. Le code a été pris (et modifié, il y avait une incompatibilité autour de la balise & after) ici :

x {
 position: relative;
 white-space: pre;
   background: black;
   border-radius: .1em;
   box-shadow: 0 0 1px rgba(0,0,0,0.35);
   content: " ";
   height: 1.2em;
   position: absolute;
   transform: skewY(-5deg) rotate(5deg);
}  

Mais en réalité, non, ça ne marche pas, je veux dire que si, ça marche, ça marche trop en réalité, car quand le texte est sur la même ligne, les caractères qui suivent le caviardage sont comme mangés par lui, c’est sans doute à ça que servait la partie & after que Spip spip digère mal, bon, mettons ça de côté un moment. Car en réalité, je prends le problème à l’envers, et je ne sais pas précisément quel site je veux. Il faudrait peut-être déjà faire le ménage dans les rubriques (il y a de vieux trucs d’il y a plus de dix ans qui sont en accès verrouillé et qui ne servent à rien, autant supprimer ça). L’autre truc, c’est que Fuir est codé n’importe comment. À quand remonte la mise à jour de Spip 3 ? Quelques années au moins. Eh bien il faut se dire que moi, j’ai gardé une architecture propre aux versions antérieures, alors même que le site tourne sur un Spip 3.2.X (et là, j’ai trois sous-sous versions de retard, mais c’est un autre sujet). Et tout est inutilement compliqué, il faudrait tout reprendre de zéro, s’en tenir à un design le plus minimal possible, avec le moins de CSS possible.

080519, version 4 (8 mai 2019)

Pourquoi, alors qu’hier encore j’écrivais ici vouloir aller dans la direction (parce que, soyons sincère ici, c’est plus crédible) d’un site sans CSS, je me retrouve aujourd’hui à tester des rendus CSS pour des caviardages conformes à l’idée qu’on s’en fait ? Ça me dépasse. Et, comme chaque fois que je remets le nez dans le code, je n’y comprends rien de prime abord, j’ai tout oublié de la technique, et il me faut tout laborieusement réapprendre (fatigue). Mais là, ça fonctionnait. Avec un interlignage important (sinon ça bave sur les autres lignes) peut-être mais ça fonctionnait. L’idée, c’est de créer une balise <x></x> pour encadrer les mots qu’on souhaite caviarder. Je ne sais pas pourquoi ça fonctionne dans une autre rubrique que le journal et pas dans le journal lui-même, peut-être c’est dû au cache. Le code a été pris (et modifié, il y avait une incompatibilité autour de la balise & after) ici :

x {
 position: relative;
 white-space: pre;
   background: black;
   border-radius: .1em;
   box-shadow: 0 0 1px rgba(0,0,0,0.35);
   content: " ";
   height: 1.2em;
   position: absolute;
   transform: skewY(-5deg) rotate(5deg);
}  

Mais en réalité, non, ça ne marche pas, je veux dire que si, ça marche, ça marche trop en réalité, car quand le texte est sur la même ligne, les caractères qui suivent le caviardage sont comme mangés par lui, c’est sans doute à ça que servait la partie & after que spip digère mal, bon, mettons ça de côté un moment. Car en réalité, je prends le problème à l’envers, et je ne sais pas précisément quel site je veux. Il faudrait peut-être déjà faire le ménage dans les rubriques (il y a de vieux trucs d’il y a plus de dix ans qui sont en accès verrouillé et qui ne servent à rien, autant supprimer ça). L’autre truc, c’est que Fuir est codé n’importe comment. À quand remonte la mise à jour de Spip 3 ? Quelques années au moins. Eh bien il faut se dire que moi, j’ai gardé une architecture propre aux versions antérieures, alors même que le site tourne sur un Spip 3.2.X (et là, j’ai trois sous-sous versions de retard, mais c’est un autre sujet). Et tout est inutilement compliqué, il faudrait tout reprendre de zéro, s’en tenir à un design le plus minimal possible, avec le moins de CSS possible.

080519, version 3 (8 mai 2019)

Pourquoi, alors qu’hier encore j’écrivais ici vouloir aller dans la direction (parce que, soyons sincère ici, c’est plus crédible) d’un site sans CSS, je me retrouve aujourd’hui à tester des rendus CSS pour des caviardages conformes à l’idée qu’on s’en fait ? Ça me dépasse. Et, comme chaque fois que je remets le nez dans le code, je n’y comprends rien de prime abord, j’ai tout oublié de la technique, et il me faut tout laborieusement réapprendre (fatigue). Mais là, ça fonctionnait. Avec un interlignage important (sinon ça bave sur les autres lignes) peut-être mais ça fonctionnait. L’idée, c’est de créer une balise <x></x> pour encadrer les mots qu’on souhaite caviarder. Je ne sais pas pourquoi ça fonctionne dans une autre rubrique que le journal et pas dans le journal lui-même, peut-être c’est dû au cache. Le code a été pris (et modifié, il y avait une incompatibilité autour de la balise & after) ici :

x {
 position: relative;
 white-space: pre;
   background: black;
   border-radius: 0.1em;
   box-shadow: 0 0 1px rgba(0,0,0,0.35);
   content: " ";
   height: 1.2em;
   position: absolute;
   transform: skewY(-5deg) rotate(5deg);
}  

080519, version 2 (8 mai 2019)
GV
Les plus lus : 270513 · 100813 · 130713 · 120614 · 290813 · 271113 · 211113 · 010918 · Fuir est une pulsion, listing adolescent · 120514 ·

Derniers articles : 280420 · 270420 · 260420 · 250420 · 240420 · L’histoire du poltron, par Ahmed Slama · 230420 · 220420 · 210420 · 200420 ·

Au hasard : 170618 · 280216 · 090912 · 310113 · Quelques notes sur Le fond du ciel, de Rodrigo Fresán · 150910 · 091211 · C(a)o(v)eur, par Quentin Leclerc · 150320 · 130309 ·
Quelques mots clés au hasard : FabCaro · Ariane Mnouchkine · Grégoire Hetzel · Joey Comeau · Zoe Leonard · Édition · Bruce Bégout · The Hundred in the Hands · Johary Ravaloson · Eileen Myles · The Soundcarriers · Dino Buzzati · Henry David Thoreau · Jean Giono · George Onslow · Mark McGuire · Marie Redonnet · Alexandre Léger · Johann Johannsson · Maurice Renard · George Saunders · Nikolaï Zabolotski · Philip Pullman · Antoine Dole · Krzysztof Kieślowski · Marguerite Duras · DOA · Alain Resnais · Londres · Nina Yargekov

Guillaume Vissac est né dans la Loire un peu après Tchernobyl. Éditeur pour publie.net depuis 2015, il mène également ses propres chantiers d’écriture, de piratage littéraire et de traduction.

Livres : Accident de personne (Othello, réédition 2018) · Le Chien du mariage (traduction du recueil d'Amy Hempel, Cambourakis, 2018) · Mondeling (avec Junkuu Nishimura, publie.net, 2015) · Coup de tête (publie.net, 2013, réédité en 2017) · Accident de personne (publie.net, 2011) · Livre des peurs primaires (publie.net, 2010) · Qu'est-ce qu'un logement (publie.net, 2010)