010319


À Montparnasse, quand tu veux acheter une petite bouteille d’eau, tu as le choix. Soit tu la prends en bas, en sortant des métros, dans une espèce de buraliste un peu roots qui stocke ça dans des sauts (Cristaline, 0,90€), soit tu la prends deux étages plus haut chez Paul (Evian, 2,90€) ou au Relay (même marque, 1,90€). À Nantes, toujours chez Paul, l’Evian sera à 2,60€ [1], et j’ai passé tout le trajet à relire Le tournant numérique de l’esthétique [2] pendant que sur l’écran de quelqu’un d’autre encore on pouvait lire : qui vous a dit que j’avais vendu ce lance-roquettes ? Vaste question. Je suis ici pour la journée professionnelle organisée par Mobilis autour du numérique, du web, du transmédia, et, bien sûr, de la littérature, au Lieu unique, et en marge du festival Atlantide. Mais, avant ça, j’aurai le temps de me mettre en quête d’un p’tit restau sympa, c’est le cas, ça s’appelle Le Santosha et c’est rue des Petites écuries. Pendant la conférence inaugurale de Marc, cette idée (injonction ?) : faire fondre les formes. Se débarrasser aussi de la page. Et cette citation de Schwob [3] :

Mais regardez une feuille d’arbre, avec ses nervures capricieuses, ses teintes variées par l’ombre et le soleil, le gonflement qu’y a soulevé la chute d’une goutte de pluie, la piqûre qu’y a laissée un insecte, la trace argentée du petit escargot, la première dorure mortelle qu’y marque l’automne ; cherchez une feuille exactement semblable dans toutes les grandes forêts de la terre : je vous mets au défi.

Le reste de la journée est consacrée au livre audio, au transmédia (incroyables dispositifs mis en place par le Crabe Fantôme) puis, enfin, la conversation d’une heure avec Marc autour de publie.net, sous une forme très décontractée et agréable (discuter de nos livres, de notre histoire, de nos envies, de nos procédés de fabrication et autres réflexions en cours, le tout entrecoupé de petits moments de lecture improvisés). Delphine Bretesché est dans la salle, Alain Mabanckou et Guénaël Boutouillet en bas, près du bar, où le festival Atlantide bat son plein. Comme je le storifierai ensuite dans le train du retour (dans lequel je monte sans réellement réfléchir à sa destination), c’était bien. Dans ce train du retour, terminer le travail sur le Tournant, découvrir dans les Relevés de Quentin ce truc étrange mais fort où s’inviteront Banjo & Kazooie, jeu auquel pourtant je n’ai jamais joué de toute ma vie (on n’avait pas de N64).

1er avril 2019
par Guillaume Vissac
Journal
#Marc Jahjah #Marcel Schwob #Nantes #Nicolas Thély #Paris #Publie.net #Quentin Leclerc #Train

[1Ce qui sera tout de même 1€ de moins que la même bouteille chez le même Paul mais au Salon du livre, cette fois, porte de Versailles et un mois plus tard.

[2Le narcissisme n’est plus une expérience d’amour de soi mais un désir d’ajustement de l’image que l’on a de soi et de celle que l’écran de l’appareil photo et de l’ordinateur nous renvoie.

[3Dans Vies imaginaires, que je me mettrais en tête de rechercher pour le publier en classiques num via publie alors qu’il est déjà au catalogue depuis des années.

<  -  >

Partager

Révisions

9 révisions

010319, version 10 (1er avril 2019)

À Montparnasse, quand tu veux acheter une petite bouteille d’eau, tu as le choix. Soit tu la prends en bas, en sortant des métros, dans une espèce de buraliste un peu roots qui stocke ça dans des sauts (Cristaline, 0,90€), soit tu la prends deux étages plus haut chez Paul (Evian, 2,90€) ou au Relay (même marque, 1,90€). À Nantes, toujours chez Paul, l’Evian sera à 2,60€ [1], et j’ai passé tout le trajet à relire [Le tournant numérique de l’esthétique->https://www.publie.net/livre/le-tournant-numerique-de-lesthetique/] [2] pendant que sur l’écran de quelqu’un d’autre encore on pouvait lire : qui vous a dit que j’avais vendu ce lance-roquettes ? Vaste question. Je suis ici pour la [journée professionnelle organisée par Mobilis->https://www.mobilis-paysdelaloire.fr/agenda/formes-du-livre-numerique-web-audio-transmedia] Je suis ici pour la journée professionnelle organisée par Mobilis autour du numérique, du web, du transmédia, et, bien sûr, de la littérature, au Lieu unique, et en marge du festival Atlantide. ( vérifier ). Mais, avant ça, j’aurai le temps de me mettre [en en quête d’un p’tit restau sympa->article4200] sympa , c’est le cas , le XXX . , c’est le cas, ça s’appelle Le Santosha et c’est rue des Petites écuries. Pendant la conférence inaugurale de [Marc->http://www . Marc , cette idée ( injonction  ? marcjahjah.net], cette idée (injonction ?) : faire fondre les formes. Se débarrasser aussi de la page. Et cette citation de Schwob[publie.net/livre/vies-imaginaires-i-marcel-schwob/" class='spip_out' rel='external'>Dans [Vies imaginaires, Et cette citation de Schwob[. années ." class='spip_out' rel='external'>Dans Vies imaginaires , que je me mettrais en tête de rechercher pour le publier en classiques num en numérique via publie alors qu’il est [déjà déjà au catalogue depuis des années] publie.net/livre/vies-imaginaires-i-marcel-schwob/].]]  :

[1Ce qui sera tout de même 1€ un euro de moins que la même bouteille chez le même Paul mais au Salon du livre, cette fois, porte de Versailles et un mois plus tard.

[2Le

, et j’ai passé tout le trajet à relire Le tournant numérique de l’esthétique[[Le narcissisme n’est plus une expérience d’amour de soi mais un désir d’ajustement de l’image que l’on a de soi et de celle que l’écran de l’appareil photo et de l’ordinateur nous renvoie.
Publie.net, Train, Paris, Quentin Leclerc, Marcel Schwob, Nantes, Marc Jahjah, Nicolas Thély
jpg/dsc_1461.jpg

010319, version 9 (1er avril 2019)

010319, version 8 (30 mars 2019)

À Montparnasse, quand tu veux acheter une petite bouteille d’eau, tu as le choix. Soit tu la prends en bas, en sortant des métros, dans une espèce de buraliste un peu roots qui stocke ça dans des sauts (Cristaline, 0,90€), soit tu la prends deux étages plus haut chez Paul (Evian, 2,90€) ou au Relay (même marque, 1,90€). À Nantes, toujours chez Paul, l’Evian sera à 2,60€ [3], et j’ai passé tout le trajet à relire Le tournant numérique de l’esthétique [4] pendant que sur l’écran de quelqu’un d’autre encore que moi on pouvait lire : qui vous a dit que j’avais vendu ce lance-roquettes ? Vaste question. Je suis ici pour la journée professionnelle organisée par Mobilis autour du numérique, du web, du transmédia, et, bien sûr, de la littérature, au Lieu unique, et en marge du festival Atlantide (vérifier). Mais, avant ça, j’aurai le temps de me mettre en quête d’un p’tit restau sympa, c’est le cas, le XXX. Pendant la conférence inaugurale de Marc, cette idée (injonction ?) : faire fondre les formes. Se débarrasser aussi de la page. Et cette citation de Schwob [5] :

[3Ce qui sera tout de même un euro de moins que la même bouteille chez le même Paul mais au du Salon du livre, cette fois , porte de Versailles et un mois plus tard.

[4Le narcissisme n’est plus une expérience d’amour de soi mais un désir d’ajustement de l’image que l’on a de soi et de celle que l’écran de l’appareil photo et de l’ordinateur nous renvoie.

[5Dans Vies imaginaires, que je me mettrais en tête de rechercher pour le publier en classiques en numérique via publie alors qu’il est déjà au catalogue depuis des années.

010319, version 7 (29 mars 2019)

À Montparnasse quand tu veux acheter une petite bouteille d’eau, tu as le choix. Soit tu la prends tout en bas, en sortant des métros, dans une espèce de buraliste un peu roots qui stocke ça dans des sauts (Cristaline, 0,90€), soit tu la prends deux étages plus haut chez Paul (Evian, 2,90€) ou au Relay (même marque, 1,90€). À Nantes, toujours chez Paul, l’Evian sera à 2,60€ [6], et j’ai passé tout le trajet à relire Le tournant numérique de l’esthétique [7] pendant que sur l’écran de quelqu’un d’autre que moi on pouvait lire : qui vous a dit que j’avais vendu ce lance-roquettes ? Vaste question. Je suis ici pour la journée professionnelle organisée par Mobilis autour du numérique, du web, du transmédia, et, bien sûr, de la littérature, au Lieu unique, et en marge du festival Atlantide (vérifier). Mais, avant ça, j’aurai le temps de me mettre en quête d’un p’tit restau sympa, c’est le cas, le XXX. Pendant la conférence inaugurale de Marc, cette idée (injonction ?) : faire fondre les formes. Se débarrasser aussi de la page. Et cette citation de Schwob [8] :

[6Ce qui sera tout de même un euro de moins que la même bouteille chez le Paul du Salon du livre porte de Versailles un mois plus tard.

[7Le narcissisme n’est plus une expérience d’amour de soi mais un désir d’ajustement de l’image que l’on a de soi et de celle que l’écran de l’appareil photo et de l’ordinateur nous renvoie.

[8Dans Vies imaginaires, que je me mettrais en tête de rechercher pour le publier en classiques en numérique via publie alors qu’il est déjà au catalogue depuis des années.

010319, version 6 (29 mars 2019)

À Montparnasse quand tu veux acheter une petite bouteille d’eau, tu as le choix. Soit tu la prends tout en bas, en sortant des métros, dans une espèce de buraliste un peu roots (Cristaline, 0,90€), soit tu la prends deux étages plus haut chez Paul (Evian, 2,90€) ou au Relay (même marque, 1,90€). À Nantes, toujours chez Paul, l’Evian sera à 2,60€ [9]À Nantes , toujours chez Paul , l’Evian sera à 2,60€ , ce qui sera tout de même un euro de moins que la même bouteille chez le Paul du Salon du livre porte de Versailles un mois plus tard , et j’ai passé tout le trajet à relire Le tournant numérique de l’esthétique [10] pendant que sur l’écran de quelqu’un d’autre que moi on pouvait peut lire : qui vous a dit que j’avais vendu ce lance-roquettes ? Je suis ici pour la journée professionnelle organisée par Mobilis autour du numérique, du web, du transmédia, et, bien sûr, de la littérature, au Lieu unique, et en marge du festival Atlantide (vérifier). Mais, avant ça, j’aurai le temps de me mettre en quête d’un p’tit restau sympa, c’est le cas, le XXX. Pendant la conférence inaugurale de Marc, cette idée (injonction ?) : faire fondre les formes. Se débarrasser aussi de la page. Et cette citation de Schwob [11] :

[9Ce qui sera tout de même un euro de moins que la même bouteille chez le Paul du Salon du livre porte de Versailles un mois plus tard.

[10Le narcissisme n’est plus une expérience d’amour de soi mais un désir d’ajustement de l’image que l’on a de soi et de celle que l’écran de l’appareil photo et de l’ordinateur nous renvoie.

[11Dans Vies imaginaires, que je me mettrais en tête de rechercher pour le publier en classiques en numérique via publie alors qu’il est déjà au catalogue depuis des années.

010319, version 5 (24 mars 2019)

À Montparnasse quand tu veux acheter une petite bouteille d’eau, tu as le choix. Soit tu la prends tout en bas, en sortant des métros, dans une espèce de buraliste un peu roots (Cristaline, 0,90€), soit tu la prends deux étages plus haut chez Paul (Evian, 2,90€) ou au Relay (même marque, 1,90€). À Nantes, toujours chez Paul, l’Evian sera à 2,60€, ce qui sera tout de même un euro de moins que la même bouteille chez le Paul du Salon du livre porte de Versailles un mois plus tard , et j’ai passé tout le trajet à relire Le tournant numérique de l’esthétique [12] pendant que sur l’écran de quelqu’un d’autre que moi on peut lire : qui vous a dit que j’avais vendu ce lance-roquettes ? Je suis ici pour la journée professionnelle organisée par Mobilis autour du numérique, du web, du transmédia, et, bien sûr, de la littérature au Lieu unique en marge du festival Atlantide (vérifier). Mais, avant ça, j’aurai le temps de me mettre en quête d’un p’tit restau sympa, c’est le cas, le XXX. Pendant la conférence inaugurale de Marc, cette idée (injonction ?) : faire fondre les formes. Se débarrasser aussi de la page. Et cette citation de Schwob [13] .]]  :

[12Le narcissisme n’est plus une expérience d’amour de soi mais un désir d’ajustement de l’image que l’on a de soi et de celle que l’écran de l’appareil photo et de l’ordinateur nous renvoie.

[13Dans Vies imaginaires, que je me mettrais en tête de rechercher pour le publier en classiques en numérique via publie alors qu’il est déjà au catalogue depuis des années .

010319, version 4 (4 mars 2019)

À Montparnasse quand tu veux acheter une petite bouteille d’eau, tu as le choix. Soit tu la prends tout en bas, en sortant des métros, dans une espèce de buraliste un peu roots (Cristaline, 0,90€), soit tu la prends deux étages plus haut chez Paul (Evian, 2,90€) ou au Relay (même marque, 1,90€). À Nantes, toujours chez Paul, l’Evian sera à 2,60€ et j’ai passé tout le trajet à relire Le tournant numérique de l’esthétique [14]  : pendant que sur l’écran de quelqu’un d’autre que moi on peut lire : qui vous a dit que j’avais vendu ce lance-roquettes ? Je suis ici pour la journée professionnelle organisée par Mobilis autour du numérique, du web, du transmédia, et, bien sûr, de la littérature au Lieu unique en marge du festival Atlantide (vérifier). Mais, avant ça, j’aurai le temps de me mettre en quête d’un p’tit restau sympa, c’est le cas, le XXX. Pendant la conférence inaugurale de Marc, cette idée (injonction ?) : faire fondre les formes. Se débarrasser aussi de la page. Et cette citation de Schwob [15]  :

[14Le narcissisme n’est plus une expérience d’amour de soi mais un désir d’ajustement de l’image que l’on a de soi et de celle que l’écran de l’appareil photo et de l’ordinateur nous renvoie . Thély ( titre + citation à retrouver ).

[15Dans Vies imaginaires.

010319, version 3 (4 mars 2019)

À Montparnasse quand tu veux acheter une petite bouteille d’eau, tu as le choix. Soit tu la prends tout en bas, en sortant des métros, dans une espèce de buraliste un peu roots (Cristaline, 0,90€), soit tu la prends deux étages plus haut chez Paul (Evian, 2,90€) ou au Relay (même marque, 1,90€). À Nantes, toujours chez Paul, l’Evian sera à 2,60€ et j’ai passé tout le trajet à relire Thély (titre + citation à retrouver). Je suis ici pour la journée professionnelle organisée par Mobilis autour du numérique, du web, du transmédia, et, bien sûr, de la littérature au Lieu unique en marge du festival Atlantide (vérifier). Mais, avant ça, j’aurai le temps de me mettre en quête d’un p’tit restau sympa, c’est le cas, le XXX. Pendant la conférence inaugurale de Marc, cette idée (injonction ?) : faire fondre les formes. Se débarrasser aussi de la page. Et cette citation de Schwob [16] :

<blockquote></blockquote>

Le reste de la journée est consacrée au livre audio, au transmédia (incroyables dispositifs mis en place par le Crabe Fantôme) puis, enfin, la conversation d’une heure avec Marc autour de publie.net, sous une forme très décontractée et agréable (discuter de nos livres, de notre histoire, de nos envies, de nos procédés de fabrication et autres réflexions en cours). Delphine Bretesché est dans la salle, Alain Mabanckou et Guénaël Boutouillet en bas, près du bar, où le festival Atlantide bat son plein. Comme je l’écrirai ensuite dans une story dans le train du retour, dans lequel je monte sans réellement réfléchir à où il va, c’était bien. Dans ce train du retour, terminer le travail sur le Thély, découvrir dans les Relevés de Quentin ce truc étrange mais fort où s’inviteront Banjo & Kazooie.

[16Dans Vies imaginaires.

010319, version 2 (2 mars 2019)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |