181015


Arcueil avec Philippe sur une espèce de spot : un grand parking carré en noir, container en métal posé dessus. C’est notre base en Île de France. Je me demande si Arcueil c’est faisable en vélo, sans doute que oui (sans doute que non mais le rêve ça méprend les distances). On nous livre une unité d’impression Hachette qui prend la forme ici d’un énorme chien en céramique de bien dix mètres de haut. L’impression se fait au niveau de la gueule, on ne sait pas si le chien est inerte, robotique ou vivant. J’essaye de le prendre en photo par dessous mais ça rate à chaque fois : ça renverse les polarités du haut et du bas et je me retrouve à photographier mes godasses et le sol, le parking, trois quatre petits pavés sont posés là à l’épicentre.

J’en suis à un état de dépendance vis à vis de l’agenda G : Mueller, Transoxiane, Ulysse sont aussi concernés... M’aide à me fixer pour faire, autrement je risque de pas faire. Soit. Me semble que le Transoxiane trois fonctionne, au moins jusqu’au deux trois derniers chapitres où là on se perd un petit peu. L’envoie à H. pour avis. Le truc, c’est que j’ai mis quatre épisodes à comprendre que l’intérêt c’est pas le personnage de Misère Balkaï, c’est ce qu’elle révèle autour de son passage. Pour ça sans doute que le quatre chie. C’est comme cette histoire de trouver le ton et la voix juste pour L’effervescence : pourquoi ne pas tout simplement s’appuyer sur ce truc mercure mis en ligne hier ? C’est comme ce mec, Simon Gipps-Kent, ex-enfant star en Angleterre, il joue dans l’une des histoires de la 17ème saison de Doctor Who qui s’appelle The Horns of Nimon : mort à vingt-huit ans d’empoisonnement à la morphine. Sur sa page Wikipédia, cause of death : misadventure. Donne l’emplacement exact de ses reliques mortuaires [1]. Sur d’autres sites, on estime la valeur du garçon s’il vivait encore de nos jours (il aurait donc 56 ans). Dans The Horns of Nimon, il incarne un Thésée galactique dont la combinaison spatiale est zippée au sternum. Certaines rumeurs prétendent qu’il est assassiné. Qu’il est toujours en vie. À ça que je pense, sur Times [2], 38min51 autour de la grisaille capitonnée. 5km58. Retour : beaucoup ou peu de souffle. Deux types en survet descendant l’avenue proposent à la cantonade des cubes de cristal meth de la taille d’une balles de golf. Ils sont dans un seau. Ils rigolent.

20 novembre 2015
par Guillaume Vissac
Journal
#Courir #Doctor Who #Mueller #Philippe Aigrain #Publie.net #Rêve #Transoxiane #Ulysse par jour

[1Golders Green Crematorium, emplacement 3H

[2Note du 20 novembre : j’ai oublié ce que c’est Times.

<  -  >

Partager

Révisions

3 révisions

181015, version 4 (20 novembre 2015)

Arcueil avec [Philippe->http://www.atelierdebricolage.net] On est à Arcueil avec Philippe sur une espèce de spot : un grand parking carré en noir, et un container en métal posé dessus. C’est [notre->http://www.publie.net] C’est notre base publie en Île de Franceet donc nous y voilà . Je me demande si Arcueil c’est faisable en vélo, sans doute que oui (sans doute que non mais [le rêve->mot126] le rêve ça méprend les distances ). ça méprend les distances). On Gwen nous livre fait livrer une unité d’impression Hachette qui prend la forme ici d’un énorme chien en céramique de bien dix mètres de haut. L’impression se fait au niveau de la gueule, on ne sait pas si le chien est inerte, robotique ou robot ou vivant. J’essaye de le prendre en photo par dessous mais ça rate à chaque fois : ça [renverse les polarités->http://fr.doctorwho.wikia.com/wiki/Troisième_Docteur] J’essaye de le prendre en photo par dessous mais chaque fois ça rate  : ça renverse les polarités du haut et du bas et je me retrouve à photographier mes godasses et le sol , le parking, trois quatre petits pavés sont posés là à l’épicentre.
Publie.net, Rêve, Doctor Who, Mueller, Ulysse par jour, Courir, Transoxiane, Philippe Aigrain
jpg/1280x720-6tb.jpg

181015, version 3 (13 novembre 2015)

On est à Arcueil avec Philippe sur une espèce de spot : un grand parking carré en noir et un container en métal posé dessus. C’est notre base publie en Île de France et donc nous y voilà. Je C’est notre base publie en Île de France et donc nous y voilà , et je me demande si Arcueil c’est faisable en vélo, sans doute que oui (sans doute que non mais le rêve ça méprend distend les distances). Gwen nous a fait livrer une unité d’impression Hachette qui prend la forme ici d’un énorme chien en céramique de bien dix mètres de haut. L’impression se fait au niveau de la gueule, on ne sait pas si le chien est inerte ou robot ou vivant. J’essaye de le prendre en photo par dessous mais chaque fois ça rate : ça renverse les polarités du haut et du bas et je me retrouve à photographier mes godasses et le parking, trois quatre petits pavés sont posés là à l’épicentre.

181015, version 2 (18 octobre 2015)

J’en suis à un état de dépendance vis à vis de l’agenda G que je note également mes plages de travail pour moi, c’est à dire bosser sur Mueller, Transoxiane, Ulysse... Pas que j’en ai besoin mais ça m’aide à me fixer pour faire, autrement je risque de ne pas faire. Soit. Me semble que le Transoxiane trois fonctionne, au moins jusqu’au deux trois derniers chapitres où là on se perd un petit peu. L’envoie à H. pour avis. Le truc, c’est que j’ai mis quatre épisodes à comprendre que l’intérêt ce n’est pas le personnage de Misère Balkaï, c’est ce qu’elle révèle autour d’elle. En cela, peut-être, que le quatre patine. C’est comme cette histoire de trouver le ton et la voix juste pour L’effervescence : pourquoi ne pas tout simplement s’appuyer sur ce truc mercure que j’ai mis en ligne hier ? C’est comme ce mec, Simon Gipps-Kent, ex-enfant star en Angleterre, joue dans l’une des histoires de la 17ème saison de Doctor Who qui s’appelle The Horns of Nimon : mort à vingt-huit ans d’empoisonnement à la morphine. Sa page Wikipédia indique, en cause of death, le mot misadventure et donne l’emplacement exact de ses reliques mortuaires : Golders Green Crematorium, emplacement 3H. Sur d’autres sites, on estime la valeur du garçon s’il vivait encore de nos jours (il aurait donc 56 ans). Dans The Horns of Nimon, il incarne un Thésée galactique dont la combinaison spatiale est zippée jusqu’au sternum. Certaines rumeurs prétendent qu’il aurait été assassiné. D’autres qu’il est toujours envie. À ça que je pense, sur Times, 38min51 autour de la grisaille capitonnée, 5km58. Au retour, beaucoup ou peu de souffle : deux types en survet descendant l’avenue proposent à la cantonade des cubes de cristal meth de la taille de balles de golf. Ils sont dans un seau. Ils rigolent.

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |