060314


J’entends dire qu’il y a des gens qui vivent, qu’il existe un monde à seulement quelques kilomètres d’ici, dans un endroit où la vie est possible ; faut-il le croire ?

Imre Kertész, Journal de galère, Actes Sud, traduction Natalia Zaremba-Huzvai et Charles Zaremba, P. 209

Si j’enregistre parfois, à l’insu des parleurs, des extraits de leurs conversations, ce n’est pas seulement une question de voyeurisme, c’est aussi pour une base documentaire connue de moi seul, dans laquelle il m’arrivera je pense de venir piocher ici ou là un jour ou l’autre, juste pour m’imprégner ou, au contraire, pour analyser précisément les canaux et les flux de navigation de la parole dite [1] dans l’optique de, bien entendu, pouvoir la remettre en pratique en écriture et notamment dans des dialogues écrits. Pour l’instant c’est sauvé sur le dur. Demain je me pencherai dessus peut-être.

Canan Marasligil me signale via Twitter une publication où il est question d’Accident de personne. Je la colle je la punaise ici, au coeur même du journal, comme on le ferait d’un papier agrafé dans un carnet papier.

ADP j’en parlerai aussi avec Benoît Virot, du Nouvel Attila, que je rencontre au Passage dits des panoramas et avec qui j’échange, c’est plaisant. L’un des livres dont il me parle, et je le prends en note, s’appelle Le désert et sa semence. Il n’y a plus de limonade. Le serveur est gentil. Nous dépassons d’une demi-heure.

13 mars 2014
par Guillaume Vissac
Journal
#Accident de personne #Imre Kertész #Jorge Barón Biza

[1C’est comme un banc de poissons la parole, c’est comme les courants sous-marins, c’est complexe comme les vents ascendants, faut l’étudier pour la comprendre je crois.

<  -  >

Partager

Révisions

5 révisions

060314, version 6 (13 mars 2014)

Imre Kertész, Journal de galère, Actes Sud, traduction Natalia Zaremba-Huzvai et Charles Zaremba, P. 209

Si j’enregistre parfois, à l’insu des parleurs, des extraits de leurs conversations, ce n’est pas seulement une question de voyeurisme, c’est aussi pour une base documentaire connue de moi seul, dans laquelle il m’arrivera je pense de venir piocher ici ou là un jour ou l’autre, juste pour m’imprégner ou, au contraire, pour analyser examiner précisément les canaux et les flux de navigation de la parole dite [1] remettre en pratique en écriture et notamment dans des dialogues écrits . dans l’optique de, bien entendu, pouvoir la remettre en pratique en écriture et notamment dans des dialogues écrits. Pour l’instant c’est sauvé sur le dur. Demain je me pencherai dessus peut-être.

[1C’est comme un banc dite dans l’optique de poissons la parole , c’est comme les courants sous-marins bien entendu , c’est complexe comme les vents ascendants , faut l’étudier pour pouvoir la comprendre je crois .

Accident de personne, Imre Kertész, Jorge Barón Biza
jpg/p1000147.jpg, jpg/bict3jpimaa0gsn.jpg-large-2.jpg

060314, version 5 (13 mars 2014)

Si j’enregistre parfois, à l’insu des parleurs, des extraits de leurs conversationsà l’appel de la voix , ce n’est pas seulement une qu’une question de voyeurisme, c’est aussi pour une base documentaire connue de moi seul, dans laquelle il m’arrivera je pense de venir piocher ici ou là un jour ou l’autre , juste pour m’imprégner ou, au contraire, pour examiner précisément les canaux et les flux de navigation de la parole dite dans l’optique de, bien entendu, pouvoir la remettre en pratique en écriture et notamment dans des l’écriture de quelques uns de mes dialogues écrits. Pour l’instant c’est sauvé sur le dur. Demain je me pencherai dessus peut-être.

060314, version 4 (12 mars 2014)

Si j’enregistre parfois, à l’insu des parleurs, des extraits de leurs conversations à l’appel de la voix, ce n’est pas qu’une question de voyeurisme, c’est aussi pour une base documentaire connue de moi seul, dans laquelle il m’arrivera je pense de venir piocher ici ou là, juste pour m’imprégner ou, au contraire, pour examiner précisément les canaux et les flux de navigation de la parole dite dans l’optique de, bien entendu, pouvoir la remettre en pratique dans l’écriture de quelques uns de mes dialogues écrits. Pour l’instant c’est sauvé sur le dur. Demain je me pencherai dessus peut-être sans doute .

Canan Marasligil me signale via Twitter une publication où il est question d’Accident de personne. Je la colle je la punaise ici, au coeur même du journalJe la colle je la punaise ici , au coeur même du journal , comme on le ferait d’un ticket de caisse agrafé dans un carnet papier.

060314, version 3 (7 mars 2014)

<blockquote>

J’entends dire qu’il y a des gens qui vivent, qu’il existe un monde à seulement quelques kilomètres d’ici, dans un endroit où la vie est possible ; faut-il le croire ?

IK, 209

</blockquote>

060314, version 2 (6 mars 2014)

Si j’enregistre parfois, à l’insu des parleurs, des extraits de leurs conversations conversation à l’appel de la voix, ce n’est pas qu’une une question de voyeurisme, c’est aussi pour une base documentaire connue de moi seul, dans laquelle il m’arrivera je pense de venir piocher ici ou , juste pour m’imprégner ou , au contraire , pour examiner précisément les canaux et les flux de navigation de la parole dite dans l’optique de , bien entendu , pouvoir la remettre en pratique dans l’écriture de quelques uns de mes dialogues écrits . Pour l’instant c’est sauvé sur le dur. Demain je me pencherai dessus sans doute.

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |