040618


Il est devenu quoi Anthony Bancarel ? Et Djezon Boutoille ? Il y a de ces noms dans ta mémoire... Et j’ai dit irl à quelqu’un tout à l’heure, enfin je l’ai écrit. Est-ce que les années 90 ont pris possession de mon corps et/ou de mon esprit ? Mais j’ai repris le vélo après plus de six mois sans, il faut le noter, ça. C’est juste pour aller au Jardin des plantes retrouver Sarah. C’est une belle aventure qui se termine (la construction du livre) et une autre qui commence (la rencontre avec le public). Juste quinze minutes de trajet donc mais ça me fait du bien ces deux fois quinze minutes, et tant pis s’il faut en passer par les abords de la gare d’Austerlitz où tout est en travaux. Eff : un chapitre 132 de 22 mots et un 133 de 543.

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

040618, version 5 (7 juillet 2018)

Il est devenu quoi Anthony Bancarel ? Et Djezon Boutoille ? Il y a de ces noms dans ta mémoire... Et j’ai dit irl à quelqu’un tout à l’heure, enfin je l’ai écrit. Est-ce que les années 90 ont pris possession de mon corps et/ou de mon esprit ? Mais j’ai repris le vélo après plus de six mois sans, il faut le noter, ça. C’est juste pour aller au Jardin des plantes retrouver [Sarah->https://www Sarah dont nous venons de déposer le fichier définitif de son livre à l’imprimeur .publie.net/livre/30-ans-heure-sarah-roubato/]. C’est une belle aventure qui se termine (la construction du [livre->https://www.publie.net/livre/30-ans-heure-sarah-roubato/]C’est une belle aventure qui se termine ( la construction du livre ) et une autre qui commence (la rencontre avec le public). Juste quinze 15 minutes de trajet donc mais ça me fait du bien ces deux fois quinze minutes, et tant pis s’il faut en passer par les abords de la gare d’Austerlitz où tout est en travaux. Eff : un chapitre 132 de 22 mots et un 133 de 543.
Publie.net, Paris, Football, Mémoire, Vélo, Sarah Roubato
jpg/dsc_0068-2.jpg

040618, version 4 (18 juin 2018)

Il est devenu quoi Anthony Bancarel ? Et Djezon Boutoille ? Il y a de ces noms dans ta mémoire... Et j’ai dit irl à quelqu’un tout à l’heure, enfin je l’ai écrit. Est-ce que les années 90 ont pris possession de mon corps et/ou de mon esprit ? Mais j’ai repris le vélo après plus de six mois sans, il faut le noter, ça. C’est juste pour aller au Jardin des plantes retrouver Sarah R. C’est juste pour aller au Jardin des plantes retrouver Sarah dont nous venons de déposer le fichier définitif de son livre à l’imprimeur. C’est une belle aventure qui se termine (la construction du livre) et une autre qui commence (la rencontre avec le public). Juste 15 minutes de trajet donc mais ça me fait du bien ces deux fois quinze minutes, et tant pis s’il faut en passer par les abords de la gare d’Austerlitz où tout est en travaux. Eff : un chapitre 132 de 22 mots et un 133 de 543.

040618, version 3 (4 juin 2018)

Il est devenu quoi Anthony Bancarel ? Et Djezon Boutoille ? Il y a de ces noms dans ta mémoire... Et j’ai dit irl à quelqu’un tout à l’heure, enfin je l’ai écrit. Est-ce que les années 90 ont pris possession de mon corps et/ou de mon esprit ? Mais j’ai repris le vélo après plus de six mois sans, il faut le noter, ça. C’est juste pour aller au Jardin des plantes retrouver Sarah R. dont nous venons de déposer le fichier définitif de son livre à l’imprimeur. C’est une belle aventure qui se termine (la construction du livre) et une autre qui commence (la rencontre avec le public). Juste 15 minutes de trajet donc mais ça me fait du bien ces deux fois quinze minutes, et tant pis s’il faut en passer par les abords de la gare d’Austerlitz où tout est en travaux. Eff : un chapitre 132 de 22 mots et un 133 de 543.

040618, version 2 (4 juin 2018)

Il est devenu quoi Anthony Bancarel ? Et Djezon Boutoille ? Il y a de ces noms dans ta mémoire... Et j’ai dit irl à quelqu’un tout à l’heure, enfin je l’ai écrit. Est-ce que les années 90 ont pris possession de mon corps et/ou de mon esprit ? Mais j’ai repris le vélo après plus de six mois sans, il faut le noter, ça. C’est juste pour aller au Jardin des plantes retrouver Sarah R. dont nous venons de déposer le fichier définitif de son livre à l’imprimeur. C’est une belle aventure qui se termine (la construction du livre) et une autre qui commence (la rencontre avec le public). Juste 15 minutes de trajet donc mais ça me fait du bien ces deux fois quinze minutes, et tant pis s’il faut en passer par les abords de la gare d’Austerlitz où tout est en travaux.
Guillaume Vissac

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |