201117


J’en ai vu dans des terrariums. Des tortues. Parfois on en voit aussi une dans la forêt, sauvage ou redevenue sauvage. J’aime bien imaginer que c’est ma mère.

Marie Darrieussecq, Notre vie dans les forêts, POL

Hasard thématique des livres qui se publient au fil des mois, Notre vie dans les forêts possède une construction similaire à celle de Dans la forêt de Jean Hegland paru cette année chez Gallmeister : succession de petits paragraphes, et on avance par petites touches. C’est aussi le mode de narration utilisée dans Le docteur Jivago, parties plus amples mais courts chapitres intérieurs. C’est ça dans Morphine(s) alors ça m’interpèle. Dehors, grise mine. La fatigue du salon est retombée ce matin. 537 mots pour Eff. J’irai quand même courir 35min sur le Natalon après trois semaines sans. Pas grand monde et presque pas de chiens mais une voisine : le type du septième qui la harcèle serait parti aller se faire soigner. Pasternak : Depuis qu’il était au lycée, il rêvait d’une oeuvre en prose, d’un livre de « biographies » où, dissimulées comme des charges explosives, pourraient entrer les images et les pensées qui lui avaient fait la plus grande impression.

<  -  >

Partager

Révisions

6 révisions

201117, version 7 (21 décembre 2017)

<blockquote>

J’en ai vu dans des terrariums. Des tortues. Parfois on en voit aussi une dans la forêt, sauvage ou redevenue sauvage. J’aime bien imaginer que c’est ma mère.

Marie Darrieussecq, Notre vie dans les forêts, POL

</blockquote>

Hasard thématique des livres qui se publient au fil des mois, [Notre vie dans les forêts->http://www.pol-editeur.com/index.php?spec=livre&ISBN=978-2-8180-4366-0] possède une construction similaire à celle de [Dans la forêt->http://www.gallmeister.fr/livres/fiche/193/hegland-jean-dans-la-foret] Hasard thématique des livres qui se publient au fil des mois , Notre vie dans les forêts possède une construction similaire à celle de Dans la forêt de Jean Hegland paru cette année chez Gallmeister : succession de petits paragraphes, et on avance par petites touches. C’est aussi le mode de narration utilisée dans Le docteur Jivago, parties plus amples mais courts chapitres intérieurs. C’est ça dans [Morphine(s)->http://fuirestunepulsion.net/3/?-morphine-&debut_articles=0#pagination_articles] alors C’est ça dans Moprhine(s ), ça m’interpèle. Dehors, grise mine. La fatigue du [salon->https://www.lautrelivre.fr/pages/presentation-salon] La fatigue du salon est retombée ce matin. 537 mots pour Eff. J’irai quand même courir Xkm pour 35min sur le [Natalon->https://www Natalon après trois semaines sans .lautrelivre.fr/pages/presentation-salon] après trois semaines sans. Pas Il n’y a pas grand monde et presque pas de chiens mais une voisine : qui m’apprendra que le type du septième qui la harcèle serait peut-être parti pour aller se faire soigner. Pasternak : Depuis qu’il était au lycée, il rêvait d’une oeuvre en prose, d’un livre de « biographies » où, dissimulées comme des charges explosives, pourraient entrer les images et les pensées qui lui avaient fait la plus grande impression.

///, Simeon ten Holt, Courir, Jean Hegland, Boris Pasternak, Marie Darrieussecq

201117, version 6 (20 décembre 2017)

<blockquote>

J’en ai vu dans des terrariums. Des tortues. Parfois on en voit aussi une dans la forêt, sauvage ou redevenue sauvage. J’aime bien imaginer que c’est ma mère.

Marie Darrieussecq, Notre vie dans les forêts, POL

</blockquote>

Hasard thématique des livres qui se publient au fil des mois, Notre vie dans les forêts possède une construction similaire à celle de Dans la forêt de Jean Hegland paru cette année chez Gallmeister : succession de petits paragraphes, et on avance par petites touches. C’est aussi le mode de narration utilisée dans Le docteur Jivago, parties plus amples mais courts chapitres intérieurs. C’est ça dans Moprhine(s), ) alors ça m’interpèle. Dehors, grise mine. La fatigue du salon est retombée ce matin. 537 mots pour Eff. J’irai quand même courir Xkm pour 35min sur le Natalon après trois semaines sans. Il n’y a pas grand monde et presque pas de chiens chien mais une voisine qui m’apprendra que le type du septième qui la harcèle serait peut-être parti pour un moment aller se faire soigner. Pasternak : Depuis qu’il était au lycée, il rêvait d’une oeuvre en prose, d’un livre de « biographies » où, dissimulées comme des charges explosives, pourraient entrer les images et les pensées qui lui avaient fait la plus grande impression.

201117, version 5 (9 décembre 2017)

<blockquote>

J’en ai vu dans des terrariums. Des tortues. Parfois on en voit aussi une dans la forêt, sauvage ou redevenue sauvage. J’aime bien imaginer que c’est ma mère.

Marie Darrieussecq, Notre vie dans les forêts, POL

</blockquote>

Hasard thématique des livres qui se publient au fil des mois, Notre vie dans les forêts possède une construction similaire à celle de Dans la forêt de Jean Hegland paru cette année chez Gallmeister : succession de petits paragraphes, et on avance par petites touches. C’est aussi le mode de narration utilisée dans Le docteur Jivago, parties plus amples mais courts chapitres intérieurs. C’est ça dans Moprhine(s) alors ça m’interpèle. Dehors, c’est grise mine. La fatigue du salon est retombée ce matin. 537 mots pour Eff. J’irai quand même courir Xkm pour 35min sur le Natalon après trois semaines sans. Il n’y a pas grand monde et presque pas de chien mais une voisine qui m’apprendra que le type du septième qui la harcèle serait peut-être parti pour un moment pour aller se faire soigner. Pasternak : Depuis qu’il était au lycée, il rêvait d’une oeuvre en prose, d’un livre de « biographies » où, dissimulées comme des charges explosives, pourraient entrer les images et les pensées qui lui avaient fait la plus grande impression.

201117, version 4 (20 novembre 2017)

<blockquote>

J’en ai vu dans des terrariums. Des tortues. Parfois on en voit aussi une dans la forêt, sauvage ou redevenue sauvage. J’aime bien imaginer que c’est ma mère.

Marie Darrieussecq, Notre vie dans les forêts, POL

</blockquote>

Hasard thématique des livres qui se publient au fil des mois, Notre vie dans les forêts possède une construction similaire à celle de Dans la forêt de Jean Hegland paru cette année chez Gallmeister : succession de petits paragraphes, et on avance par petites touches. C’est aussi le mode de narration utilisée dans Le docteur Jivago, parties plus amples mais courts chapitres intérieurs. C’est ça dans Moprhine(s) alors ça m’interpèle. Dehors, c’est grise mine. La fatigue du salon est retombée ce matin. 537 mots pour Eff. J’irai quand même courir Xkm pour 35min sur le Natalon après trois semaines sans. Il n’y a pas grand monde et presque pas de chien mais une voisine qui m’apprendra que le type du septième qui la harcèle serait peut-être parti pour un moment pour aller se faire soigner. Pasternak : Depuis qu’il était au lycée, il rêvait d’une oeuvre en prose, d’un livre de « biographies » où, dissimulées comme des charges explosives, pourraient entrer les images et les pensées qui lui avaient fait la plus grande impression.

201117, version 3 (20 novembre 2017)

<blockquote>

J’en ai vu dans des terrariums. Des tortues. Parfois on en voit aussi une dans la forêt, sauvage ou redevenue sauvage. J’aime bien imaginer que c’est ma mère.

Marie Darrieussecq, Notre vie dans les forêts, POL

</blockquote>

Hasard thématique des livres qui se publient au fil des mois, Notre vie dans les forêts possède une construction similaire à celle de Dans la forêt de Jean Hegland paru cette année chez Gallmeister : succession de petits paragraphes, et on avance par petites touches. C’est aussi le mode de narration utilisée dans Le docteur Jivago, parties plus amples mais courts chapitres intérieurs. C’est ça dans Moprhine(s) alors ça m’interpèle. Dehors, c’est grise mine. La fatigue du salon est retombée ce matin. 537 mots pour Eff. J’irai quand même courir Xkm pour 35min sur le Natalon après trois semaines sans. Il n’y a pas grand monde et presque pas de chien mais une voisine qui m’apprendra que le type du septième qui la harcèle serait peut-être parti pour un moment pour aller se faire soigner.

201117, version 2 (20 novembre 2017)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |