271213


Je suis étudiant dans une université qui n’est pas celle que je fréquentais quand j’étais étudiant. À la BU, département littératures anglaises (c’est une espèce de boule en métal, c’est un observatoire) je traque l’édition Gabler d’Ulysses. Tout ce que je trouve, c’est une machine à écrire en état de fonctionnement, laquelle est accompagnée d’une note manuscrite où il est écrit l’incipit du roman. C’est ça le vrai Ulysse : c’est à écrire toi-même.

Dans la vie véritable, j’ai de la toux dans le ventre et je me demande, au réveil, si l’édition Gabler d’Ulysse peut être utilisée aussi librement que l’édition originelle où si les droits sont différents (est-ce qu’une édition c’est une oeuvre de l’esprit répondant aux mêmes lois qu’une oeuvre littéraire en tant que telle ?) ; c’est une question qu’il faudrait poser à Lionel Maurel. Par ailleurs, j’en ai trouvé assez facilement une version epub mais s’agit-il d’une édition libre de droit ?

N. et L. au Méliès. L., je ne la vois quoi une fois par an, une fois par an au Méliès. Je cherche vaguement quelques critiques sur Joyce, plus loin, Quartier Latin, N. cherche les Mille et une nuits, je ne trouve pas (ce que je trouve c’est un Abeilles de verre trop grand et dont le prix, sur la quatrième de couverture, est imprimé en balles), N. trouve, nous nous séparerons le long des mats un peu plus tard.

Larbaud, parlant d’Ulysse, le personnage de L’odyssée, dans sa Préface à l’édition Gallimard de Gens de Dublin :

Il est homme, et le plus complètement humain de tous les héros du cycle épique, et c’est ce caractère qui lui a valu d’abord la sympathie du [Joyce] collégien ; puis peu à peu, en le rapprochant toujours davantage de lui-même, le poète adolescent a recréé cette humanité, ce caractère humain, comique et pathétique de son héros. Et en le recréant, il l’a placé dans les conditions d’existence qu’il avait sous les yeux, qui étaient les siennes : à Dublin, de nos jours, dans la complication de la vie moderne, et au milieu des croyances, des connaissances et des problèmes de notre temps.

<  -  >

Partager

Révisions

6 révisions

271213, version 7 (4 janvier 2014)

Je suis Je suis étudiant dans une université qui n’est pas celle que je fréquentais quand j’étais étudiant. À la BU, département littératures anglaises (c’est une espèce de boule en métal, c’est un un observatoire) je traque [l’édition l’édition Gabler d’Ulysses->article2271 ]. d’Ulysses . Tout ce que je trouve, c’est une machine à écrire en état de fonctionnement, laquelle est accompagnée d’une note manuscrite où il est écrit [l’incipit l’incipit du roman->http://www roman .fuirestunepulsion.net/ulysse/spip.php ?article1]. C’est ça le vrai [Ulysse->http://www.fuirestunepulsion.net/ulysse/] C’est ça le vrai Ulysse : c’est à écrire toi-même.
Valery Larbaud, N., L., St-Etienne, Ernst Jünger, Rêve, James Joyce, Ulysse par jour

271213, version 6 (4 janvier 2014)

Je suis étudiant dans une université qui n’est pas celle que je fréquentais quand j’étais étudiant. À la BU, département littératures anglaises (c’est une espèce de boule en métal, c’est conçue comme un un observatoire) je traque l’édition Gabler d’Ulysses. Tout ce que je trouve, c’est une machine à écrire en état de fonctionnement, laquelle est accompagnée d’une note manuscrite où il est écrit l’incipit du roman. C’est ça le vrai Ulysse : c’est à écrire toi-même.

Dans la vie véritable, j’ai de la toux dans le ventre et je me demande, au réveil, si l’édition Gabler d’Ulysse peut-être utilisée aussi librement que l’édition originelle où si les droits sont différentsdans ce cas (est-ce qu’une édition c’est une oeuvre de l’esprit répondant aux mêmes lois qu’une oeuvre littéraire en tant que telle ?) ; c’est une question qu’il faudrait poser à Lionel Maurel. Même chose, j’en ai j’ai trouvé assez facilement une cette version en epub mais s’agit-il d’une édition libre de droitou est-ce du piratage ?

271213, version 5 (2 janvier 2014)

Je suis étudiant dans une université qui n’est pas celle que je fréquentais quand j’étais étudiant. À la BU, département littératures anglaises (c’est une espèce de boule en métal conçue qui brille comme un observatoire) je traque l’édition Gabler d’Ulysses. Tout ce que je trouve, c’est une machine à écrire en état de fonctionnement, laquelle est accompagnée d’une note manuscrite où il est écrit l’incipit l’incipit du roman. C’est ça le vrai Ulysse : c’est à écrire toi-même.

Avec N. et L. au Méliès que je vois quoi une fois par an, une fois par an au Méliès. Je cherche vaguement quelques critiques sur Joyce, plus loin, Quartier Lointain, N. cherche les Mille et une nuits, je ne trouve pas (ce que je trouve c’est un Abeilles de verre trop grand et dont le prix, sur la quatrième de couverture, est imprimé en balles balle , en francs franc ), N. trouve, nous nous séparerons le long des mats un peu plus tard.

271213, version 4 (27 décembre 2013)

Avec N. et L. au Méliès que je vois quoi une fois par an, une fois par an au Méliès. Je cherche vaguement quelques critiques sur Joyce, plus loin, Quartier Lointain, N. cherche les Mille et une nuits, je ne trouve pas ( ce que je trouve c’est un Abeilles de verre trop grand et dont le prix , sur la quatrième de couverture , est imprimé en balle , en franc ), N. trouve, nous nous séparerons le long des mats un peu plus tard.

271213, version 3 (27 décembre 2013)

Avec N. et L. au Méliès que je vois quoi une fois par an, une fois par an au Méliès. Je cherche vaguement quelques critiques sur Joyce, plus loin, Quartier Lointain, N. cherche les Mille et une nuits, je ne trouve pas, N. trouve, nous nous séparerons le long des mats un peu plus tard.

271213, version 2 (27 décembre 2013)

Dans la vie véritable, j’ai de la toux dans le ventre et je me demande, au réveil, si l’édition Gabler d’Ulysse peut-être utilisée aussi librement que l’édition originelle où si les droits sont différents dans ce cas là (est-ce qu’une édition c’est une oeuvre de l’esprit répondant aux mêmes lois qu’une oeuvre littéraire en tant que telle ?) ; c’est une question qu’il faudrait poser à Lionel Maurel. Même chose, j’ai trouvé assez facilement cette version en epub mais s’agit-il d’une édition libre de droit ou est-ce du piratage ?

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |