Chaque fois que je vais à la BNF pour un rendez-vous, il faut en passer par des labyrinthes interminables sous les tours. Pour ce que j’en sais, on pourrait tout aussi bien finir par déboucher de l’autre côté de la Seine. Ou bien, qui sait, de l’Atlantique ? Rien ne me choque plus désormais. Pas même les trois petites chèvres qu’ils (je n’ai pas noté qui) ont invitées dans les jardins. Ce n’était donc pas une légende urbaine. Je sortirai d’ici avec des yeux pas exactement alignés avec le reste de mes yeux, résultat la passerelle Simone-de-Beauvoir est saturée d’aliasing aujourd’hui. Il y a donc bien un problème avec ces putains de verres censés reporter la même correction qu’avant (mais en réalité non).

GV
samedi 29 septembre 2018 - mardi 23 juin 2020




10 révisions

290818, version 11 (19 avril 2020)
Déplacé de « 2020 » vers « 2018 ».
290818, version 10 (24 février 2020)
Déplacé de « 2018 » vers « 2020 ».
290818, version 9 (24 février 2020)
Déplacé de « Journal » vers « 2018 ».
290818, version 8 (29 septembre 2018)
Chaque fois que je vais à la BNF pour un [rendez-vous->https://www.publie.net] Fatigant . Chaque fois que je vais à la BNF pour un rendez-vous professionnel , il faut en passer par des labyrinthes interminables sous les tours. Pour ce que j’en sais, on pourrait tout aussi bien finir par déboucher de l’autre côté de la Seine. Ou bien, qui sait, de l’Atlantique ? Rien ne me choque plus désormais. Pas même les trois petites chèvres qu’ils (je n’ai pas noté qui) ont invitées dans les jardins. Ce n’était donc pas Ce n’était donc pas une légende urbaine. Je sortirai d’ici avec des yeux pas exactement alignés avec le reste de mes yeux, résultat notamment quand il faudra revenir du côté des jardins de Bercy et marcher sur la passerelle Simone-de-Beauvoir qui est saturée d’aliasing aujourd’hui. Il y a donc bien Il y a donc bien un problème avec ces verres , ces verres , ces putains de verres , censés reporter reproduire la même correction qu’avant que précédemment (mais en réalité non).
Publie.net, Paris
jpg/dlwyhjdw4ae7fwr.jpg-large-2.jpg
290818, version 7 (28 septembre 2018)
Chaque fois que je vais à la BNF pour un rendez-vous professionnel, il faut en passer par des labyrinthes interminables sous les tours. Pour ce que j’en sais, on pourrait tout aussi bien finir par déboucher de l’autre côté de la Seine. Ou bien, qui sait, de l’Atlantique ? Rien ne me choque plus désormais. Pas même les trois petites chèvres qu’ils (je n’ai pas noté qui) ont invitées dans les jardins. Ce n’était donc pas une légende urbaine. Je Mais je sortirai d’ici avec des yeux pas exactement alignés avec le reste de mes yeux, notamment quand il faudra revenir du côté des jardins de Bercy et marcher sur la passerelle Simone-de-Beauvoir qui est saturée d’aliasing aujourd’hui. Il y a donc bien un problème avec ces verres, ces verres, ces putains de verres, censés reproduire la même correction que précédemment (mais en réalité non). Fatigant C’est fatigant .
290818, version 6 (27 septembre 2018)
Chaque fois que je vais à la BNF pour un rendez-vous professionnel, il faut en passer par des labyrinthes interminables sous les tours ( mais pas pour prendre un abonnement publie . net hein, faut pas déconner) il faut en passer par des labyrinthes interminables sous les tours. Pour ce que j’en sais, on pourrait tout aussi bien finir par déboucher de l’autre côté de la Seine. Ou bien, qui sait, de l’Atlantique ? Rien ne me choque plus désormais. Pas même les trois petites chèvres qu’ils (je n’ai pas noté qui) ont invitées dans les jardins. Ce n’était donc pas une légende urbaine. Mais je sortirai d’ici avec des yeux pas exactement alignés avec le reste de mes yeux, notamment quand il faudra revenir du côté des jardins de Bercy et marcher sur la passerelle Simone-de-Beauvoir qui est saturée d’aliasing aujourd’hui. Il y a donc bien un problème avec ces verres, ces verres, ces putains de verres, censés reproduire la même correction que précédemment ( mais en réalité non ). . En réalité non. C’est fatigant.
290818, version 5 (26 septembre 2018)
Chaque fois que je vais à la BNF pour un rendez-vous professionnel ( mais pas pour prendre un abonnement publie il faut en passer par des labyrinthes interminables sous les tours .net hein, faut pas déconner) il faut en passer par des labyrinthes interminables sous les tours. Pour ce que j’en sais, on pourrait tout aussi bien finir par déboucher de l’autre côté de la Seine. Ou bien, qui sait, de l’Atlantique ? Rien ne me choque plus désormais. Pas même les trois petites chèvres qu’ils (je n’ai pas noté qui) ont invitées dans les jardins. Ce n’était donc pas une légende urbaine. Mais je sortirai d’ici avec des yeux pas exactement alignés avec le reste de mes yeux, notamment quand il faudra revenir du côté des jardins de Bercy et marcher sur la passerelle Simone-de-Beauvoir qui est saturée d’aliasing aujourd’hui. Il y a donc bien un problème avec ces verres, ces verres , ces putains de verres , censés reproduire la même correction que précédemment. En réalité non. C’est fatigant.
290818, version 4 (16 septembre 2018)
290818, version 3 (8 septembre 2018)
Chaque fois que je vais à la BNF pour un rendez-vous professionnel il faut en passer par des labyrinthes interminables sous les tours. Pour ce que j’en sais, on pourrait tout aussi bien finir par déboucher de l’autre côté de la Seine. Ou bien, qui sait, de l’Atlantique ? Rien ne me choque plus désormais. Pas même les trois petites chèvres qu’ils (je n’ai pas noté qui) ont invitées dans les jardins. Ce n’était donc pas une légende urbaine. Mais je sortirai d’ici avec des yeux pas exactement alignés avec le reste de mes yeux, notamment quand il faudra revenir du côté des jardins de Bercy et marcher sur la passerelle Simone-de-Beauvoir qui est saturée d’aliasing aujourd’hui. Il y a donc bien un problème avec ces verres, censés reproduire la même correction que précédemment. En réalité non. C’est fatigant.
290818, version 2 (30 août 2018)
GV
Les plus lus : 270513 · 100813 · 130713 · 120614 · 290813 · 271113 · 211113 · 010918 · Fuir est une pulsion, listing adolescent · 120514 ·

Derniers articles : 100720 · 090720 · 080720 · 070720 · 060720 · 050720 · 040720 · 030720 · 020720 · 010720 ·

Au hasard : 111019 · 160916 · 180815 · 300719 · 150813 · Qu’est-ce qu’un logement. 63 · 090617 · Semaine 20 · 301111 · 150209 ·
Quelques mots clés au hasard : Jacques Ferry · Cyclocosmia · Steve Tesich · Knut Hamsun · Real Humans · Valery Larbaud · Alexandre Pouchkine · Malcolm Lowry · Lecture numérique · Jeroen van Veen · Amandine André · Gabriel Fauré · Anne Kawala · Ishmael Reed · Bus · Claude Ollier · Q Hayashida · Dragon Quest · Virgile · Anne et Patrick Poirier · Lou Reed · Fuir est une pulsion · Cyrille Martinez · Darran Anderson · Emily Brontë · Frank Herbert · Kendrick Lamar · Manuscrit · Maylis de Kerangal · Koop

Guillaume Vissac est né dans la Loire un peu après Tchernobyl. Éditeur pour publie.net depuis 2015, il mène également ses propres chantiers d’écriture, de piratage littéraire et de traduction.

Livres : Accident de personne (Othello, réédition 2018) · Le Chien du mariage (traduction du recueil d'Amy Hempel, Cambourakis, 2018) · Mondeling (avec Junkuu Nishimura, publie.net, 2015) · Coup de tête (publie.net, 2013, réédité en 2017) · Accident de personne (publie.net, 2011) · Livre des peurs primaires (publie.net, 2010) · Qu'est-ce qu'un logement (publie.net, 2010)