141115


Qu’est-ce tu veux faire ? Tu dors mal. Réveil tous les tant persuadé qu’il y a un espace interstitiel quelque part vicié par des fêlures. Tu vois dans la nuit les fêlures. Tu finis par finir sur les réseaux luminescents donc tu te lèves. Qu’est-ce tu veux faire ? Tu fais Ulysse. Tu attends qu’H. revienne. Tu as mal à un genou. Tu RT du Shakespeare. Il y a de la poésie qui circule, tu la fais circuler. Le Dylan Thomas, And Death Shall Have No Dominion (atmosphéries solariennes à la Cliff Martinez [1]). En réponse, on t’envoie W.H. Auden (all I have is a voice) et John Donne (we wake eternally). Tu te fonds dans le fond de saga [2], rythme au rythme à syncope, la mélodie légère piano, à l’électrique ensuite. Des tâches clignotent dans les cadres de l’agenda G : ce sont les tâches repoussées à la fin de la semaine faute de n’avoir pas pu être réglées avant. Tu vas les repousser encore un peu sans doute.

<  -  >

Partager

Révisions

6 révisions

141115, version 7 (21 décembre 2015)

Qu’est-ce tu veux faire ? Tu dors mal. Réveil tous les tant persuadé qu’il y a un espace interstitiel quelque part vicié par des fêlures. Tu vois dans la nuit les fêlures. Tu finis par finir sur les réseaux luminescents donc tu te lèves. Qu’est-ce tu veux faire ? Tu fais [Ulysse->http://www . Ulysse . fuirestunepulsion.net/ulysse/]. Tu attends qu’H. revienne. Tu as mal à un genou. Tu RT du [Shakespeare->https://twitter Shakespeare .com/IAM_SHAKESPEARE]. Il y a de la poésie qui circule, tu la fais circuler. Le Dylan Thomas, [And And Death Shall Have No Dominion->http://lionel-edouard-martin . Dominion ( atmosphéries solariennes à la Cliff Martinez ). net/2012/07/07/dylan-thomas-1914-1953-et-la-mort-naura-point-dempire-and-death-shall-have-no-dominion/] (atmosphéries solariennes à la Cliff Martinez [1]). En réponse, on t’envoie [W W .H. Auden->http://www.poemdujour.com/Sept1.1939.html] (all Auden ( All I have is a voice) et [John Donne->http://poetry . John Donne ( We wake eternally ). eserver.org/donne-death_be_not_proud.html] (we wake eternally). Tu te fonds dans le fond de saga [2], Tu te fonds dans le fond de saga , rythme au du rythme à syncope, la mélodie légère douce au piano, à l’électrique ensuite. Des tâches clignotent dans les cadres de l’agenda G : ce sont les tâches repoussées à la fin de la semaine faute de n’avoir pas pu être réglées avant. Tu vas les repousser encore un peu sans doute.

[1<iframe width="200" height="85" src="https://www.youtube.com/embed/lSOS8eSrvQY" frameborder="0" allowfullscreen>

[2<iframe width="200" height="85" src="https://www.youtube.com/embed/gwt-JhUp8Bw" frameborder="0" allowfullscreen>

H., William Shakespeare, Yoko Kanno, Cliff Martinez, Ulysse par jour, John Donne, Dylan Thomas, W.H. Auden
jpg/dsc_0373.jpg

141115, version 6 (21 décembre 2015)

Qu’est-ce tu veux faire  ? Tu dors mal. Réveil tous les tant de temps persuadé qu’il y a un espace interstitiel quelque part qui serait vicié par des fêlures. Tu vois dans la nuit les fêlures. Tu finis par finir sur les réseaux luminescents de paume luminescente et donc tu te lèves. Qu’est-ce que tu veux faire ? Qu’est-ce que tu veux faire ? Tu fais Ulysse. Tu attends qu’H. revienne. Tu as mal à un genou. Tu RT du Shakespeare. Il y a de la poésie qui circule, tu la fais circuler. Le Dylan Thomas, And Death Shall Have No Dominion (atmosphéries solariennes à la Cliff Martinez). En réponse, on t’envoie W.H. Auden (All I have is a voice) et John Donne (We we wake eternally). Tu te fonds dans le fond de saga, le rythme du rythme à syncope syncopé , la mélodie douce au piano, à l’électrique ensuite. Des tâches clignotent dans les cadres de l’agenda G : ce sont les tâches repoussées à la fin de la semaine faute de n’avoir pas pu être réglées avant. Tu vas les repousser encore un peu sans doute.

141115, version 5 (20 décembre 2015)

Qu’est-ce que tu veux faire ? Tu dors mal. Réveil tous les tant de temps persuadé qu’il y a un espace interstitiel quelque part qui serait vicié par des fêlures. Tu vois dans la nuit les fêlures. Tu finis par finir sur les réseaux de paume luminescente et donc tu te lèves. Qu’est-ce que tu veux faire ? Tu fais Ulysse. Tu attends qu’[H qu’H .->mot59] revienne. Tu as mal à un genou. Tu RT du Shakespeare. Il y a de la poésie qui circule, tu la fais circuler. Le Dylan Thomas, And Death Shall Have No Dominion (et les atmosphéries solariennes à la de Cliff Martinez). En réponse, on t’envoie W.H. Auden (All I have is a voice) et John Donne (we wake eternally). Tu te fonds dans le fond de saga, le rythme du rythme syncopé, la mélodie douce au piano, à l’électrique ensuite. Des tâches clignotent dans les cadres de l’agenda G : ce sont les tâches repoussées à la fin de la semaine faute de n’avoir pas pu être réglées avant. Tu vas les repousser encore un peu sans doute.

141115, version 4 (12 décembre 2015)

Qu’est-ce que tu veux faire ? Tu dors mal. Réveil tous les tant de temps persuadé qu’il y a un espace interstitiel quelque part qui serait vicié menacé par des fêlures. Tu vois dans la nuit les fêlures. Tu finis par finir finis sur les réseaux de paume luminescente luminescents et donc tu te lèves. Qu’est-ce que tu veux faire ? Tu fais Ulysse. Tu attends qu’H que H . revienne. Tu as mal à un au genou. Tu RT Shakespeare. Il y a de la poésie qui circule, tu la fais circuler. Le Dylan Thomas, And Death Shall Have No Dominion (et les atmosphéries solariennes de Cliff Martinez). En réponse, on t’envoie W.H. Auden (All I have is a voice) et John Donne (we wake eternally). Tu te fonds dans le fond de saga, le rythme du rythme syncopé, la mélodie douce au piano, d’abord , à l’électrique la guitare électrique ensuite. Des tâches clignotent dans les cadres de l’agenda G : ce sont les tâches repoussées repoussés à la fin de la semaine faute de n’avoir pas pu être réglées avant. Tu vas les repousser encore un peu sans doute.

141115, version 3 (14 novembre 2015)

Qu’est-ce que tu veux faire ? Tu dors mal. Réveil tous les tant de temps persuadé qu’il un espace interstitiel quelque part qui serait menacé par des fêlures. Tu vois dans la nuit les fêlures. Tu finis par finis sur les réseaux de paume luminescents et donc tu te lèves. Qu’est-ce que tu veux faire ? Tu fais Ulysse. Tu attends que H. revienne. Tu as mal au genou. Tu RT Shakespeare. Il y a de la poésie qui circule, tu la fais circuler. Le Dylan Thomas, And Death Shall Have No Dominion (et les atmosphéries solariennes de Cliff Martinez). En réponse, on t’envoie W.H. Auden (All I have is a voice) et John Donne (we wake eternally). Tu te fonds dans le fond de saga, le rythme du rythme syncopé, la mélodie douce au piano, d’abord, à la guitare électrique ensuite. Des tâches clignotent dans les cadres de l’agenda G : ce sont les tâches repoussés à la fin de la semaine faute de n’avoir pas pu être réglées avant. Tu vas les repousser encore un peu sans doute.

141115, version 2 (14 novembre 2015)

Qu’est-ce que tu veux faire ? Tu dors mal. Réveil tous les tant de temps persuadé qu’il un espace interstitiel quelque part qui serait menacé par des fêlures. Tu vois dans la nuit les fêlures. Tu finis par finis sur les réseaux de paume luminescents et donc tu te lèves. Qu’est-ce que tu veux faire ? Tu fais Ulysse. Tu attends que H. revienne. Tu as mal au genou. Tu RT Shakespeare. Tu te fonds dans le fond de saga, le rythme du rythme syncopé, la mélodie douce au piano, d’abord, à la guitare électrique ensuite. Des tâches clignotent dans les cadres de l’agenda G : ce sont les tâches repoussés à la fin de la semaine faute de n’avoir pas pu être réglées avant. Tu vas les repousser encore un peu sans doute.

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |