110718


Une part de tarte courgette parmesan ou aubergines oignons caramélisés ? C’est à peu près le seul dilemme de ma journée. Et tout est clair, limpide (encore ce mot). À quoi c’est dû ? Une danse des neurones, des orbites initiées dans un crâne qui est (ou n’est plus) tout à fait mien maintenant. Tant mieux. Je sais pas si ça aide à écrire mais ça aide nécessairement, eh bien, à vivre. H. me confiant ne jamais savoir, quand je lui pose une question, si ça concerne la vie réelle ou si c’est pour un truc en cours d’écriture. C’est bien de maintenir le flou. Là quelque chose me booste et je sais même pas quoi. Et même la lettre d’information de juillet (ce qui d’ordinaire me demande une énergie pénible) coule de source. C’est un jeu. J’aimerais assez enregistrer des beignets (je me comprends) mais sur quoi ? C’est en suspens. Je veux dire suspendu. Je veux dire remis au lendemain (mais un lendemain bien, un lendemain de la douceur). Et avant Angleterre - Croatie [1], quelques (ultimes ?) corrections sur le Chien, qui n’est pas encore sous presse. Et ça faisait combien de temps que je n’avais pas écrit près de 1000 mots pour Eff ? Ils sont là. Ils existent. Ce rush qui s’est emparé de moi cette semaine me porte aussi dans ça.

13 août 2018
par Guillaume Vissac
Journal
#Amy Hempel #Football #H. #Publie.net

[1Strinić, dont le pied droit n’est pas le pied gauche...

<  -  >

Partager

Révisions

13 révisions

110718, version 14 (13 août 2018)

Publie.net, H., Amy Hempel, Football
jpg/000_17i5km_0.jpg
Une part de tarte courgette parmesan ou aubergines oignons caramélisés ? C’est à peu près le seul dilemme de ma journée. Et tout est clair, limpide ([ encore->article4079] ( encore ce mot ). ce mot). À quoi c’est dû ? Une danse des neurones, des orbites initiées dans un crâne qui est (ou n’est plus) tout à fait mien maintenant. Tant mieux. Je sais pas si ça aide à écrire mais ça aide nécessairement, eh bien, à vivre. H. me confiant ne jamais savoir, quand je lui pose une question, si ça concerne la vie réelle ou si c’est pour un truc en cours d’écriture. C’est bien de maintenir le flou. Là quelque chose me booste et je sais même pas quoi. Et même [la lettre d’information de juillet->https://mailchi.mp/30e03dabf91f/bel-t-bonnes-lectures] (ce Et même la lettre d’information de juillet ( ce qui d’ordinaire me demande une énergie pénible) coule de source. C’est un jeu. J’aimerais assez enregistrer des [beignets->http://www . beignets ( je me comprends ) mais sur quoi  ? lairnu.net/beignets/] (je me comprends) mais sur quoi ? C’est en suspens. Je veux dire suspendu. Je veux dire remis au lendemain (mais un lendemain bien, un lendemain de la douceur). Et avant Angleterre - Croatie [1], quelques (ultimes ?) corrections sur le [Chien->http://fuirestunepulsion.net/IMG/jpg/36489164_1916364835080580_5847284973467336704_n.jpg], ) corrections sur le Chien , qui n’est pas encore sous presse. Et ça faisait combien de temps que je n’avais pas écrit près de 1000 mots pour Eff ? Ils sont là. Ils existent. Ce rush positif et clair qui s’est emparé de moi cette semaine me porte aussi dans ça.

[1Strinić, dont le pied droit n’est pas le pied gauche...

110718, version 13 (11 août 2018)

Une part de tarte courgette parmesan ou aubergines oignons caramélisés ? C’est à peu près le seul dilemme de ma journée. Et tout est clair, limpide (encore ce mot). À quoi c’est dû ? Une À la danse des neurones, des aux orbites initiées dans un crâne qui est (ou n’est plus pas ) tout à fait mien maintenant. Tant mieux. Je sais pas si ça aide à écrire mais ça aide nécessairement, eh bien, à vivre. H. me confiant ne jamais savoir, quand je lui pose une question, si ça concerne la vie réelle ou si c’est pour un truc en cours d’écriture. C’est bien de maintenir le flou. Là quelque chose me booste et je sais même pas quoi. Et même la lettre d’information de juillet (ce qui d’ordinaire me demande une énergie pénible) coule de source. J’aimerais assez enregistrer des beignets (je me comprends) mais sur quoi ? C’est en suspens. Je veux dire suspendu. Je veux dire remis au lendemain (mais un lendemain bien, un lendemain de la douceur). Et avant Angleterre - Croatie [2], quelques (ultimes ?) corrections sur le Chien, qui n’est pas encore sous presse. Et ça faisait combien de temps que je n’avais pas écrit près de 1000 mots pour Eff ? Ils sont là. Ils existent. Ce rush positif et clair qui s’est emparé de moi cette semaine me porte aussi dans ça.

[2Strinić, dont le pied droit n’est pas le pied gauche...

110718, version 12 (7 août 2018)

Une part de tarte courgette parmesan ou aubergines oignons caramélisés ? C’est à peu près le seul dilemme de ma journée. Et tout est clair, limpide (encore ce mot). À quoi c’est dû ? À quoi c’est , à la danse des neurones, aux orbites initiées dans un crâne qui est (ou n’est pas) tout à fait mien maintenant.  ? Tant mieux. Je sais pas si ça aide à écrire mais ça aide nécessairement, eh bien, à vivre. H. me confiant ne jamais savoir, quand je lui pose une question, si ça concerne la vie réelle ou si c’est pour un truc en cours d’écriture. C’est bien de maintenir le flou. Là quelque chose me booste et je sais même pas quoi. Et même la lettre d’information de juillet (ce qui d’ordinaire me demande une énergie pénible) coule de source. J’aimerais assez enregistrer des beignets (je me comprends) mais sur quoi ? C’est en suspens. Je veux dire suspendu. Je veux dire remis au lendemain (mais un lendemain bien, un lendemain de la douceur). Et avant Angleterre - Croatie [3], quelques (ultimes ?) corrections sur le Chien, qui n’est pas encore sous presse. Et ça faisait combien de temps que je n’avais pas écrit près de 1000 mots pour Eff ? Ils sont là. Ils existent. Ce rush positif et clair qui s’est emparé de moi cette semaine me porte aussi dans ça.

[3Strinić, dont le pied droit n’est pas le pied gauche...

110718, version 11 (6 août 2018)

Une part de tarte courgette parmesan ou aubergines oignons caramélisés ? C’est à peu près le seul dilemme de ma journée. Et tout est clair, limpide ( encore ce mot ). . À quoi c’est dû, à la danse des neurones, aux orbites initiées dans un crâne qui est (ou n’est pas) tout à fait mien maintenant ? . Tant mieux. Je ne sais pas si ça aide à écrire mais ça aide nécessairement, eh bien, à vivre. [H H .->mot59] me confiant confie ne jamais savoir, quand je lui pose une question, si ça concerne la vie réelle ou si c’est pour un truc en cours d’écriture. C’est bien de maintenir le flou. Là quelque chose me booste et je sais même pas quoi. Et même la lettre d’information de juillet (ce qui d’ordinaire me demande une énergie pénible) coule de source. J’aimerais assez enregistrer des beignets (je me comprends) mais sur quoi ? C’est en suspens. Je veux dire suspendu. Je veux dire remis au lendemain (mais un lendemain bien, un lendemain de la douceur). Et avant Angleterre - Croatie [4], quelques (ultimes ?) corrections sur le Chien, qui n’est pas encore sous presse. Et ça faisait combien de temps que je n’avais pas écrit près de 1000 mots pour Eff ? Ils sont là. Ils existent. Ce rush positif et clair doux qui s’est emparé de moi cette semaine me porte aussi dans ça.

[4Strinić, dont le pied droit n’est pas le pied gauche...

110718, version 10 (3 août 2018)

Une part de tarte courgette parmesan ou aubergines oignons caramélisés ? C’est à peu près le seul dilemme de ma journée. Et tout est clair, tout est limpide. À quoi c’est dû, à la danse des neurones, aux orbites initiées dans un crâne qui est (ou n’est pas) tout à fait mien maintenant. Tant mieux. Je ne sais pas si ça aide à écrire mais ça aide nécessairementà , eh bien, à vivre. H. me confie ne jamais savoir, quand je lui pose une question, si ça concerne la vie réelle ou si c’est pour un truc en cours d’écriture. C’est bien de maintenir le flou. ( sans doute je n’en suis même pas certain moi-même ). Là quelque chose me booste et je ne sais même pas quoi. Et même la lettre d’information de juillet (ce qui d’ordinaire me demande une énergie pénible) coule de source. J’aimerais assez enregistrer des beignets (je me comprends) mais sur quoi quel livre ? C’est en suspens. Je veux dire suspendu. Je veux dire remis au lendemain (mais un lendemain bien, un lendemain de la douceur). Et avant Angleterre - Croatie [5], quelques (ultimes ?) corrections sur le Chien, qui n’est pas encore sous presse. Et ça faisait combien de temps que je n’avais pas écrit près de 1000 mots pour Eff ? Ils sont là. Ils existent. Ce rush positif et doux qui s’est emparé de moi cette semaine me porte aussi dans ça.

[5Strinić, dont le pied droit n’est pas le pied gauche...

110718, version 9 (1er août 2018)

Une part de tarte courgette parmesan ou aubergines oignons caramélisés ? C’est à peu près le seul dilemme de ma journée. Et tout est clair, tout est limpide, tout le temps . À quoi c’est dû, à la danse des neurones, aux orbites initiées dans un crâne qui est (ou n’est pas) tout à fait mien maintenant. Tant mieux. Je ne sais pas si ça aide à écrire mais ça aide nécessairement à, eh bien, vivre. H. me confie ne jamais savoir, quand je lui pose une question, si ça concerne la vie réelle ou si c’est pour un truc en cours d’écriture. C’est bien de maintenir le flou (sans doute je n’en suis même pas certain moi-même). Là quelque chose me booste et je ne sais même pas quoi. Et même la lettre d’information de juillet (ce qui d’ordinaire me demande une énergie pénible) coule de source. J’aimerais assez enregistrer des beignets (je me comprends) mais sur quel livrele faire ? C’est en suspens. Je veux dire suspendu. Je veux dire remis au lendemain (mais un lendemain bien, un lendemain de la douceur). Et avant Angleterre - Croatie [6] .]] , quelques (ultimes ?) corrections sur le Chien, qui n’est pas encore sous presse. Et ça faisait combien de temps que je n’avais pas écrit près de 1000 mots pour Eff ? Ils sont là. Ils existent. Ce rush positif et doux qui s’est emparé de moi cette semaine me porte aussi dans ça.

[6Entendu pendant ça  : Croatie[[Strinić Strinić , dont le pied droit n’est pas le pied gauche...

110718, version 8 (29 juillet 2018)

Une part de tarte courgette parmesan ou aubergines oignons caramélisés ? C’est à peu près le seul dilemme de ma journée. Et tout est clair, tout est limpide, tout le temps. À quoi c’est dû, à la danse des neurones, aux orbites initiées dans un crâne qui est (ou n’est pas) tout à fait mien maintenant. Tant mieux. Je ne sais pas si ça aide à écrire mais ça aide nécessairement à, eh bien, vivrequoi . H. me confie ne jamais savoir, quand je lui pose une question, si ça concerne a trait à la vie réelle ou si c’est pour un truc en cours d’écriture. C’est Mais c’est bien de maintenir le flou (sans doute que je n’en suis même pas certain moi-même). Là quelque chose me booste et je ne sais même pas quoi. Tant mieux donc. Et même la lettre d’information de juillet (ce qui d’ordinaire me demande une énergie pénible) coule de source. J’aimerais assez enregistrer des beignets (je me comprends) mais sur quel livre le faire ? C’est en suspens. Je veux dire suspendu. Je veux dire remis au lendemain (mais un lendemain bien, un lendemain de la douceur). Et avant Angleterre - Croatie [7], quelques (ultimes ?) corrections sur le Chien, qui n’est pas encore sous presse. Et ça faisait combien de temps que je n’avais pas écrit près de 1000 mots pour Eff ? Ils sont là. Ils existent. Ce rush positif et doux qui s’est emparé de moi cette semaine me porte aussi dans ça.

[7Entendu pendant ça : Strinić, dont le pied droit n’est pas le pied gauche.

110718, version 7 (13 juillet 2018)

110718 120718

110718, version 6 (13 juillet 2018)

120718

110718, version 5 (11 juillet 2018)

Une part de tarte courgette parmesan ou aubergines oignons caramélisés ? C’est à peu près le seul dilemme de ma journée. Et tout est clair, tout est limpide, tout le temps. À quoi c’est dû, à la danse des neurones, aux orbites initiées dans un crâne qui est (ou n’est pas) tout à fait mien maintenant. Tant mieux. Je ne sais pas si ça aide à écrire mais ça aide nécessairement à, eh bien, vivre quoi. H. me confie ne jamais savoir, quand je lui pose une question, si ça a trait à la vie réelle ou si c’est pour un truc en cours d’écriture. Mais c’est bien de maintenir le flou (sans doute que je n’en suis même pas certain moi-même). Là quelque chose me booste et je ne sais même pas quoi. Tant mieux donc. Et même la lettre d’information de juillet (ce qui d’ordinaire me demande une énergie pénible) coule de source. J’aimerais assez enregistrer des beignets (je me comprends) mais sur quel livre le faire ? C’est en suspens. Je veux dire suspendu. Je veux dire remis au lendemain (mais un lendemain bien, un lendemain de la douceur). Et avant Angleterre - Croatie [8]Et avant Angleterre - Croatie , quelques (ultimes ?) corrections sur le Chien, qui n’est pas encore sous presse. Et ça faisait combien de temps que je n’avais pas écrit près de 1000 mots pour Eff ? Ils sont là. Ils existent. Ce rush positif et doux qui s’est emparé de moi cette semaine me porte aussi dans ça.

[8Entendu pendant ça : Strinić, dont le pied droit n’est pas le pied gauche.

0 | 10 | Tout afficher

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |