010217


Et Toi, dit-il, si Tu veux, Tu choisiras un évènement pour en chambouler les causes, en permuter l’ordre, en amplifier les conséquences.
Tu pourras, par exemple, écrire des faux où l’Histoire sera purement et simplement oubliée, Tu pourrais tout refaire avec des si, et mêler les images d’archives à d’autres de fiction comme si elles n’étaient que des cartes dans les mains d’un tricheur ; les seules conditions requises pour pratiquer ce jeu exigent que Tu ressentes enfin, comme je l’ai ressenti moi-même, le pouvoir que Tu as désormais de détruire le monde.

Camille de Toldeo, Vies et mort d’un terroriste américain, Verticales

Virus, phishing, malware ou je ne sais quoi dans les plis des fichiers du site, hébergé sur le site, et puis des vieux machins qui trainent, scripts fissurés ou oubliés ou merdiques dans quoi les trucs se mettent pour faire n’importe quoi, bref : tout copié, tout backupé, et des montagnes supprimées dans la foulée aussi. Omega Blue n’est plus, c’était le prédécesseur de Fuir (2004-2010). Tout est copié bien sûr, et puis il y a toujours les archives du web mais ça n’est plus en ligne où ça l’était. Tant pis. Ça a un côté dystopique que de se retrouver à posséder un espace bien réel qui n’existe pas en-dehors des réseaux, infecté comme pourrait l’être un pan de ton organisme et qui envoie sans que tu le saches des monceaux de données infectieuses elle aussi. Sortant de ça, tu tombes sur cette info concernant un modèle de smartphone qui te plait : le PDG de la marque admettant l’existence de backdoors, volontaires, qui permettent aux agents des services secrets russes d’espionner les propriétaires de Yotaphone. Ou bien encore ce message envoyé par ton opérateur : Nous avons le plaisir de vous annoncer que notre catalogue PRESSE s’enrichit avec, entre autres, l’arrivée du Figaro, de Elle ou encore de Paris Match. Ou bien encore : Aussi inconfortables puissent-elles être, ces sensations physiques sont à présent des alliées dans la connaissance de soi. Ou les nuggets vegan au soja et au blé. Ou cette phrase énigmatique qui clôt le chapitre 2 de Maps, de Nuruddin Farah : Your look was smooth — like pebbles in a stream. Ou bien encore la case I’m not a robot qu’il faut cocher sur n’importe quel site avant action, n’importe laquelle, et là en l’occurrence sur Looperman pour trouver une boucle rythmique à utiliser dans la démo Bajir sonore d’hier. Sans parler bien évidemment de tout ce qui touche de près ou de loin Trump depuis son investiture. Nuit venue 1384 mots d’Eff et non pas 502 piteux comme le pensais d’abord. Le tout sur quoi ? Casa Vecchia, Funeral Canticle, etc.

<  -  >

Partager

Révisions

7 révisions

010217, version 8 (12 mars 2017)

Spip, Postapocalypse, Camille de Toledo, Nuruddin Farah
Virus, phishing, malware ou je ne sais quoi dans les plis des fichiers du site, hébergé sur le site, et puis des vieux machins qui trainent, scripts fissurés ou oubliés ou merdiques dans quoi les trucs se mettent pour faire n’importe quoi, bref : tout copié, tout backupé, et des montagnes supprimées dans la foulée aussi. Omega Blue n’est plus, c’était le prédécesseur de Fuirpériode 2004-2010 (2004-2010 ou quelque chose comme ça ). Tout est copié bien sûr, et puis il y a toujours [les les archives du web->http://web web mais ça n’est plus en ligne ça l’était .archive.org/web/20120319213727/http://www.omega-blue Dystopique donc .net/] mais ça n’est plus en ligne où ça l’était. Tant pis. Ça a un côté dystopique que de se retrouver à posséder un espace bien réel qui n’existe pas en-dehors des réseaux, infecté comme pourrait l’être un pan de ton organisme et qui envoie sans que tu le saches des monceaux de données infectieuses elle aussi. Sortant de ça, tu tombes sur cette info concernant un modèle de smartphone qui te plait : le PDG de la marque admettant qui admet l’existence de backdoors, volontaires, qui permettent aux agents des services secrets russes d’espionner les propriétaires de Yotaphone. Ou bien encore ce message envoyé par SMS par ton opérateur : Nous avons le plaisir de vous annoncer que notre catalogue PRESSE s’enrichit avec, entre autres, l’arrivée du Figaro, de Elle ou encore de Paris Match. Ils finissent ça avec un point d’exclamation. Ou bien encore : Aussi inconfortables puissent-elles être, ces sensations physiques sont à présent des alliées dans la connaissance de soi. Ou les nuggets vegan au soja et au blé. Ou cette phrase énigmatique qui clôt le chapitre 2 de Maps, de Nuruddin Farah : Your look was smooth — like pebbles in a stream. Ou bien encore la case I’m not a robot qu’il faut cocher sur n’importe quel site avant action désormais , n’importe laquelle , et mais là en l’occurrence sur [Looperman->http://www Looperman pour trouver une boucle rythmique à utiliser dans la démo Bajir sonore d’hier .looperman.com] pour trouver une boucle rythmique à utiliser dans la démo [Bajir->https://www.wattpad.com/93915192-bajir-1-tout-est-ou] sonore d’hier. Sans parler bien évidemment de tout ce qui touche de près ou de loin à avoir avec Trump depuis son investiture. Nuit venue 1384 mots d’Eff de Eff et non pas 502 piteux comme le pensais d’abord. Le tout sur quoi ? Casa Vecchia, Funeral Canticle, etc.
jpg/dsc_0025-2.jpg

010217, version 7 (11 mars 2017)

Tu T pourras, par exemple, écrire des faux où l’Histoire sera purement et simplement oubliée, Tu pourrais tout refaire avec des si, et mêler les images d’archives à d’autres de fiction comme si elles n’étaient que des cartes dans les mains d’un tricheur ; les seules conditions requises pour pratiquer ce jeu exigent que Tu ressentes enfin, comme je l’ai ressenti moi-même, le pouvoir que Tu as désormais de détruire le monde.

Virus, phishing, malware ou je ne sais quoi dans les plis des fichiers du site, hébergé sur le site, et puis des vieux machins qui trainent, scripts fissurés ou oubliés ou merdiques dans quoi les trucs se mettent pour faire n’importe quoi, bref : tout copié, tout backupé, et des montagnes supprimées aussi. Omega Blue n’est plus, c’était le prédécesseur de Fuir période 2004-2010 (ou quelque chose comme ça). Tout est copié bien sûr, et puis il y a toujours les archives du web mais ça n’est plus en ligne où ça l’était. Tant pis. Ça a un côté dystopique que de se retrouver à posséder un espace bien réel qui n’existe pas en-dehors des réseaux, infecté comme pourrait l’être un pan de ton organisme et qui envoie sans que tu le saches des monceaux de données infectieuses elle aussi. Sortant En sortant de ça, tu tombes sur cette info concernant un modèle de smartphone qui te plait plaisait bien : le PDG de la marque qui admet l’existence de backdoors, volontaires, qui permettent aux agents des services secrets russes d’espionner les propriétaires de Yotaphone. Ou bien encore ce message envoyé par SMS par ton opérateur : Nous avons le plaisir de vous annoncer que notre catalogue PRESSE s’enrichit avec, entre autres, l’arrivée du Figaro, de Elle ou encore de Paris Match. Ils finissent ça avec un point d’exclamation. Ou bien encore : Aussi inconfortables puissent-elles être, ces sensations physiques sont à présent des alliées dans la connaissance de soi. Ou les nuggets vegan au soja et au blé. Ou cette phrase énigmatique qui clôt le chapitre 2 de Maps, de Nuruddin Farah : Your look was smooth — like pebbles in a stream. Ou bien encore la case I’m not a robot qu’il faut cocher sur n’importe quel site désormais, mais là en l’occurrence sur Looperman pour trouver une boucle rythmique à utiliser dans la démo Bajir sonore d’hier. Sans parler bien évidemment de tout ce qui à avoir avec Trump depuis son investiture. Dystopique donc C’est dystopique , oui . Nuit venue 1384 mots de Eff et non pas 502 piteux comme le je pensais d’abord. Le tout sur quoi ? Casa Vecchia, Funeral Canticle , etc Canticle et d’autres .

010217, version 6 (2 février 2017)

<blockquote>

Et Toi, dit-il, si Tu veux, Tu choisiras un évènement pour en chambouler les causes, en permuter l’ordre, en amplifier les conséquences.

T pourras, par exemple, écrire des faux où l’Histoire sera purement et simplement oubliée, Tu pourrais tout refaire avec des si, et mêler les images d’archives à d’autres de fiction comme si elles n’étaient que des cartes dans les mains d’un tricheur ; les seules conditions requises pour pratiquer ce jeu exigent que Tu ressentes enfin, comme je l’ai ressenti moi-même, le pouvoir que Tu as désormais de détruire le monde.

Camille de Toldeo, Vies et mort d’un terroriste américain, Verticales

</blockquote>

Virus, phishing, malware ou je ne sais quoi dans les plis des fichiers du site, hébergé sur le site, et puis des vieux machins qui trainent, scripts fissurés ou oubliés ou merdiques dans quoi les trucs se mettent pour faire n’importe quoi, bref : tout copié, tout backupé, et des montagnes supprimées aussi. Omega Blue n’est plus, c’était le prédécesseur de Fuir période 2004-2010 (ou quelque chose comme ça). Tout est copié bien sûr, et puis il y a toujours les archives du web mais ça n’est plus en ligne où ça l’était. Tant pis. Ça a un côté dystopique que de se retrouver à posséder un espace bien réel qui n’existe pas en-dehors des réseaux, infecté comme pourrait l’être un pan de ton organisme et qui envoie sans que tu le saches des monceaux de données infectieuses elle aussi. En sortant de ça, tu tombes sur cette info concernant un modèle de smartphone qui plaisait bien : le PDG de la marque qui admet l’existence de backdoors, volontaires, qui permettent aux agents des services secrets russes d’espionner les propriétaires de Yotaphone. Ou bien encore ce message envoyé par SMS par ton opérateur : Nous avons le plaisir de vous annoncer que notre catalogue PRESSE s’enrichit avec, entre autres, l’arrivée du Figaro, de Elle ou encore de Paris Match. Ils finissent ça avec un point d’exclamation. Ou bien encore : Aussi inconfortables puissent-elles être, ces sensations physiques sont à présent des alliées dans la connaissance de soi. Ou les nuggets vegan au soja et au blé. Ou cette phrase énigmatique qui clôt le chapitre 2 de Maps, de Nuruddin Farah : Your look was smooth — like pebbles in a stream. Ou bien encore la case I’m not a robot qu’il faut cocher sur n’importe quel site désormais, mais là en l’occurrence sur Looperman pour trouver une boucle rythmique à utiliser dans la démo Bajir sonore d’hier. Sans parler bien évidemment de tout ce qui à avoir avec Trump depuis son investiture. C’est dystopique, oui. Nuit venue 1384 mots de Eff et non pas 502 piteux comme je pensais d’abord. Le tout sur quoi ? Casa Vecchia, Funeral Canticle et d’autres.

010217, version 5 (1er février 2017)

Virus, phishing, malware ou je ne sais quoi dans les plis des fichiers du site, hébergé sur le site, et puis des vieux machins qui trainent, scripts fissurés ou oubliés ou merdiques dans quoi les trucs se mettent pour faire n’importe quoi, bref : tout copié, tout backupé, et des montagnes supprimées aussi. Omega Blue n’est plus, c’était le prédécesseur de Fuir période 2004-2010 (ou quelque chose comme ça). Tout est copié bien sûr, et puis il y a toujours les archives du web mais ça n’est plus en ligne où ça l’était. Tant pis. Ça a un côté dystopique que de se retrouver à posséder un espace bien réel qui n’existe pas en-dehors des réseaux, infecté comme pourrait l’être un pan de ton organisme et qui envoie sans que tu le saches des monceaux de données infectieuses elle aussi. En sortant de ça, tu tombes sur cette info concernant un modèle de smartphone qui plaisait bien : le PDG de la marque qui admet l’existence de backdoors, volontaires, qui permettent aux agents des services secrets russes d’espionner les propriétaires de Yotaphone. Ou bien encore ce message envoyé par SMS par ton opérateur : Nous avons le plaisir de vous annoncer que notre catalogue PRESSE s’enrichit avec, entre autres, l’arrivée du Figaro, de Elle ou encore de Paris Match. Ils finissent ça avec un point d’exclamation. Ou bien encore : Aussi inconfortables puissent-elles être, ces sensations physiques sont à présent des alliées dans la connaissance de soi. Ou bien encore la case I’m not a robot qu’il faut cocher sur n’importe quel site désormais, mais là en l’occurrence sur Looperman pour trouver une boucle rythmique à utiliser dans la démo Bajir sonore d’hier. Sans parler bien évidemment de tout ce qui à avoir avec Trump depuis son investiture. C’est dystopique, oui. Nuit venue 1384 mots de Eff et non pas 502 piteux comme je pensais d’abord. Le tout sur quoi ? Casa Vecchia, Funeral Canticle et d’autres.

010217, version 4 (1er février 2017)

Virus, phishing, malware ou je ne sais quoi dans les plis des fichiers du site, hébergé sur le site, et puis des vieux machins qui trainent, scripts fissurés ou oubliés ou merdiques dans quoi les trucs se mettent pour faire n’importe quoi, bref : tout copié, tout backupé, et des montagnes supprimées aussi. Omega Blue n’est plus, c’était le prédécesseur de Fuir période 2004-2010 (ou quelque chose comme ça). Tout est copié bien sûr, et puis il y a toujours les archives du web mais ça n’est plus en ligne où ça l’était. Tant pis. Ça a un côté dystopique que de se retrouver à posséder un espace bien réel qui n’existe pas en-dehors des réseaux, infecté comme pourrait l’être un pan de ton organisme et qui envoie sans que tu le saches des monceaux de données infectieuses elle aussi. En sortant de ça, tu tombes sur cette info concernant un modèle de smartphone qui plaisait bien : le PDG de la marque qui admet l’existence de backdoors, volontaires, qui permettent aux agents des services secrets russes d’espionner les propriétaires de Yotaphone. Ou bien encore ce message envoyé par SMS par ton opérateur : Nous avons le plaisir de vous annoncer que notre catalogue PRESSE s’enrichit avec, entre autres, l’arrivée du Figaro, de Elle ou encore de Paris Match. Ils finissent ça avec un point d’exclamation. Ou bien encore la case I’m not a robot qu’il faut cocher sur n’importe quel site désormais, mais là en l’occurrence sur Looperman pour trouver une boucle rythmique à utiliser dans la démo Bajir sonore d’hier. Sans parler bien évidemment de tout ce qui à avoir avec Trump depuis son investiture. C’est dystopique, oui. Nuit venue 1384 mots de Eff et non pas 502 piteux comme je pensais d’abord. Le tout sur quoi ? Casa Vecchia, Funeral Canticle et d’autres.

010217, version 3 (1er février 2017)

Virus, phishing, malware ou je ne sais quoi dans les plis des fichiers du site, hébergé sur le site, et puis des vieux machins qui trainent, scripts fissurés ou oubliés ou merdiques dans quoi les trucs se mettent pour faire n’importe quoi, bref : tout copié, tout backupé, et des montagnes supprimées aussi. Omega Blue n’est plus, c’était le prédécesseur de Fuir période 2004-2010 (ou quelque chose comme ça). Tout est copié bien sûr, et puis il y a toujours les archives du web mais ça n’est plus en ligne où ça l’était. Tant pis. Ça a un côté dystopique que de se retrouver à posséder un espace bien réel qui n’existe pas en-dehors des réseaux, infecté comme pourrait l’être un pan de ton organisme et qui envoie sans que tu le saches des monceaux de données infectieuses elle aussi. En sortant de ça, tu tombes sur [cette info->http://geeko.lesoir.be/2015/06/02/le-yotaphone-permet-au-kgb-de-vous-espionner/] concernant un modèle de smartphone qui plaisait bien : le PDG de la marque qui admet l’existence de backdoors, volontaires, qui permettent aux agents des services secrets russes d’espionner les propriétaires de Yotaphone. Ou bien encore ce message envoyé par SMS par ton opérateur : Nous avons le plaisir de vous annoncer que notre catalogue PRESSE s’enrichit avec, entre autres, l’arrivée du Figaro, de Elle ou encore de Paris Match. Ils finissent ça avec un point d’exclamation. Ou bien encore la case I’m not a robot qu’il faut cocher sur n’importe quel site désormais, mais là en l’occurrence sur Looperman pour trouver une boucle rythmique à utiliser dans la démo Bajir sonore d’hier. Sans parler bien évidemment de tout ce qui à avoir avec Trump depuis son investiture. C’est dystopique, oui.

010217, version 2 (1er février 2017)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |